• Séminaire TECF'AGORA
    Séminaire TECF'AGORA (jeudi 29 février 2024): IA et rétroactions dans les environnements numériques d'apprentissage.
  • Séance ouverte de la CIP
    Séance ouverte de la CIP: Présentation des finalistes du prix de l’innovation pédagogique 2023
  • Makeiteasy
    Une plateforme pour tester et améliorer vos compétences numériques à votre rythme
  • Ateliers pour votre doctorat
    N'hésitez pas à vous inscrire et découvrez notre offre complète d'ateliers pour votre doctorat !
  • Ciel cherche: rédacteurs/trices

Tag : Moodle

Mise en oeuvre de l’anonymisation des plateformes d’examen

Selon l’article 18A de la Loi sur l’Université, entré en vigueur le 10 décembre 2022, l’Université fixe des modalités d’examens qui garantissent un traitement équitable des étudiantes et étudiants. Dans la mesure du possible, l’évaluation des examens écrits est anonymisée.

Pourquoi anonymiser ?

Lors du processus d’évaluation d’une copie d’examen, les enseignant-es ou évaluateurs/trices peuvent être involontairement influencé-es par le fait de connaître l’identité de l’étudiant-e évalué-e. Des biais cognitifs peuvent survenir.

Il a donc été décidé que tous les examens nécessitant une correction manuelle de la part des évaluateurs/trices devraient être anonymisés afin d’apporter une solution à ces problématiques. Ceci pourrait venir à être généralisé aux autres types d’examens sur ordinateur.

La solution proposée devait également prendre en considération la directive adoptée le 9 janvier 2023 par le Rectorat de l’Université de Genève.

L’anonymisation des examens écrits se base sur trois principes :

  • Acceptabilité : la mise en œuvre doit être fonctionnelle pour l’ensemble des parties prenantes soit le corps enseignant, le personnel administratif et technique et le corps étudiant
  • Présomption d’honnêteté : l’enjeu n’est pas de lutter contre d’hypothétiques malveillances mais contre les biais involontaires d’évaluation
  • Simplicité de la mise en œuvre pour l’ensemble des parties prenantes

Comment cela a-t-il été réalisé techniquement ?

La solution à proposer devait se baser sur le numéro SIUS (Système d’Information Universitaire Suisse) de chaque étudiant-e, numéro unique attribué à un-e étudiant-e immatriculé-e. Elle devait, en résumé, garantir que ce numéro était visible à toutes fins de vérification de l’étudiant-e, et que ses données personnelles (prénom, nom, email ou autres) étaient invisibles aux évaluateurs/trices.

Nous avons ensuite ajouté la possibilité de gérer le cas d’étudiant-es non immatriculé-es ou à statut particulier, en utilisant leur numéro temporaire en place et en lieu du numéro SIUS.

Pour arriver à cet objectif, nous avons configuré notre LMS (Learning Management System) Moodle de la façon suivante :
– Le « Prénom Nom » des étudiant-es a été remplacé par « Student {N° SIUS/N° Temporaire} »
– L’adresse email a été définie comme un champ appartenant à l’identité des personnes
– Nous avons retiré la permission aux « évaluateurs » de voir l’identité des personnes
– Nous avons maintenu la permission aux « gestionnaires » de voir l’identité des personnes

Le système de saisie des notes en ligne de l’Université de Genève a été mis à jour pour permettre aux évaluateurs/trices de soumettre des listes de numéros d’étudiant-es au lieu des adresses e-mail, qui révélaient auparavant l’identité des étudiant-es.

Comment cela a-t-il été organisé puis été généralisé ?

Nous avons débuté par la réalisation d’un pilote en Faculté de Psychologie et Sciences de l’éducation en 2023 afin de valider le concept et avant de le généraliser à l’ensemble des facultés et des types d’examen sur ordinateur.

Le projet a commencé en novembre 2022 par une pré-étude, le paramétrage de plateformes Moodle dans des environnements d’essai, la réalisation de tests et la rédaction d’une méthodologie et de diverses documentations.

Le premier examen pilote a eu lieu en janvier 2023. Pendant cette session d’examens, huit examens ont été conduits de cette manière sur une plateforme Moodle spécifique et dédiée aux évaluations anonymes.

