Tag : e-learning

Retour sur la conférence  » Le e-Learning en formation : de nouveaux défis pour de nouvelles opportunités »

Le laboratoire RIFT (Recherche, Intervention, Formation, Travail) de la faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de l’Université de Genève, organise des conférences publiques, dont le but est de proposer à la communauté universitaire et non-universitaire des communications sur les thèmes en lien avec leur mission de recherche et d’intervention.

Intéressé par la révolution numérique dans la formation, le laboratoire RIFT a décidé d’organiser quatre conférences publiques autour des thèmes des nouvelles technologies, du numérique et des humanités numériques, et du e-learning afin d’avancer une réflexion collective autour de ces sujets.

Mireille Bétrancourt, professeure à l’unité de Tecfa, a introduit le cycle de conférence «nouvelles technologies ». Elle a de l’intérêt pour tout ce qui concerne le numérique dans les situations d’enseignement et de formation, avec un focus sur les processus sous-jacents que ces situations suscitent. L’objectif principal de sa présentation a été de discuter dans le contexte du numérique ces processus d’apprentissage en formation d’adultes. (suite…)



2016 eduhub days feedback

The 2016 eduhub-days edition in Fribourg kept with its tradition of being a successful event wherein e-learning aficionados/aficionadas meet to share common issues and best practices in HEI teaching and learning. Once again a wide diversity of technologies was discussed within small groups (cafés and showroom sessions). (suite…)



Serious Games : sérieux?

Article rédigé par Géraldine Chollet, Catherine Cooremans, Suzanne de Jonckheere et Dominique Jaccard

Les « Serious Games » sont des applications logicielles utilisant les principes et la mécanique du ludique (games) pour atteindre des objectifs sérieux (serious), tels que formation, marketing, diffusion d’idées ou motivation à suivre un traitement médical, par exemple.

Dans le domaine de la formation, les Serious Games sont de plus en plus présents dans des domaines très divers allant de l’ingénierie (e.g l’aéronautique) à la santé, en passant par les ressources humaines et le management. Ils sont utilisés autant au sein des entreprises que par des institutions de formation.

Expérimenter virtuellement une situation professionnelle

En tant que supports à l’enseignement et à l’apprentissage, les Serious Games s’adaptent particulièrement bien à une conception de la formation continue universitaire qui lie l’appropriation de connaissances au développement de compétences dans des situations complexes. En expérimentant virtuellement une situation professionnelle réelle, les apprenant∙e∙s mobilisent simultanément les acquis de la formation et leurs savoirs professionnels et personnels dans un environnement engageant et rassurant, puisque faire des erreurs est permis et sans conséquence, contrairement au monde réel. L’acquisition de compétences et connaissances se fait selon une démarche motivante liée à la réussite d’étapes successives. Encore faut-il s’assurer que ces étapes successives contribuent bien aux objectifs d’apprentissage et ne soient pas que des éléments ludiques, qui perturbent le processus d’apprentissage.

La proximité entre Serious Game et situation professionnelle réelle favorise le transfert des acquis et prépare à la mise en œuvre de solutions innovantes dans un environnement professionnel.

Développer de nouvelles compétences

A la fois ludique et sérieux, un Serious Game bien conçu permet de développer des savoirs de haut niveau taxinomique. Un quizz, par exemple, va permettre de tester ses propres connaissances et de mettre en place des stratégies d’apprentissage. Une simulation favorisera le développement de connaissances conceptuelles, un jeu d’action de connaissances procédurales. Quant au jeu de rôle, il va stimuler les connaissances stratégiques, basées sur un esprit critique, d’analyse, de synthèse, d’évaluation et de recommandation. Sans oublier la dimension collaborative, qui permet de renforcer les compétences humaines et sociales comme la négociation, le leadership, l’autonomie et la communication.

ManagEnergy : un Serious Game évalué par les étudiant∙e∙s

mac-energymanag

Dans le cadre du CAS en management de l’énergie de l’Université de Genève, Catherine Cooremans (Unige), Géraldine Chollet (Unige) et Dominique Jaccard (HEIG-VD) ont développé le Serious Game «ManagEnergy». Il est basé sur une situation et des données réelles fournies par une organisation souhaitant introduire une gestion de l’énergie.
Conçu comme une formation intégrée, ManagEnergy comprend une partie logicielle, qui est associée à des jeux de rôles, et un travail d’équipe. Utilisé dans le module d’intégration et de synthèse du CAS, il a été développé pour atteindre les objectifs et compétences attendues du programme.

