• voeux 2021
  • Partages d'expérience en enseignement : Venez découvrir les pratiques créatives de vos collègues!
  • prix de l'innovation

Tag : vidéo

Rendez vos cours sur Moodle plus créatifs et interactifs à l’aide de H5P

(Ce billet est proposé par Jue Wang Szilas avec la contribution de Patrizia Birchler Emery et Patrick Roth)

H5P devient un outil de plus en plus intéressant pour créer, partager et réutiliser du contenu d’apprentissage interactif. Le Pôle e-learning de l’Université de Genève, après une période d’essai, a installé cet outil sur la plateforme Moodle institutionnelle et encourage les enseignant-es à l’utiliser depuis juillet 2019. Dans ce billet, nous vous présentons quelques-unes des fonctionnalités de H5P retenues pour l’intégration dans moodle@UNIGE: Interactive Video, Drag and Drop, Drag the Words, QCM, et l’outil Presentation.

H5P : qu’est-ce c’est ?

  • H5P est l’abréviation de HTML5 Package : il s’agit d’un logiciel libre de création de contenu interactif (licence MIT).
  • Que peut-on faire avec H5P ? Le site h5p.org met à disposition 43 types de « contenus », dont 28 sont des outils pour des quiz et 13 peuvent être insérés dans l’outil Interactive video.
  • L’un des avantages évidents de ce logiciel est de pouvoir être inséré ou intégré dans un certain nombre de plateformes et LMS (Moodle, Drupal, Canvas, Blackboard, WordPress).
  • H5P dans moodle : quels avantages ? En effet, la plateforme Moodle met déjà à disposition des outils de quiz et l’outil leçon, qui a la même fonction que Presentation de H5P. En fait, H5P met beaucoup plus d’outils à disposition, permettant ainsi une plus grande variation dans l’interactivité, les auto-évaluations et les évaluations formatives. Les outils H5P sont aussi plus agréables visuellement et plus simples à utiliser par les apprenant-es. De plus, leur insertion directe sur la plateforme permet à Moodle d’inclure tous les résultats de quiz dans le suivi des étudiant-es (onglet « Notes »), répondant ainsi aussi aux directives en matière de protection des données des utilisateurs et utilisatrices.

Intégrer H5P dans Moodle

«Moodle est la plate-forme d’apprentissage la plus populaire au monde et cette nouvelle intégration apportera des centaines de millions de nouveaux utilisateurs-trices à H5P. H5P est déjà l’extension de contenu la plus populaire parmi les utilisateurs-trices de Moodle et l’intégration plus étroite et le support officiel propulseront les deux projets vers leurs objectifs.  » a déclaré Sander Bangma, chef de produit pour Moodle LMS.

Depuis juillet 2019, le pôle e-Learning de l’Université de Genève a installé cet outil sur Moodle avec des fonctionnalités les plus populaires. Comment ajouter une activité H5P dans un espace du cours ?

Dans un espace de cours, activez le mode d’édition, puis cliquez sur « Ajouter une activité ou ressource ». Choisissez H5P dans le menu puis choisissez un type d’activité, comme un exemple ici « Interactive Video ». Vous pouvez ensuite mettre un ligne une vidéo ou le lien vers cette vidéo et puis ajouter les interactions.

Quel est-l’intérêt d’intégrer H5P dans Moodle ?

L’intégration de H5P dans Moodle permet non seulement de tracer l’historique de l’apprentissage des étudiant-es, mais aussi de noter les exercices intégrés dans l’activité H5P.

Voici quelques exemples pratiques que nous avons réalisé dans le cadre de notre accompagnement en termes de e-Learning que nous proposons au Centre pour la formation continue et à distance (CFCD). Dans chaque exemple, nous montrons brièvement comment créer ce type de contenu H5P et comment ce se présente pour les apprenant-es.

Exemples 1. Interactive Video

Ce type d’activité permet de construire une vidéo interactive, à partir d’une vidéo importée ou d’un service en ligne d’hébergement de vidéo (Mediaserver ou You Tube). Il est ainsi possible de chapitrer la vidéo, d’insérer des images, des indications écrites, des liens et d’émailler le visonnement de questions (QCM, phrases à trous). Dans cet exemple, il y a une question QCM insérée au milieu d’une vidéo YouTube. L’objectif de la question QCM est de vérifier si les apprenant-es ont bien compris le contenu abordé dans la vidéo. Il a été utilisé dans un atelier H5P organisé par l’Université de Genève lors des Eduhub Days 2019.

  • Comment ajouter un QCM dans une vidé? Nous vous invitons à consulter ce tutoriel si vous voulez aller plus loin.

  • Comment cela se présente pour les apprenant-es

Exemple 2. Drag and Drop (Glisser-déposer)

Ce type d’activité permet d’associer deux ou plusieurs éléments et d’établir des connexions logiques de manière visuelle. L’auteur-trice crée des questions en utilisant à la fois du texte et des images. Il-elle prend en charge les relations une à une, une à plusieurs, plusieurs à une et plusieurs à plusieurs entre les questions et les réponses. En plus, il-elle peut aider à mémoriser des mots, des expressions, des phrases, etc.  L’exemple ci-dessous est tiré d’un module du “Master of Advanced Studies in European and International Governance”.