À la suite de ce pilote, qui s’est déroulé sans problème, le rectorat de l’Université de Genève a décidé de généraliser ce processus à toutes les facultés.

Techniquement, la configuration de la plateforme Moodle anonyme a été propagée aux autres plateformes Moodle d’examens. Une documentation a été fournie à chaque faculté.

Problèmes rencontrés et défis

Voici un aperçu des défis rencontrés durant la conception et la mise en œuvre de ce projet. Certains de ces problèmes ont été entièrement résolus, comme par exemples les points 1 et 3, d’autres sont en phase d’implémentation, comme les points 4 et 5, tandis que le reste est encore en phase de discussion et de conception, comme le point 2.

Ces défis spécifiques ont été identifiés dans le cadre de la mise en œuvre de l’anonymisation des examens sur ordinateur à l’Université de Genève :

  1. La gestion des cas d’étudiant-es spéciaux qui ne disposent pas de numéro d’immatriculation SIUS.
    1. En utilisant à la fois le numéro interne à l’UNIGE d’un-e étudiant-e, lorsque celui-ci ne possède pas un numéro SIUS, nous avons ouvert la possibilité de réaliser des examens anonymes avec l’ensemble des étudiant-es de l’UNIGE.
  2. Les adaptations nécessaires pour les étudiant-es à besoins particuliers, où certains aspects (comme le temps supplémentaire ou l’utilisation d’une salle séparée) ne peuvent pas être dissimulés.
    1. Les examens sur ordinateur pour étudiant-es à besoins particuliers étaient une exception aux examens nécessaires d’anonymiser.
      Le défi d’anonymiser ces examens se situe autour du fait que la copie de ces étudiant-es se distingue en général facilement de celle des autres (format, support, temps disponible, etc.)
  3. Les erreurs potentielles des étudiant-es en inscrivant leur numéro d’identification sur les feuilles d’examen, particulièrement dans le cadre des examens Offline Quiz1 / Test Hors Ligne1, et l’absence d’une méthode de vérification secondaire.
  4. La difficulté rencontrée par les surveillant-es pour vérifier l’identité et la présence des étudiant-es tout en maintenant l’anonymat.
    1. Un pilote (cf. « prochaines étapes ») est en cours à la faculté de GSEM et nous avons pour but de le généraliser.
  5. Les documents (par exemple, des fichiers Microsoft Word) créés sur des ordinateurs authentifiés au nom de l’étudiant-e, dans le contexte d’examens devraient être anonymes.
    1. Une solution intermédiaire a été trouvée. Afin d’anonymiser correctement ces documents, nous faisons face à des problématiques liées à la licence du logiciel.

1 Offline Quiz / Test Hors Ligne est une activité Moodle existante, permettant aux enseignant-es de créer des examens sur ordinateur, qui sont ensuite imprimés et remplis par les étudiant-es sous la forme de cases à cocher. Les copies sont ensuite numérisées, puis automatiquement corrigées par Moodle. Pour plus d’informations, veuillez consulter la page suivante.

Prochaines étapes

Pour les prochaines étapes du projet, plusieurs objectifs ont été définis :

  • Le projet vise à améliorer l’automatisation pour la création d’espaces d’examen et l’inscription des étudiant-es d’une manière anonyme, à continuer à développer et améliorer la création et le paramétrage automatique des examens (gabarits SEB2 et API Moodle3) et de l’envoi des notes depuis Moodle vers le système de gestion d’informations des étudiant-es de l’Université de Genève (« SI-ETU »).
  • Le projet prévoit également d’élargir l’application d’un pilote déjà mis en place à la Geneva School of Economics and Management (GSEM). Ce pilote utilise une application mobile pour vérifier la présence et l’identité des étudiant-es, ainsi que pour s’assurer que les copies d’examen sont correctement rendues, tout en maintenant l’anonymat des étudiant-es. Cette initiative vise à améliorer l’intégrité et l’efficacité du processus d’examen, en utilisant la technologie mobile pour faciliter la gestion des évaluations anonymes.

Ces étapes visent à renforcer l’efficacité, la fiabilité et l’intégrité du processus d’examen à l’Université de Genève, en tirant parti des technologies modernes et des méthodes d’automatisation.