Le fait que les concepteurs de ManagEnergy soient aussi les enseignant∙e∙s a permis d’introduire en temps réel les ajustements nécessaires lors de la première utilisation, en améliorant l’acquisition des connaissances par les étudiant∙e∙s, puis en intégrant ces améliorations dans le logiciel pour les utilisations suivantes.

Lors de l’évaluation du dispositif de formation, les étudiant∙e∙s ont souligné la plus-value du Serious Game, qui leur a permis à la fois d’intégrer les connaissances acquises dans les différents modules et d’accroître la capacité à transférer ces connaissances dans un cas pratique. Les participant∙e∙s ont encore relevé que le Serious Game était un concept pédagogique augmentant la motivation, favorisant le développement des compétences sociales, renforçant la cohésion du groupe et le transfert de connaissances dans un environnement de travail.

Références

  • Chollet G. (2014), Dépassement des résistances au management de l’énergie. Etude de cas du « Serious Game ManagEnergy » dans le cadre d’une formation continue à Genève. Mémoire de maîtrise. Institut des sciences de l’environnement. Université de Genève (2014)
  • Mayer, R.E. (2014). Computer Games for Learning. MIT Press
  • Serious Games ALBASIM
  • CAS en management de l’énergie


Les Journées du E-Learning 2013

Les 27 et 28 juin 2013 se dérouleront à Lyon les 8ème Journées du E-Learning, qui se proposent cette année d’aborder la question de

la réussite en e-learning, autour de deux axes :

  • Réussir à enseigner en e-learning
  • Réussir à apprendre en e-learning

Le colloque s’articulera autour de plusieurs thèmes en lien avec les axes :

  • Le e-learning comme gage de qualité
  • Apprendre différemment en e-learning
  • Apprendre mieux en e-learning

Des universitaires et spécialistes de renommée nationale et internationale viendront à la rencontre du public pour discuter de ces thèmes en conférence plénière et en atelier. Programme et inscription sur le site des JEL.

 



MyPLE.ch – To help students choosing their ICT tools

© Julien Eichinger – Fotolia.com

Le PLE (Personal Learning Environment – environnement personnel d’apprentissage) se définit comme un environnement personnel composé d’outils numériques. Ces outils numériques ou Web 2.0 permettent à l’étudiant·e de gérer et d’organiser ses activités et ressources d’apprentissage.

Le portail « myple.ch »  a  pour objectif de fournir des informations pour développer, maîtriser et exploiter le plus efficacement possible son « PLE ».

On y trouvera ainsi des comparatifs à propos des outils suivants : carte conceptuelle, correcteurs orthographiques, éditeur de texte, gestion bibliographique, outils de recherche d’information, présentation de contenus, réseaux sociaux, stockage de documents, prise de notes.

Afin de soutenir l’étudiant·e dans ses activités académiques, le portail offre une collection de ressources à son intention, comme des supports d’apprentissage et d’auto-apprentissage. Ces derniers permettent d’acquérir des connaissances et compétences numériques liées au Web 2.0.

Visitez le site : http://www.myple.ch

(suite…)



Colloque international: 7ème Journées du E-Learning à Lyon les 28 et 29 juin 2012

« E-Learning: l’enfance de l’art » est le thème choisi pour le colloque international annuel qui rassemblera des spécialistes d’horizons et disciplines différents comme :

  • Sandrine CARNEROLI, avocat au barreau de Bruxelles. Assistante à l’Université Libre de Bruxelles.
  • Daniel PERAYA, professeur ordinaire à l’Université de Genève.
  •  Jean FRAYSSINHES, professeur de Marketing et Commerce International. Docteur en Sciences de l’éducation
  • Gilles CHAMBERLAND, expert et chargé de cours à l’Université de Sherbrooke.

Tous ces experts et beaucoup d’autres qui ont acquis des compétences et un savoir dans le domaine du e-learning, de la pédagogie, du droit et du marketing discuteront de la thématique de l’apprentissage en ligne ou l’enseignement par Internet (e-learning).

Cette manifestation est organisée avec le soutien du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, de l’Université de Lyon, des trois Universités lyonnaises, de l’Université de St Etienne, de l’INSA de Lyon, etc.

