• La semaine internationale de l'Open Access à l'UNIGE - 26-30 octobre
    La semaine internationale de l'Open Access à l'UNIGE - 26-30 octobre

Catégorie : Usages pédagogiques

Billet dont l’orientation est clairement pédagogique.


Préparer et passer ses examens à distance: conseils, astuces et stratégies

La session d’examens qui s’approche se déroulera à distance en raison des circonstances particulières que nous vivons encore suite à la crise sanitaire du COVID-19. Cette situation générant du stress et des incertitudes en cette période de préparation d’examens, voici une sélection de sites et billets de blog présentant toute une batterie de conseils et astuces pour vous soutenir et vous aider dans cette situation inhabituelle, portant sur l’organisation et les méthodes de révision, ainsi que sur les outils utilisés pour le passage des examens en ligne.

 

J'apprends à distance

Page dédiée à l’apprentissage et aux examens à distance du pôle SEA: https://unige.ch/dife/enseigner-apprendre/soutien-apprentissage/japprends-distance

Réussir ses études

Espace moodle du pôle SEA pour le soutien à l’apprentissage: https://moodle.unige.ch/course/view.php?id=2139

Préparer et réussir votre session d’examens : les 10 astuces incontournables

Réviser avec les Flashcards

 

Bonne révision et tous nos voeux de réussite!



Les plateformes d’écriture collaborative

C’est dans le cadre d’un Rendez-vous de l’info scientifique organisé par la Bibliothèque de l’UNIGE que nous nous sommes intéressés aux outils d’écriture collaborative.

Nous avions présélectionné trois outils :

  • Fidus Writer est une plateforme gratuite open-source, simple et facile à utiliser. Cet outil Web de traitement de texte collaboratif en ligne est spécialement conçu pour les besoins des auteurs universitaires qui ont besoin d’une prise en charge des formules, des notes de bas de page et de la gestion de la bibliographie en temps réel. Il offre la possibilité de publier le texte sous différents formats : site Internet, e-book et journal : export aux formats HTML, EPUB, LaTex). Il permet de travailler en parallèle avec le logiciel libre de gestion bibliographique Zotero.
  •  Authorea appartient à la société d’édition commerciale Wiley via Atypon depuis 2018. Outre l’édition collaborative, Authorea permet aux chercheurs d’insérer des images, des figures, des équations et du code source par simple drag et drop. Cet outil permet de rendre tout document public ou entièrement privé. Si vous souhaitez conserver la confidentialité de vos travaux, il faudra passer par un abonnement payant au service. Finalement, il enregistre toutes les modifications apportées et permet de revenir sur des versions précédentes ainsi que de comparer plusieurs versions. Authorea crée un DOI pour les articles, permet une exportation en format PDF, LaTex, Markdown et Word; il permet de soumettre directement le document à une revue scientifique pour une révision. Cette plateforme est utilisée par différentes institutions : Yale, MIT, Cornell University, Cern et l’EPFL (entre autres).
  • Overleaf s’utilise à travers un navigateur web, il permet de citer, de collaborer, d’héberger des données et de publier. Overleaf se décline en trois versions : personnelle (gratuite), collaborative et professionnelle. C’est cette dernière version qui offre le plus de fonctionnalités; notamment un nombre illimité de documents pouvant être stockés, la gestion des versions et la recherche avancée. Il offre une capacité à intégrer facilement des symboles mathématiques en se basant sur le format LaTex. Cet outil offre la possibilité de proposer ses documents directement à différents éditeurs (IEEE Journal, Springer,  etc.) ou plateformes d’archives ouvertes (arXiv, engrixiv, etc.) pour une éventuelle publication. L’ETH Zürich, l’EPFL, University of Cambridge ou encore l’UNIL utilisent cet outil.

En permettant la participation, la coopération et la collaboration des étudiants, ce type de plateforme est une occasion supplémentaire pour les professeurs de placer l’intelligence collective au cœur du dispositif d’apprentissage.