SEB (ou « Safe Exam Browser ») est « un environnement de navigation web permettant de réaliser des évaluations électroniques en toute sécurité. Le logiciel transforme temporairement n’importe quel ordinateur en poste de travail sécurisé. Il contrôle l’accès aux ressources telles que les fonctions du système, les autres sites web et les applications, et empêche l’utilisation de ressources non autorisées pendant un examen. » Les gabarits SEB sont des fichiers spécifiant quels sites internet et quels logiciels sont autorisés dans un scénario d’examen et mis à disposition des enseignant-es à travers la plateforme Moodle. Plus d’informations.

Moodle est un système de gestion de l’apprentissage (LMS) libre et gratuit. Moodle est utilisé pour l’apprentissage mixte, l’enseignement à distance, les classes inversées et d’autres projets d’apprentissage en ligne dans les écoles, les universités, les lieux de travail et d’autres secteurs. L’API de Moodle permet de gérer la plateforme, les contenus et leurs paramétrages de manière automatisée et à travers des outils informatiques.



Une nouvelle fenêtre s’ouvre sur Moodle 4.

En mars de cette année, ici même au Blog Ciel, nous vous avions donné quelques indications et une ébauche de notre passage à Moodle 4.1.

Prenez note, le 17 juillet sera le jour J, où vous vivrez vos premiers pas dans Moodle 4.1.

Maintenant, une question se pose, est-ce que je vais me retrouver dans Moodle 4.1 ?

Notre réponse, brève et concise, est oui ; car c’est un pas vers une meilleure ergonomie d’utilisation, un Moodle qui se retrouve dans l’air du temps.

En plus de la nouvelle navigation plus intuitive et simplifiée (voir le billet du 16 mars 2023), des notifications à tous vos participants lorsque vous mettez à jour votre contenu sur Moodle et de l’amélioration de la gestion de la banque de questions, voici encore quelques nouveautés :

Favoriser l'apprentissage

En réduisant les défilements et les clics multiples grâce à la navigation et les zones de blocs. Ces éléments permettent de visualiser la structure du cours en un coup d’œil.

Personnalisez votre tableau de bord.

Avec Moodle 4, vous avez maintenant un tableau de bord que vous pouvez personnaliser selon vos besoins, avec les éléments qui vous semblent important. Ainsi vous pouvez retrouver vos cours et vos informations à chaque fois que vous vous connectez à Moodle.

Nous sommes aussi là pour vous accompagner dans Moodle. A partir du mois d’août, des sessions de formations vont être organisées afin de vous aider à maitriser la plateforme et créer votre espace de cours.

Prenez note des formations suivantes.

  • (1) Webinaire : Différences, point communs, nouvelle navigation - Moodle 4

    Dates :
    Mardi 22 août      – 9h et/ou 12h15.
    Jeudi 24 août       – 9h et/ou 12h15.
    Mercredi 30 août  – 9h et/ou 12h15.

  • (2) Webinaire : Créer et gérer son espace de cours - Gérer son espace, les inscriptions et les participants.

    Dates :
    Mardi 5 septembre        – 9h et/ou 12h15.
    Jeudi 7 septembre         – 9h et/ou 12h15.

  • (3) Webinaire : Gérer son espace de cours - Communiquer, ressources, devoirs.

    Dates :
    Mardi 19 septembre      – 9h et/ou 12h15.
    Jeudi 21 septembre       – 9h et/ou 12h15.
    Mercredi 27 septembre  – 9h et/ou 12h15.

Nous aimerions également profiter de cette occasion pour vous inviter à rejoindre notre plateforme de test pour Moodle 4.1. Votre opinion et retour d’expérience utilisateur est importante pour nous.

Moodle 4 - Platforme de test

Rendez- vous sur la platforme Moodle 4.

Connectez-vous comme sur le Moodle actuel, et commencez à naviguer, tester et créer. Si vous avez des commentaires, n’hésitez pas à écrire à moodle@unige.ch

Pour conclure cette note, nous vous invitons à visionner une petite vidéo, qui vous présente brièvement Moodle 4.1

Vidéo Moodle 4

La mise à jour de Moodle représente un pas en avant dans notre engagement envers nos apprenants et nos enseignants. Nous nous réjouissons de vous retrouver sur Moodle 4.1.