Ce colloque, ouvert à tout public, s’artulera autour de deux méthodes : 12 conférences plénières et 15 ateliers pratiques.  Et propose ainsi une approche organisée autour de deux axes :

  • les rôles fondamentaux des acteurs et des contenus de la formation E-Learning
  • les modalités et les objectifs de l’apprentissage E-Learning

Les thématiques abordées lors de ce colloque international seront:

  • les règles du jeu gouvernant le E-Learning
  • les jeux de rôles et la simulation
  • la diversité des parcours possibles pour les apprenants et  formateurs

Pour en savoir plus sur les modalités d’inscription, le programme et l’hébergement cliquez sur le site de l ‘événement ci-dessous.

http://www.journees-elearning.com

 

 



Computers for Health (C4H), une vie après le Campus Virtuel Suisse?

Il y a déjà plus de 10 ans (!), un appel à projets e-learning était lancé par le Campus Virtuel Suisse (CVS). Le CVS était un programme de promotion de l’utilisation des ‘nouvelles’ technologies de l’information et de la communication dans l’enseignement supérieur. Pendant plusieurs années, cette aide fédérale a permis l’éclosion d’intéressants projets e-learning.

Le projet Computers for Health (C4H) en faisait partie. A l’arrêt du CVS, en 2008, de nombreux projets ont également cessé leurs activités. Mais, fort heureusement, plusieurs continuent à être utilisés et développés. C4H existe toujours et, grâce à un soutien de la COINF, a été récemment traduit de l’anglais en français afin d’étendre son utilisation.

C4H propose pour le moment 3 modules qui traitent des aspects de l’utilisation de la technologie de l’information en médecine. Un premier module traite de la recherche de l’information médicale sur le web et dans les bases de données spécialisées. Un deuxième module traite de l’imagerie médicale digitalisée. Et un troisième module traite des aspects légaux de l’utilisation des technologies de la communication et de l’information en médecine.

Les modules utilisent des ‘parcours d’apprentissage’ (learning path) dans dokeos sur le serveur dokeos de l’Université et répondent à la norme SCORM qui permet leur exportation vers d’autres LMS.

Actuellement C4H développe, aussi avec l’aide de la COINF, ET en collaboration avec la Bibliothèque de la Faculté de Médecine, deux modules supplémentaires qui traiteront de la recherche de littérature scientifique ainsi que du plagiat.

Des projets d’utilisation de modules de C4H ailleurs, comme en Afrique (RAFT), sont également en cours afin de faire profiter un maximum d’étudiants de ces modules d’e-learning.

Vous êtes intéressé? Pour un aperçu du projet, essayez! L’accès est ouvert à toutes et à tous.

https://dokeos.unige.ch/home/courses/MEDECINE001/

 

 



New Learning Environments

For the last Switch-AAA’s Info Day, I was asked to present the “New Learning Environments” (NLEs) developed these last 3-4 years within the AAA program. I was not given any definition about what characterizes these environments, but I received 6 project’s titles (out of about 50), which were categorized as « NLE ». Let us consider in turn these projects.

The Projects

ITSI

IT-Service Integration (ITSI) is about designing a future learning (academic) environment combining the virtual and « physical » (on-campus) components, which include studying, teaching, research and administrative aspects. The pre-study phase indicated that learners and teachers are not necessarily interested in « virtualizing » learning and teaching, but rather they wish to learn and teach using modern and integrated IT-enhanced easy-to-use environments. Moreover, learning environments should not be constricted to formal learning and teaching, or to a specific didactical scenario. Instead, an integrated IT-enhanced environment should be supportive of a variety of teaching scenarii and of Life-Long Learning (LLL). Identification of such a new environment must focus on software, hardware, infrastructure, rooms, etc., and must consider:

  • Big vs. small classes (lecture and seminar rooms);
  • Formal vs. non-formal teamwork;
  • Self-study;
  • Public space as learning place (mobile learning, learning at home, library and learning centers);
  • Examinations and assessments.

ScienceWISE

ScienceWISE is a Web-based Interactive Semantic Environment for e-Science (in particular in physics, mathematics, biophysics, environmental and computer science). Its main goal is to provide a platform for the creation of virtual organizations of scientists, working together on a dynamical generation of professional field-specific ontologies. The prototype version of the ScienceWISE system is already functioning. The first invited experts already started to fill the content of encyclopedia definitions and ontological content. The ontological information simplifies students’ orientation in unfamiliar fields, permitting an efficient adaptation into the scientific research, and bridges the well-known gap between textbooks topics and subjects of scientific papers…
(suite…)



Eduhub days du 2 au 3 avril 2012 à Murten/Morat

Vous souhaitez échanger vos expériences, vos idées avec des pairs, présenter vos activités, discuter de vos projets, alors ne ratez pas la 4ème rencontre nationale organisée par la Communauté eLearning des universités et institutions suisses.