Références

McKercher, Bob, et Vincent Tung. 2016. « The Rise of Fractional Authors ». Annals of Tourism Research 61 (novembre): 213‑15. https://doi.org/10.1016/j.annals.2016.06.006.

Roda, Roy. 1989. « Writing and reading hypertext: an overview ». Journal of the American Society for Information Science 40 (3): 164–171.

Wallace, Matthew L., Vincent Larivière, et Yves Gingras. 2012. « A Small World of Citations? The Influence of Collaboration Networks on Citation Practices ». PLOS ONE 7 (3): e33339. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0033339.

 



Accès gratuit pour les étudiant·es de l’UNIGE au catalogue de Coursera

Face à la pandémie due au Covid-19, la plateforme de MOOCs Coursera a souhaité soutenir les universités en leur offrant un accès gratuit à l’ensemble de son catalogue de cours (+3’800) jusqu’au 30 septembre 2020. Les enseignant·es de l’UNIGE peuvent désormais proposer à leurs étudiant·es de suivre un ou plusieurs MOOCs portant sur la matière enseignée dans leurs cours ou privilégiant l’acquisition de compétences plus transversales.

Afin de faciliter la navigation sur la plateforme, la Cellule MOOC de l’UNIGE a constitué une liste de MOOCs classés par catégories et sous-catégories. On y trouve également les informations suivantes:

  • Nom de l’institution offrant le MOOC
  • Durée moyenne nécessaire pour terminer le cours
  • Moyenne des notes attribuées par les participant.es au cours
  • Niveau recommandé pour être capable de suivre le cours

Les personnes intéressées sont invitées à consulter la page web recensant les différentes initiatives autour de l’enseignement à distance et à contacter moocs@unige.ch.

Liste des MOOCs à disposition des étudiant·es de l’UNIGE



Travailler en groupe avec Zotero

Zotero est un logiciel libre de gestion des références bibliographiques qui dispose de nombreuses fonctionnalités utiles pour travailler en groupe sur une liste de références. Ce billet détaille les principales astuces à connaître pour en tirer profit lors de la gestion d’une bibliographie dans un travail académique réalisé à plusieurs. Pour une introduction générale au logiciel Zotero, il est conseiller de se référer à la documentation et aux ateliers proposés par la Bibliothèque.

Prérequis

Pour créer une bibliothèque de groupe, il faut au préalable se créer un compte sur le site web de Zotero et, de préférence, synchroniser sa bibliothèque Zotero avec ce compte.

Remarque : le stockage sur Zotero étant un service Cloud fourni par la Corporation for Digital Scholarship, un organisme à but non lucratif, les données sont stockées à l’étranger et il est donc recommandé de ne pas fournir de données personnelles ou sensibles.

Créer une bibliothèque de groupe

Pour créer une bibliothèque de groupe, on clique sur l’icône « Nouvelle bibliothèque » du logiciel Zotero, puis sur « Nouveau groupe… », ce qui ouvrira une page de web de connexion à son profil Zotero en ligne.
Une fois connecté, Zotero propose 3 types de bibliothèques de groupe :

Visibilité du groupe sur le site web Zotero (page de recherche par groupe)
Membres
Public, Open Membership Le groupe est visible pour tous (même sans connexion Zotero) N’importe qui (avec un compte Zotero) peut devenir membre du groupe
Public, Closed Membership Le groupe est visible pour tous (même sans connexion Zotero) Les membres du groupe sont invités par le créateur/la créatrice ou font une demande pour rejoindre le groupe
Private Membership Seuls les membres peuvent voir le groupe en ligne Les membres du groupe sont invités par le créateur/la créatrice

Le choix n’est pas définitif et peut être modifié par la suite dans « Group Settings » → « Library Settings ». Dans ces paramétrages, il est possible de préciser, quel que soit le type générique de groupe choisi, qui peut lire et éditer les références (tous les membres du groupe ou seulement ceux définis comme « admin »).

Le créateur ou la créatrice du groupe peut ensuite inviter les membres depuis le site web de Zotero, dans « Group Settings » puis « Member settings ».