Créer et partager facilement du contenu H5P avec LUMI

Introduction

La transformation digitale dans le domaine de la formation marque l’émergence de nouveaux outils pédagogiques interactifs comme H5P. Le fonctionnement simple de H5P, ainsi que le large éventail d’activités qu’il permet de créer séduisent de plus en plus les enseignant-es.
Cependant, ils/elles sont confronté-es particulièrement à un problème d’accès à H5P, son utilisation nécessitant un système d’hébergement et son plugin n’étant intégré que sur quelques plateformes comme Moodle.

Au CFCD un certain nombre de questions sur l’outil H5P revient très souvent : comment rendre une formation interactive et plus attrayante avec H5P ? Comment rendre un contenu H5P utilisable hors ligne pour des étudiant-es qui ont des problèmes de connexion internet ?

C’est dans le cadre de notre veille, et pour répondre aux demandes des équipes pédagogiques que nous avons découvert l’application Lumi. Dans ce billet, nous allons partager avec vous les raisons pour lesquelles il pourrait être utile de créer son contenu H5P avec Lumi, ainsi que les étapes pour y parvenir. Nous vous montrerons également comment intégrer les activités H5P dans un padlet ou un projet storyline.

À propos de H5P et Lumi

H5P signifie HTML 5 package, c’est un logiciel multiplateforme, basé sur du HTML 5 et du JavaScript. Il permet de créer des activités d’apprentissage interactives et de les intégrer dans votre espace de cours Moodle. Son succès s’explique par le fait que son utilisation ne demande pas des compétences techniques avancées, il est à la portée de tous et toutes.

Désormais, l’application Lumi que vous pouvez installer sur votre ordinateur vous permet de créer, éditer, visualiser et partager votre contenu H5P avec vos étudiant-es. Cette application fonctionne sans connexion internet, elle est gratuite et open source.
À présent, vous savez ce que permet Lumi, voyons ensemble comment elle peut vous faciliter la création de vos contenus H5P.

Pourquoi utiliser Lumi ?

L’application Lumi est intéressante et pratique pour les raisons suivantes, d’une part elle est simple à installer, son interface est intuitive et facile à prendre en main. Dorénavant, quand vous travaillez avec H5P et que vous souhaitez visualiser ou tester votre création H5P, vous n’êtes plus obligé-es de l’enregistrer comme dans Moodle, Lumi offre une fonctionnalité importante qui vous permet d’avoir un aperçu rapide de votre création, elle accélère considérablement le temps de conception. Elle est idéale aussi pour créer plusieurs activités H5P au même moment.
D’autre part, elle prend en charge tous les types de contenus H5P, elle peut être utile si vous souhaitez créer une activité H5P non-disponible sur Moodle.unige.ch comme par exemple le livre interactif ou tant d’autres de la bibliothèque H5P, ou si vous souhaitez partager votre contenu H5P avec vos étudiant-es afin qu’ils/elles puissent le consulter, et interagir avec eux/elles directement sans avoir recours à une plateforme en ligne. Elle offre la possibilité d’exporter votre contenu sous forme de fichiers HTML 5 ou paquet SCORM. De plus, elle propose une fonctionnalité Analytics, que vous pouvez activer pour insérer un outil de rapport afin de permettre à vos étudiant-es de sauvegarder leurs résultats et de vous les envoyer. Ce rapport contient des traces d’apprentissage que vous pouvez analyser pour améliorer votre formation.

Nous l’avons testé, le livre interactif s’est révélé utile dans différents contextes, notamment pour développer un Module au format e-Learning, ou pour créer un tutoriel comme ce guide que nous avons conçu pour un atelier de formation. Actuellement, nous menons aussi une réflexion sur comment utiliser le livre interactif pour présenter les tutoriels de manière structurées, et pour proposer un parcours d’auto-apprentissage afin d’offrir une plus grande autonomie aux étudiant-es et aux enseignant-es dans la prise en main de la nouvelle version de Moodle, et plus largement des outils/logiciels institutionnels.
Maintenant, intéressons-nous de plus près au potentiel pédagogique du livre interactif.

Qu’est-ce que le livre interactif ?

C’est un contenu H5P qui vous permet de créer un support pédagogique sous forme de livre avec plusieurs pages interactives, de les organiser en chapitres et sous-chapitres. Dans votre livre, vous pouvez présenter des éléments théoriques, ajouter des fichiers multimédias et des contrôles de connaissances ou des quiz à la fin des chapitres. Ainsi vos étudiant-es pourront parcourir les chapitres du livre tout en réalisant différentes activités interactives ou en regardant des vidéos, en écoutant des enregistrements audio. Présenter un contenu léger sous une double modalité visuelle et auditive favorise un meilleur apprentissage, et permet de s’adapter aux besoins de vos étudiant-es.