Cette rencontre se tiendra à Murten dans le canton de Fribourg (Morat pour les francophones) et durera 2 jours ( 2 et 3 avril).

Lors de cet événement, vous aurez l’occasion de rencontrer la  » Génération Y »,  de participer au  Learning cafés ( expresso ou Lungo) afin de discuter des scénarios pédagogiques et organisationnels existants, de comprendre les habitudes d’apprentissage de cette génération née avec la révolution technologique qu’est Internet, de discuter de vos projets, et enfin de réfléchir ensemble sur de nouvelles stratégies d’apprentissage pour innover l’enseignement supérieur.

Un événement à ne pas manquer. Vous pouvez vous inscrire jusqu’au 23 mars 2012 . Néanmoins, il est bien de savoir que le nombre de participants est limité à 100.

Plus d’information.



Le soutien de la COINF pour le Master Acredite

Tecfa (Education et Technologies) a bénéficié en 2010-2011 d’une aide financière du fonds d’innovation pédagogique pour soutenir son action dans le cadre du Master ACREDITE.

Ce Master (Analyse, Conception et Recherche dans le Domaine de l’Ingénierie de Technologies en Education) est un Master professionnel en deux ans (120 ECTS) dans le domaine des technologies  éducatives. Son objectif est de permettre aux professionnels de différents secteurs (enseignants, chargés de formation) de développer dans leurs départements et dans leurs propres cours des projets de formation partiellement ou entièrement à distance qui répondent aux besoins réels du terrain.

Le Master est offert par un consortium composé des universités de Cergy Pontoise (UCP, Prof. A. Jaillet), Mons-Hainaut (UMons, Prof. C. Depover) et Genève, avec le support financier de l’Agence Universitaire de la Francophonie –AUF. La formation, qui existe depuis 10 ans, a été à l’époque conçue par l’Université de Strasbourg sous le nom UTICEF. A l’Université de Genève, elle est dirigée par le Prof. D. Peraya, de l’unité TECFA  et est coordonnée par Mme. M.  Vieira. La certification est donnée aujourd’hui encore par la seule université de Cergy Pontoise, mais il existe un intérêt pour une réelle codiplômation entre les 3 universités participantes. La codiplômation permettrait en effet une synergie entre la formation ACREDITE et les autres formations offertes par TECFA.

En 2009, la décision a été prise de créer un master complet en offrant un M1 préparatoire au M2. Cette décision a été prise suite à un changement de public à l’inscription. Auparavant, la grande majorité des étudiants étaient des collègues des universités du Sud, notamment la région du Maghreb. Le bassin de recrutement actuel est composé de nombreux enseignants d’écoles normales supérieures, de chargés de formation dans différents secteurs, de l’enseignement secondaire ou même primaire. Pour ceux-ci, le passage par le M1 constitue une préparation indispensable.

Le financement de cette formation est assuré principalement par la redistribution, entre les trois universités participantes, de frais d’inscription dont la majorité est couverte par des bourses accordées aux étudiants des pays du Sud par l’AUF. Néanmoins, la charge de travail a fortement augmenté lors de la mise en œuvre du M1, vu l’augmentation de l’offre de cours et, bien sûr, le nombre d’étudiants : 65% d’étudiants à partir de 2009, doublement de l’offre de formation, environ 60% de projets encadrés supplémentaires, enfin les tâches de coordination et de gestion complémentaires.

C’est pour cette raison que nous avons fait une demande de financement à la Commission d’informatique COINF dans ce contexte de changement. Le financement de 10.000 CHF pour l’année 2009-2010 nous a permis d’augmenter le taux d’activité de la coordinatrice de la formation à 20% afin de réaliser, avec l’équipe pédagogique, les activités suivantes :

  • Création de 5 cours et suivi des projets d’étudiants (dont 6 en M1, encadrés par la coordinatrice), totalisant 9 cours M1/M2 et 16 étudiants pour le Projet Individuel en 2010 (projet de développement d’un dispositif de formation à distance ou partiellement à distance obligatoire pour l’obtention du diplôme de la formation).
  • Réalisation des podcasts destinés au cours Conception de dispositifs de formation intégrant les technologies. Les podcasts ont été intégrés avec d’autres activités du cours, comme les outils de communication et de discussion, chat et forum, les textes disponibles à lire etc.
  • Encadrement administratif et pédagogique de 48 étudiants M1/M2 (en 2010) pour les cours encadrés par TECFA, y compris le suivi du tutorat et les examens de 7 cours.
  • Analyse de la demande de codiplômation entre les universités UCP, UNIGE et UMons en cours.