Dès que le groupe est créé ou que l’invitation est approuvée, tous les membres voient la bibliothèque du groupe dans leur logiciel Zotero en-dessous de leur bibliothèque personnelle (la 1ère fois, il faut lancer manuellement la synchronisation avec la flèche verte).

La bibliothèque de groupe peut être alimentée de diverses manières :

  • par importation directe dans Zotero depuis un navigateur web avec un connecteur adapté
  • par glisser-déposer dans Zotero depuis sa bibliothèque personnelle
  • par la page web du groupe : cette solution ne nécessite pas l’installation ni la synchronisation du logiciel Zotero, mais elle est plus laborieuse ; dans ce cas, il est donc conseillé d’utiliser au minimum le bookmarklet de Zotero pour importer les références

Les références… et les fichiers associés

Il est possible de joindre aux références bibliographiques des documents comme le texte intégral des articles en format PDF qui seront également synchronisés et partagés entre les membres du groupe. Deux éléments sont à prendre en compte si l’on veut partager les pièces jointes dans un groupe :

  • Le stockage des fichiers n’est pas possible dans les groupes de type « Public, Open Membership ». Dans les autres types de groupes, le créateur ou la créatrice peut autoriser ou non le stockage des fichiers sur le groupe dans « Group Settings » → « Library Settings ».
  • Les fichiers stockés dans la bibliothèque de groupe sont comptabilisés dans le quota d’espace disponible de son propriétaire. Zotero fournit gratuitement 300 Mb à chacun-e. Si l’on a besoin de plus d’espace, il est possible d’en acquérir chez Zotero ou alors de stocker les fichiers sur un serveur webdav. Les membres des universités suisses peuvent utiliser par exemple SwitchDrive en suivant cette procédure.

Bonnes pratiques d’organisation

Comme pour toute bibliothèque Zotero, il est conseillé d’appliquer quelques bonnes pratiques afin de garantir l’efficacité du projet :

  • Vérifier soigneusement et « nettoyer » toutes les références bibliographiques importées
  • Utiliser les collections et/ou les marqueurs (tags) pour organiser les références
  • Expliquer dans une note indépendante à la racine de la bibliothèque la logique de travail et de classement adoptée
  • Penser à sauvegarder la bibliothèque de groupe à intervalles réguliers ou à chaque changement majeur

Citer les références dans un document

Les références ajoutées dans une bibliothèque de groupe peuvent être citées dans un document Word ou LibreOffice/OpenOffice à l’aide du plugin Zotero, de même que les références de sa bibliothèque personnelle. Cependant, pour un travail de groupe, il peut être plus pertinent de travailler avec Google Docs qui intègre également les fonctionnalités de citation de Zotero et limitera les risques de conflits de versions.

Utilisation pédagogique

Les groupes Zotero peuvent être un moyen de demander aux étudiant-e-s de réaliser une bibliographie collaborative. S’il ne s’agit pas de données confidentielles, les étudiant-e-s peuvent opter pour un groupe de type « Public, Closed Membership » et, au terme de leur travail, transmettre l’URL de la bibliothèque de groupe à l’enseignant-e pour correction. Il/elle pourra alors commenter non seulement la pertinence des références choisies, mais également les choix opérés pour leur organisation. Il/elle peut également demander aux étudiants d’utiliser les notes pour commenter les références directement dans Zotero au lieu d’utiliser un document Word pour produire une bibliographie commentée.

Liens



Slack : l’outil de chat multiplateforme

Connaissez-vous Slack ? Il s’agit d’une plateforme de messagerie instantanée. Les messages sont regroupés dans des canaux qui peuvent être publics (visibles par tous les membres de Slack) ou privés (uniquement visibles par un nombre limité d’usagers). Un message Slack peut contenir du texte, des fichiers de divers formats (pdf, powerpoint) qui peuvent être intégrés par un simple glisser-déposer et/ou des liens. De plus amples explications sur les fonctionnalités de Slack vous sont fournies dans la vidéo (en anglais) ci-dessous.