Nous avons récemment utilisé le livre interactif pour développer un module de formation en ligne pour le programme Master of Advanced Studies in European and International Governance. Dans cet extrait vidéo ci-dessous, vous trouverez quelques activités que nous avons intégrées pour donner un rôle actif aux participant-es, et pour renforcer les apprentissages clés :

À présent, regardons ensemble la liste complète des types de contenus que vous pouvez utiliser dans un livre :

Quelques pistes pédagogiques

  • L’application Lumi vous permet de créer un module d’apprentissage autonome sur une partie d’un cours en combinant différents types de contenus interactifs comme des présentations, des quiz, des vidéos interactives sur plusieurs pages, consultez ce livre interactif que vous pouvez réutiliser et adapter.
  • Elle peut être aussi utilisée en pédagogie inversée pour intégrer des activités interactives dans le contenu d’apprentissage asynchrone, par exemple une classe inversée basée sur des vidéos que vos étudiant-es doivent visionner avant le cours, vous pouvez les enrichir par des quiz pour leur permettre de vérifier la bonne compréhension du message pédagogique diffusé. Vous pouvez également chapitrer les vidéos, ou insérer à des points précis de la vidéo des résumés, et des liens web vers des ressources complémentaires pour renforcer les connaissances et les compétences impliquées.
  • Elle vous offre la possibilité de construire des activités de mise en situation avec branching scénario, comme dans l’exemple de ce précédent billet blog des cas cliniques ont été développés par les enseignant-es, les étudiant-es sont mis-es en situation clinique qu’ils/elles doivent gérer.
  • Elle aide à transformer votre contenu statique et long afin d’éviter une surcharge d’information.
  • Elle permet de créer des visites virtuelles d’un laboratoire ou d’un site historique avec l’activité “virtual tour 360”. Vos images 360 (équirectangulaires) et normales, peuvent être enrichies d’interactivités telles que des vidéos, des explications audios et des questions interactives. Ce type de contenu est utilisé pour donner une impression d’exploration et d’apprentissage dans un environnement réaliste. (source H5P.org)
    Nous vous invitons à explorer le laboratoire du Cambrian College.
  • Elle peut être utile si vous souhaitez mettre en place des activités pédagogiques qui stimulent et renforcent la production orale chez vos étudiant-es.
  • Elle permet de mettre à disposition de vos étudiant-es des contenus interactifs formatifs, ils/elles peuvent les réaliser plusieurs fois avec des rétroactions instantanées afin de les permettre de corriger leurs erreurs, et de consolider leurs connaissances, comme dans cet exemple de quiz sur les objectifs de développement durable.
  • Elle permet de proposer des expériences d’apprentissages ludiques et variées, consultez cette activité proposée lors de notre atelier H5P.

Où trouver des exemples d’activités H5P ?

Nous vous suggérons de consulter les pages web ci-dessous, selon vos besoins, vous pouvez affiner votre recherche en utilisant le filtre par activité H5P ou par domaine d’enseignement :

Comment fonctionne Lumi ?

Installation

Pour commencer, connectez-vous sur le site web de Lumi, téléchargez la version qui correspond à votre système d’exploitation et installez Lumi sur votre ordinateur.

Démarrer

Ensuite, vous devez lancer l’application, pour cette action aucune connexion internet n’est requise, après vous pouvez choisir soit d’ouvrir une activité existante avec l’extension de fichier .h5p pour l’adapter ou la modifier, ou de créer une nouvelle activité.

Le fonctionnement de cet éditeur de contenu H5P est identique aux interfaces H5P des plateformes en ligne, vous devez tout d’abord choisir le type d’activité, par contre certains contenus h5p ne sont pas activés, il faudra les installer, puis créer votre contenu. Comme mentionné précédemment la fonctionnalité intéressante de cet éditeur, c’est la possibilité d’avoir un aperçu direct et rapide de vos créations en cliquant tout simplement sur le bouton “vue”.

