• Ateliers de formation Moodle et Chamilo – janvier-février 2019
    Ateliers de formation Moodle – rentrée académique 2019

Catégorie : Articles

Catégorie par défaut pour les articles non-classés


MOOC, SPOC et autres cours en ligne : quelle place pour les capsules vidéo dans les nouveaux dispositifs de formation à distance ?

On pense souvent que les vidéos représentent l’essentiel des cours en ligne actuels (MOOC et SPOC notamment). Cela est partiellement vrai, tant les vidéos à vocation pédagogique connaissent, depuis quelques années, un fort regain d’intérêt, en particulier dans l’enseignement supérieur (voir, par exemple, Peraya (2017), ou encore Peltier et Campion (2017). Mais c’est tout de même oublier qu’un MOOC (Massive Open Online Course), un SPOC (Small Private Online Course) ou ses équivalents divers sont d’abord des cours, c’est-à-dire des dispositifs de formation qui ont pour finalité première de faire apprendre. Dans cette perspective, les capsules vidéo produites et les traditionnels quiz afférents ne sont pas les seules ressources et activités d’apprentissage proposées. De plus, il convient d’assurer à l’ensemble une articulation cohérente et un scénario pédagogique d’usage ; un MOOC n’est en effet pas un « empilement » de contenus et d’activités mais se veut être un parcours d’apprentissage répondant à une logique mue avant tout par les apprentissages visés.

La conception d’un MOOC va donc bien au-delà de la seule production de capsules vidéo à vocation pédagogique et relève d’une entreprise complexe qui demande à être encadrée par des spécialistes de la formation à distance.

Ce billet a pour objectif de montrer, dans les grandes lignes, quelles sont les principales composantes d’un MOOC, comment les capsules vidéo à vocation pédagogique s’articulent à l’ensemble et quelle démarche d’accompagnement la Cellule MOOC de l’UNIGE met en œuvre pour guider la réalisation de ses MOOCs.



Des nouvelles du passage de Chamilo@UNIGE à Moodle@UNIGE

Le projet d’unification des plateformes d’enseignement, initié en 2018 par la refonte de Moodle@UNIGE, se poursuit cet été. L’objectif pour la rentrée académique 2019 est de migrer la moitié des espaces de cours actifs de Chamilo@UNIGE (soit environ mille espaces de cours) dans Moodle@UNIGE. Cela représente l’ensemble des espaces de cours de la FAPSE, des Facultés de lettres et de sciences. Les Facultés de théologie et de médecine vont également terminer leur migration sur Moodle pour la prochaine rentrée académique. L’autre moitié des cours sera migré selon le même processus durant l’été 2020.

Afin de garantir la meilleure transition possible, des tests de migration sont actuellement en cours. Il s’agit d’automatiser le transfert du contenu (titres et code de cours, documents, description du cours, etc.) afin de re-créer l’espace de cours dans Moodle pour les enseignants qui souhaitent repartir d’un espace de cours existant. Les enseignants qui ont demandé une migration automatique pourront prochainement participer aux tests de migration pour vérifier la qualité de la migration et leur retours permettront d’aider à affiner les scripts de migration si besoin.

Les tests de migration se termineront fin juin 2019. La plateforme Moodle@UNIGE sera mise à jour le 8 juillet (une coupure de maintenance aura lieu ce jour-là), puis à partir de mi-juillet la migration des cours commencera, pour environ deux semaines. Fin août-début septembre, les enseignants pourront participer à des ateliers de formation pour prendre en main Moodle. A la rentrée académique, les étudiants des facultés concernées par ce premier lot de migration n’utiliseront plus que la plateforme Moodle pour retrouver l’ensemble de leurs cours.

Il est important de signaler que les étudiants, notamment ceux qui passent les rattrapages cet été et en septembre continueront d’avoir accès à leurs espaces de cours Chamilo jusqu’à la rentrée académique. Après cette date, ils n’utiliseront plus que la plateforme Moodle. Les enseignants quant à eux pourront continuer à consulter leurs anciens espaces de cours sur Chamilo@UNIGE.

Un autre point important concerne la suppression du bouton « Créer un cours ». Il sera retiré de la plateforme Chamilo@UNIGE courant juin. Tous les nouveaux espaces de cours devront être ouverts sur Moodle@UNIGE, quelle que soit la faculté concernée, même si celle-ci ne migre définitivement que l’été 2020. La plateforme Chamilo@UNIGE sera archivée en septembre 2020, l’ensemble des espaces de cours se trouvera désormais sur Moodle@UNIGE.

Pour toute question, contactez le pôle eLearning à l’adresse moodle@unige.ch



Bientôt les examens: quelques billets pour affiner sa stratégie de révision

Une sélection de billets du blog Ciel pour aider à la préparation des examens:

Préparer et réussir votre session d’examens : les 10 astuces incontournables

Réviser avec les Flashcards

Réviser avec des cartes conceptuelles

 

Bonne révision et tous nos voeux de réussite!