  • Comment créer une activité Drag and Drop? Pour aller plus loin, consultez ce document très pratique.

  • Comment cela se présente pour les apprenant-es

Exemple 3. Course Presentation

Ce type d’activité permet de créer une présentation sous forme de diapositives en ligne très interactive. Des éléments tels que les titres de diapositives, les liens, les images, les clips audio et vidéo, ainsi que des types de question peuvent être intégrés de manière transparente directement dans la présentation, résultant en une expérience d’apprentissage enrichissante pour l’apprenant-e. Des pistes pédagogiques restent à explorer : construire un module sur une partie du cours, utiliser en classe inversée, approfondir une notion spécifique, etc. L’exemple suivant a été construit pour une partie d’un module du cours en FLE pour les étudiant-es d’échange de l’Université de Genève.

  • Comment créer un Course Presentation? Ce document pourrait vous intéresser si vous voulez aller plus loin

  • Types de questions ajoutés dans la présentation: choix multiple, glisser-déposer et une série de questions choix multiple.

 

  • Comment cela se présente pour les apprenant-es dans Moodle

Conclusion

Ce billet, à travers l’exploration de quelques exemples, permet d’avoir un aperçu des possibilités offertes par H5P. L’intégration de cet outil dans la plateforme Moodle de l’UNIGE représente une opportunité à saisir pour rendre les activités d’apprentissage plus variées et interactives. Le Centre pour la Formation Continue et à Distance (CFCD) organisera des ateliers à partir de janvier 2021 pour les intervenants des programmes de formation continue, afin de les accompagner dans la prise en main de l’outil et à son intégration dans les espaces de cours en ligne.



(Re-)Basculer votre cours à distance

Avec le passage à l’enseignement à distance, il est important pour les enseignantses de l’UNIGE d’être au clair sur les solutions qui sont à leurs dispositions.

Continuation des cours via le live streaming Mediaserver

Pour les enseignements qui utilisent jusqu’à présent le live streaming et/ou l’enregistrement Mediaserver, sachez qu’il est toujours possible de donner ces cours dans les mêmes salles. Cependant, afin de pour garder le lien avec les étudiant-es pour d’éventuelles questions ou activités diverses, il est nécessaire de mettre en place une/plusieurs solution/s numérique/s. Pour choisir et mettre en place ces solutions, de nombreuses documentations sont disponibles sur le portail pour l’enseignement à distance et hybride ainsi que sur les billets suivants :

Passage des cours sur Zoom

Comme cela a été le cas durant le semestre de printemps, il est possible d’utiliser la plateforme Zoom pour dispenser ses cours. Un ensemble de tutoriels Zoom sont à disposition sur le portail pour l’enseignement à distance et hybride, fournissant les informations nécessaires pour créer et animer un cours sur Zoom.

Il est tout d’abord important de savoir que le nombre maximal de participant-es dans une salle standard Zoom est fixé à 300. Si votre cours excède ce nombre, il vous faut rapidement contacter l’équipe zoom (zoom @ unige.ch) afin qu’ils puissent vous augmenter cette limite.

Lors de la création de la salle de classe, il est important de s’assurer que l’option permettant la coupure du micro des participant-es lors de leur arrivée soit bien sélectionnée. En outre, pour des raisons de sécurité, il est conseillé d’ajouter un mot de passe à la salle.

Les enregistrements des cours donnés sur Zoom ne peuvent être conservés que 90 jours sur cette plateforme (Zoom Cloud), il est donc conseillé de les stocker sur Mediaserver pour garantir un accès pérenne. Pour obtenir un dossier de dépôt sur Mediaserver, contactez l’équipe Mediaserver (mediaserver @ unige.ch). Notez finalement que si l’enseignant-e utilise actuellement le live streaming Mediaserver et/ou le service d’enregistrement des cours Mediaserver, il ou elle peut demander à l’équipe Mediaserver d’arrêter leurs live streaming/enregistrements automatiques.

Combinaison de Zoom et du live streaming Mediaserver

Une dernière solution est de combiner le live streaming Mediaserver « à distance » via Zoom. Cette solution est plus contraignante car elle demande à l’enseignant-e (ou un-e asssistant-e) de se rendre dans sa salle de cours pour démarrer la réunion Zoom sur l’ordinateur de la salle. L’avantage de cette solution est qu’il ou elle n’aura pas à se soucier des contraintes liées au nombre d’étudiant-es ainsi que l’enregistrement automatique du cours sur Mediaserver.

En résumé, de nombreuses solutions pour le passage à distance des cours sont disponibles. Il ne reste plus qu’à choisir celle qui sera la plus confortable pour l’enseignant-e et lui permettra de vous focaliser sur l’essentiel à savoir son enseignement.



Jeu vidéo en réalité augmentée: Cap sur l’Open Access

Dans le cadre de l’Open Access Week se déroulant du 26 au 30 octobre 2020, un jeu vidéo en réalité augmentée est présenté sur le stand de l’équipe en charge de l’Open Access à l’Université de Genève.