Sauvegarde et exportation

Après la conception de votre contenu H5P, il est enregistré par défaut au format .h5p, ce qui vous permet de le modifier ou de l’afficher directement sur Moodle si l’activité H5P est installée. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez aussi exporter votre contenu H5P au format HTML 5, le sauvegarder localement sur votre ordinateur et le partager sous forme de pièce jointe avec vos étudiant-es par courriel ou le déposer comme un fichier sur Moodle. Par contre, en déposant votre contenu H5P sous forme de fichier sur Moodle, vous ne pouvez pas le lier au carnet de notes.

L’exportation est également possible sous forme de paquet SCORM, imaginez que vous souhaitez partager votre contenu H5P dans une autre université et sur leur plateforme le plugin H5P n’est pas installé, alors vous pourrez simplement partager le paquet SCORM qui est accepté par la plupart des LMS (learning management system). En plus, cela empêche les problèmes de lecture de votre contenu H5P attribuables aux mises à jour du logiciel, nous avons pu constater que certaines mises à jour risquent de rendre votre contenu non fonctionnel.

H5P avec Storyline et Padlet

Avez-vous déjà pensé à utiliser une activité H5P dans votre projet storyline ? Ou peut-être vous vous êtes demandé-es comment ajouter un exercice interactif dans votre Padlet ?

Grâce à Lumi, vous pouvez maintenant compléter votre contenu pédagogique créé sur Storyline ou sur votre Padlet par une activité H5P. Il vous suffit d’exporter votre activité au format HTML 5 tout-en-un, ce format est largement accepté par presque toutes les plateformes et vous l’intégrez dans l’une des applications ci-dessus sous forme de fichier HTML. Vous pouvez consulter ce guide qui vous accompagne étape par étape.

Conclusion

En somme, nous pouvons retenir que l’éditeur H5P change la façon de présenter le savoir, nous passons à des contenus statiques que l’étudiant-e consulte de manière passive à des supports d’apprentissage interactifs, engageants et attrayants qui permettent d’offrir une expérience d’apprentissage optimale. Il permet aussi de donner une dimension ludique à votre enseignement. Néanmoins, il est conseillé d’ajouter un contenu interactif dans vos présentations à condition qu’il apporte vraiment une plus-value pédagogique à votre cours, sinon il risque d’être un distracteur et d’avoir un effet négatif sur l’attention.

La facilité de prise en main de H5P, associée aux nouvelles fonctionnalités proposées par Lumi pour créer du contenu H5P rend cette application particulièrement utile pour les enseignant-es.

Toutefois, il est important de souligner que la personnalisation des contenus H5P est limitée, la traduction en français est également incomplète, les résultats des activités reliés au carnet de notes Moodle ne sont pas détaillés. Ces aspects restent encore à améliorer.

Par ailleurs, l’équipe H5P continue de créer de nouveaux contenus interactifs actuellement en version béta. Les versions officielles pourraient-être publiées prochainement, la mise à jour de l’application Lumi vous permettra de bénéficier de ces contenus.

En espérant que ce billet vous a donné des idées pour vos cours, comment pensez-vous créer votre contenu H5P avec Lumi ? Nous vous invitons à partager votre expérience dans les commentaires.



Du nouveau sur Moodle

Cet été, les utilisateurs et utilisatrices de Moodle@UNIGE découvriront la nouvelle version de la plateforme Moodle. Celle-ci a été réorganisée et certaines pages ont été simplifiées afin d’en faciliter l’utilisation. Il est à noter que certaines adaptations ont été réalisées en tenant compte des retours d’un panel d’étudiant-e-s et enseignant-e-s de l’UNIGE.

Voyons maintenant les nouveautés principales de la plateforme :

Nouvelle navigation

L’un des éléments-clés de cette nouvelle version repose sur une navigation simplifiée vers les espaces de cours. Ces derniers peuvent être présentés soit sous la forme d’une liste (figure de gauche ci-dessous) soit par des cartes (figure de droite ci-dessous).

Présentation des cours sous forme de liste

Présentation des cours sous forme de cartes

La navigation a également été repensée dans les espaces de cours où il sera plus facile de se déplacer entre les différentes sections en utilisant pour cela un menu situé à gauche, comme nous le montre l’image ci-dessous.

Présentation dans un espace de cours

Amélioration de la banque de questions

Afin de répondre aux nombreuses critiques des usagers/ères concernant l’activité « Test » et plus particulièrement la création de questions, le plugin de la banque de question a été également repensé. Il sera entre autres possible de facilement afficher ou masquer certaines options comme les commentaires.