 

 



Deux outils pour scénariser son enseignement

Vous devez préparer un nouveau cours et vous aimeriez innover en intégrant des activités d’apprentissage, mais vous ne savez pas quoi et comment faire? Ou alors vous êtes responsable d’une formation, d’un module dont vous aimeriez repenser l’organisation avec les enseignants, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Alors l’application en ligne « Learning designer » (LD) ou le kit « ABC learning design » (ABC ld) peuvent vous aider.



Réaliser un référentiel pour les compétences numériques des enseignants et coordinateurs de formation continue

Le renforcement des compétences numériques est le premier point du plan d’action de la stratégie numérique de l’Université de Genève et représente l’un des programmes soutenus par swissuniversities.

Le Centre pour la formation continue et à distance de l’Université de Genève (CFCD) travaille actuellement à la réalisation d’un référentiel des compétences numériques liées à la mise sur pied et à la gestion d’un programme de formation continue en ligne, ou partiellement en ligne. L’objectif principal est de proposer un outil d’auto-positionnement, permettant aussi bien aux équipes enseignantes, de coordination et aux apprenants en formation continue d’évaluer leurs compétences numériques. Le CFCD s’est concentré spécifiquement sur les compétences numériques liées à l’enseignement et à la coordination.

Les enjeux d’une identification précise des compétences numériques pour la formation continue

Les programmes de formation continue à l’UNIGE sont des programmes universitaires. Les dispositifs mis en place pour l’enseignement à distance doivent donc répondre aux exigences qualité d’une haute école en termes de pédagogie et d’évaluation. Actuellement, de plus en plus de programmes de formation continue sont conçus avec une composante en ligne dès le départ. D’autres, plus anciens, se convertissent graduellement au e-learning. Pour réussir cette transition numérique, il est nécessaire d’équiper tous les acteurs des compétences requises.

La qualité des dispositifs de formation en ligne, l’autonomie des équipes enseignantes et de coordination, ainsi que l’encadrement des apprenants sont donc les enjeux principaux de ce projet.

Sur la base de son projet de référentiel, le CFCD souhaite accomplir deux objectifs : Dans un premier temps, proposer aux équipes enseignantes et de coordination un outil d’auto-positionnement leur permettant d’évaluer leurs compétences. Dans un deuxième temps, permettre à ces équipes de s’auto-former et combler d’éventuelles lacunes au moyen de « capsules » d’enseignement leur permettant d’acquérir les compétences souhaitées selon un programme personnalisé, en fonction de leurs rôles respectifs dans un dispositif de formation. En effet, les compétences ou niveaux de compétences initiaux et souhaités varient de manière considérable selon les collaborateurs et les modalités de leurs programmes de formation continue.

Le référentiel proposé par le CFCD

Notre proposition de référentiel combine le DigComp 2.1 et le JISC en l’adaptant au contexte de la formation continue de l’UNIGE.

Le DigComp 2.1 comprend 21 compétences regroupées en cinq champs thématiques :

  • Littératie de l’information et des données
  • Communication et collaboration
  • Création de contenu numérique
  • Sécurité
  • Résolution de problèmes

Les niveaux associés à chaque compétence sont au nombre de quatre, chacun étant décliné en deux demi-niveaux numérotés de 1 à 8:

  • base (foundation)
  • intermédiaire (intermediate)
  • avancé (advanced)
  • hautement spécialisé (highly specialised)

Le DigComp donne ensuite des exemples de compétences acquises correspondant à ces différents niveaux.

Notre approche s’est inspirée de celle du DigComp et notre référentiel décline les compétences en se basant sur les tâches que doivent effectuer les différents acteurs des équipes enseignantes et de coordination. Pour renforcer cette approche, nous avons organisé une consultation interne à l’occasion d’ateliers durant lesquels les collaborateurs des programmes ont pu contribuer à l’identification des tâches à réaliser et des compétences – et niveaux de compétences –  requis.

Exemple

Un exemple : des exemples de tâches à effectuer pour le domaine de compétences 3 ‘Création de contenu numérique’, plus spécifiquement la compétence 3.1. ‘Développer du contenu’ ont été listées dans un tableau. En comparant avec le DigComp, on constate que le niveau de compétence souhaité pour la coordination administrative est le 2 (= base élevé), pour l’enseignement 3 (= intermédiaire normal), pour la techno-pédagogie 6 (= avancé élevé).

La réalisation du référentiel est en bonne voie, mais demande encore quelques ajustements. Sa finalisation prochaine permettra de passer à la deuxième phase du projet, la réalisation d’un outil d’auto-positionnement et son articulation avec de possibles futures capsules d’auto-formation.

Article rédigé par Patrizia Birchler Emery, Sophie Huber et Raphaël Zaffran

DigComp 2.1: The Digital Competence Framework for Citizens with eight pro – ciency levels and examples of use, European Commission, Carretero, S.; Vuorikari, R. and Punie, Y. (2017).  EUR 28558 EN, doi:10.2760/38842

Customization for teachers of all levels of education (including higher education): Digital Competence Framework for Educators (DigCompEdu) 2017

Customization for education and training institutions: European Framework for Digitally-Competent Education Organizations (DigCompOrg) 2015

JISC 2014 : http://web.archive.org/web/20141011143516/http://www.jiscinfonet.ac.uk/infokits/digital-literacies/