Ce jeu vidéo intitulé « Cap sur l’Open Access » propose aux utilisateur/trice·s de se mettre dans la peau d’un chercheur/euse devant publier un article scientifique mais n’ayant aucune connaissance de l’Open Access. Aidé d’un acolyte expert, les joueurs/euses devront résoudre des énigmes au fur et à mesure, en se déplaçant sur les sites des Bastions, du CMU, de Sciences II ou d’Uni Mail et en scannant des QR Codes avec leurs smartphones. À la fin de leur périple de jeu, ils/elles devraient être à même de comprendre les intérêts et avantages de publier en Open Access.

Ce jeu vidéo a été créé dans le cadre du Master MALTT (Master in Learning and Teaching Technologies) par quatre étudiant·e·s : Djamileh Aminian, Simon Jöhr, Christelle Melchiorre-Braz et Delfine Villasuso. Il a été produit en collaboration avec l’équipe de la Division de l’information scientifique (DIS) et sa réalisation in situ a été effectuée lors d’un stage.

Ce jeu vidéo est destiné à tout public intéressé alors n’hésitez pas à venir le découvrir au stand de l’Open Access lors de l’Open Access Week !

  • La vidéo d’introduction du jeu vidéo

  • Pour jouer en exclusivité à la première énigme du jeu, scannez le QR Code suivant avec votre téléphone

Site Web pour davantage d’informations sur l’Open Access



Accéder à certains cours en direct sur Mediaserver … c’est possible

Depuis plus de 10 ans, les enseignant·e·s de l’UNIGE ont l’opportunité d’enregistrer leurs cours en audio et les documents projetés pour faciliter le travail de révision de leurs étudiant·e·s. Cela n’était pas suffisant pour trois enseignants des facultés de droit, médecine et GSEM qui avec l’aide du pôle eLearning de la DiSTIC et de l’équipe audiovisuel ont initié le projet Medialive.

Basée sur l’infrastructure Mediaserver, la solution actuellement mise en place s’articule autour de deux signaux vidéo et d’un signal audio. Les signaux vidéo capturent le Powerpoint de l’enseignant·e et/ou ses interactions avec la tablette provenant du PC de l’auditoire tandis que le second signal capture le signal de la caméra filmant l’enseignant·e. Le signal audio quant à lui collecte le son du micro. Ces trois signaux sont ensuite combinés puis retransmis en direct depuis la plateforme Mediaserver. Pour garantir l’interaction avec tous les étudiant·e·s, les enseignant·e·s ont la possibilité d’utiliser des outils favorisant l’interactivité comme Votamatic, Pingo ou SpeakUp.

Un premier pilote de la solution a été testé dans trois cours au semestre d’automne 2018 : « Introduction à la microéconomie » (Faculté GSEM), « Physique générale A” (Faculté de Médecine) et “Droit constitutionnel” (Faculté de Droit). Au total, 6 heures de streaming ont été produites chaque semaine. Ce pilote a permis de tester la fiabilité de la solution technique et de s’assurer de la bonne adhésion des étudiant·e·s. Selon ces derniers, l’usage du « live » est non seulement utile en cas de surcharge des auditoires mais également pour mieux organiser son apprentissage et dans certains cas suivre le cours « en groupe » depuis la bibliothèque.

Une seconde phase pilote est actuellement effectuée sur l’ensemble des cours de première année de la faculté de médecine, soit un total de 25 heures par semaine. En outre, un mandat visant à étudier l’impact du streaming live sur l’enseignement et l’apprentissage a été initié par une experte dans le domaine des vidéos d’apprentissage. L’objectif de cette étude vise à accompagner les enseignant·e·s et les étudiant·e·s pour mieux appréhender ce nouveau dispositif.

Si vous êtes enseignant·e de l’UNIGE et que vous êtes intéressé·e à utiliser le live streaming dans vos cours, n’hésitez pas à nous envoyer un email à mediaserver@unige.ch.

 

 



Méthode pour la production de travaux vidéo par des étudiants débutants

Les vidéos prennent une place de plus en plus importante dans la vie étudiante: les MOOCs, Youtube, la Khan Academy, et au sein de l’Université de Genève, Mediaserver. Par ailleurs, les équipements mobiles de type tablette (ou, encore plus généralisé dans la population étudiante, les smartphones) sont équipés de caméras vidéos et de logiciels de capture, ce qui place cette technologie à la portée de la communauté académique.

De plus, certains professeur·e·s expriment le souhait de proposer des projets vidéo. L’objectif n’est pas en soi de réaliser une vidéo, mais de demander un rendu de travail qui se fasse sous la forme d’une vidéo plutôt que d’un document écrit.

La littérature sur le sujet montre une abondance de méthodes de création de vidéos pour les enseignant·e·s, ainsi qu’un grand nombre d’articles sur les bienfaits de la création de vidéos par les étudiant·e·s. Il n’existe par contre que très peu de ressources sur la conception de vidéos par les étudiant·e·s.