Présentation de la banque de questions comprenant l’affichage du statut

Il sera également possible d’informer sur l’état d’une question (par ex. « Brouillon » ou « Prête ») ainsi que de voir l’historique de ses versions.

Notification lors de la mise à jour de contenus

Une fonctionnalité également très demandée par les étudiant-e-s est la notification lorsqu’un nouveau contenu a été ajouté par l’enseignant-e dans l’espace de cours.

Option permettant l’envoi d’une notification lors de l’ajout d’un nouveau contenu

Pour obtenir une liste détaillée des nouveautés, veuillez-vous rendre sur la page suivante.

Une plateforme de test sera proposée aux enseignant-e-s d’ici la fin du semestre de printemps afin de leur permettre de tester et de se familiariser avec la future plateforme.



Compétences numériques des enseignants dans la formation continue : des nouvelles de l’approche à trois niveaux

Ce billet est proposé par la Dre Jue Wang Szilas et la Dre Patrizia Birchler Emery, CFCD.

Les défis liés à la transformation numérique des programmes de formation continue de l’Université de Genève et les solutions développées par le Pôle programme, pédagogie & partenariats du Centre pour la formation continue et à distance de l’UNIGE (CFCD), ont déjà fait l’objet d’un billet de blog en décembre 2021.

A cette occasion, nous avions détaillé les solutions proposées par notre Pôle pour soutenir la transformation numérique de nos programmes, plus particulièrement dans le cadre du renforcement des compétences numériques des équipes enseignantes. Nous avions également brièvement présenté l’auto-formation Moodle « option seuil », qui a pu être proposée aux collaborateurs et collaboratrices des programmes de formation continue à partir de février 2022.

A la suite de l’ouverture de l’auto-formation, notre Pôle a continué à travailler sur l’amélioration des formations proposées. L’approche adoptée pour développer les modèles d’apprentissage est celle de la recherche orientée par la conception, en anglais Design-Based Research.

La recherche orientée par la conception : brève présentation

La recherche orientée par la conception (Sanchez, 2015), en anglais Design-Based Research (désormais DBR) est une approche méthodologique de recherche utilisée par les chercheurs/euses et les praticien-nes des sciences de l’apprentissage, visant à développer des solutions aux problèmes. Wang et Hannafin (2005) en saisissent les caractéristiques essentielles :

a systematic but flexible methodology aimed to improve educational practices through iterative analysis, design, development, and implementation, based on collaboration among researchers and practitioners in real-world settings, and leading to contextually-sensitive design principles and theories” (p. 6)

Selon le Design-Based Research Collective (2003), un projet présentant les caractéristiques typiques de la RBD devrait inclure les éléments suivants :

  • Ses objectifs sont de résoudre des problèmes actuels du monde réel.
  • Les chercheurs/euses et les praticien-es (qui peuvent être les mêmes personnes) sont pleinement impliqué-es dans le projet.
  • Il est contextualisé car les résultats de la recherche sont liés à la fois au processus de conception qui a produit les résultats et à l’environnement dans lequel la recherche a été menée.
  • Les interventions de conception sont continuellement améliorées pour les rendre plus applicables à la pratique.

Comme le présentent Collins et al. (2004) et Reeves (2000), l’approche DBR comporte généralement quatre étapes :

1) Analyse : les chercheurs/euses identifient un problème qui doit être résolu ;

2) Conception : ils/elles développent une solution potentielle, généralement sous la forme d’un outil ou d’un modèle pédagogique qui pourrait résoudre le problème ;

3) Test et amélioration : ils/elles testent l’outil ou le modèle pédagogique dans un contexte réel et le perfectionnent pour obtenir de meilleurs résultats ;

4) Évaluation et réflexion : les chercheurs/euses réfléchissent aux résultats de l’expérience, identifient les caractéristiques des outils pédagogiques qui ont permis de résoudre les problèmes initiaux, révisent les aspects qui n’ont pas été utiles à l’apprentissage et déterminent le principe de conception. Cela conduit à un autre cycle de recherche consistant à concevoir, tester, évaluer et réfléchir pour améliorer la conception pédagogique en faveur de l’apprentissage. Le processus itératif peut être caractérisé par la figure ci-dessous :

(d’après Reeves [2000], p. 59)

La solution « à trois niveau » dans la spirale de la DBR

Notre projet de solution « à trois niveaux » a traversé les quatre étapes au cours de deux cycles de conception de 2019 à 2022. Le premier cycle de conception a duré de 2019 à 2020. Ce cycle était axé sur le perfectionnement du modèle de transformation à « trois niveaux » et sur les ateliers de formation aux compétences numériques destinés à soutenir sa réalisation. Les retours nous ont permis de réfléchir à une réorganisation des ateliers, avec des objectifs plus ciblés et des formats plus adaptés. De mai à octobre 2021, dans un deuxième cycle de conception, le modèle a donc été repensé, cette fois-ci en se concentrant davantage sur les compétences nécessaires pour la réalisation de cours en ligne répondant au niveau de qualité standard exigé dans nos programmes de formation continue. Une auto-formation Moodle niveau seuil a été proposée, testée et lancée dans un cadre plus large. Nous sommes actuellement dans la phase d’évaluation de ce cycle pour identifier les éléments susceptibles d’être améliorés.

Le projet a été présenté lors du congrès annuel d’EDEN (European Distance and E-Learning Network), en juin 2022, et a suscité un vif intérêt en raison de la clarté de sa conception et, surtout, de son approche très pragmatique qui en rend la réalisation aisée et abordable. La présentation a également fait l’objet d’un article dans les actes de la rencontre.

La solution « à trois niveaux » : développements futurs

Mais le projet n’en est pas terminé pour autant. En effet, une vraie recherche orientée par la conception ne peut se baser que sur deux cycles de conception, c’est pourquoi un troisième cycle est déjà en cours. Dans ce troisième volet, nous travaillerons sur plusieurs plans : amélioration de l’existant, c’est-à-dire l’auto-formation (perfectionnement grâce à l’analyse des données d’apprentissage, passage à Moodle 4.0, utilisation d’autres outils pour un apprentissage plus interactif), puis développement d’un cours en ligne pour l’option standard, redéfinition du niveau avancé et proposition de solutions d’apprentissages adaptées.

Références bibliographiques

Approche à trois niveaux du CFCD 

Wang Szilas, J., Birchler Emery, P. (2021). Une approche à trois niveaux pour soutenir la transformation numérique de la formation continue, https://ciel.unige.ch/2021/12/une-approche-a-trois-niveaux-pour-soutenir-la-transformation-numerique-de-la-formation-continue/

Wang Szilas, J., Birchler Emery, P. (2022). Training Digital Competences of Educators in Continuing Education: A Three-Level Approach. In: Väljataga, T., Laanpere, M. (eds) Shaping the Digital Transformation of the Education Ecosystem in Europe. EDEN 2022. Communications in Computer and Information Science, vol 1639. Springer, Cham., pp. 127-136, https://doi.org/10.1007/978-3-031-20518-7_10

 

Design-Based Research

Collins, A., Joseph, D., Bielaczyc, K. (2004). Design Research: Theoretical and Methodological Issues, The Journal of The Learning Sciences, 13(1), pp.15-42, https://doi.org/10.1207/s15327809jls1301_2

Design-Based Research Collective (2003). Design-Based Research: An Emerging Paradigm for Educational Inquiry. Educational Researcher, Vol. 32, No. 1, p. 5, https://doi.org/10.3102%2F0013189X032001005

Reeves, T. C. (2000). Enhancing the Worth of Instructional Technology Research through Design Experiments and Other Development Research Strategies, Paper presented on April 27, 2000 at Session 41.29, International Perspectives on Instructional Technology Research for the 21st Century, a Symposium sponsored by SIG/Instructional Technology at the Annual Meeting of the American Educational Research Association, New Orleans, LA, USA

Sanchez, E., Monod-Ansaldi, R. (2015). Recherche collaborative orientée par la conception. Un paradigme méthodologique pour prendre en compte la complexité des situations d’enseignement-apprentissage. Education & Didactique, 9(2), pp. 73-94, https://doi.org/10.4000/educationdidactique.2288

Wang, F., Hannafin, M. J. (2005). Design-based research and technology-enhanced learning environments. Educational technology research and development, 53(4), pp. 5-23, https://doi.org/10.1007/BF02504682