• learnday2019

Tag : examen

Réviser avec les Flashcards

Blank Index Card with Pen on laptop ComputerVous souvenez-vous encore des piles et des piles de petites cartes en papier recto-verso que vous produisiez durant vos études pour vous entraîner à mémoriser et à réciter une matière? Désormais, nous utilisons de plus en plus les technologies pour réviser un cours.

 

Les cartes « Question-Réponse »

En utilisant des questions, et non pas des mots-clés par exemple, l’étudiant∙e se met en condition d’examen puisqu’il/elle doit être en mesure de répondre à ce qui lui est demandé. En utilisant des cartes de question-réponse, il/elle peut se tester afin de savoir ce qui a été mémorisé.

De plus, les cartes donnent la possibilité trier selon difficulté, sujet, etc. Le fait de revoir et de répéter une matière est une activité indispensable pour la mémorisation et la préparation aux examens. Pour en savoir plus sur la préparation aux examens, consultez ce billet.

L’entraînement avec des cartes question-réponse «faites maison» permet de contrôler la compréhension et de retravailler le sujet si nécessaire, ainsi que de contrôler la mémorisation et revoir les parties que l’on ne maîtrise pas encore. En d’autres termes, c’est un moyen d’auto-questionnement qui permet de se tester (King, 1992) avant l’évaluation formelle (l’examen, par exemple). Le fait de générer des questions permet déjà de traiter la matière activement et en profondeur. On pourrait par exemple commencer par transformer les titres et sous-titres en question. Puis formuler une réponse pour chaque question, réponse bien structurée, claire et complète. Après les titres et sous-titres, on peut continuer à approfondir le texte en générant encore plus de questions et de réponses.



Préparer et réussir votre session d’examens : les 10 astuces incontournables

RINALDI_les incontournables_blog ciel1. Estimer le temps qu’il reste et les choses à faire

Le temps qui vous sépare de la session d’examens est maintenant compté. Vous aurez probablement plus de facilités à vous concentrer sur l’essentiel et à vous éloigner des distractions. Essayez de vous fixer comme objectif d’être prêt∙e quelques jours avant le début de la session afin de vous laisser quelques jours de repos. Ces jours vous serviront aussi peut-être de soupape pour combler quelques lacunes ou imprévus de dernière minute.



e-Assessment: faire passer un examen sur Moodle

Un dispositif d’e-assessment utilise les TIC (technologies de l’information et de la communication) dans le processus d’évaluation des étudiant-e-s. On peut naturellement se poser la question suivante :

Quel est l’impact de l’utilisation d’un dispositif d’e-Assessment dans la démarche d’évaluation ?

Dans ce billet, nous allons aborder la réalisation d’un examen en ligne sur la plateforme d’enseignement en ligne Moodle, qui utilise l’application SEB (Safe Exam Browser). Le logiciel SEB a été présenté dans le billet « Examen sur ordinateur: des initiatives dans les hautes écoles suisses » de Daniel Scherly. Il fait référence au projet Open Source: Safe Exam Browser (SEB) développée par l’École Polytechnique Fédérale de Zürich (ETHZ).



Atelier « examens en ligne » le 24 mai 2013 à Uni Mail

Le groupe Ciel a le plaisir de vous inviter  à l’atelier sur : « L’évaluation en ligne »  en utilisant le logiciel d’examen en ligne sécurisé ( Safe Exam Browser) qui se tiendra le 24 mai 2013 à Uni Mail de 13h15 à 16h, Salle 2130

  • Vous êtes intéressé par des examens en ligne pour votre cours pour les prochains semestres;
  • Vous voulez savoir s’il est possible de faire passer en ligne votre QCM en version papier;

Alors, cet atelier est pour vous.

Inscrivez-vous  jusqu’au 23 mai à 12h en remplissant le formulaire sous le lien en dessous.

http://www.eduhub.ch/conferences-events/praxis-meetings/workshop-on-online-assessment/

 

 



Examen sur ordinateur: des initiatives dans les hautes écoles suisses

Tous les environnements numériques d’apprentissage disposent d’une fonction « Test » qui permet aux enseignants de créer un examen en ligne à partir de plusieurs types de questions. Par rapport à un examen sur papier ou oral, l’examen en ligne offre de nombreux avantages comme:

  • le multimédia: l’énoncé de la question peut être illustré par une vidéo (p. ex. démonstration d’un geste technique) ou un son (p. ex. son d’une pathologie du coeur),
  • l’interactivité: identification d’une zone cible sur une image (p. ex. un nodule cancéreux sur une radiographie), glisser/déposer d’étiquettes sur une image,
  • le commentaire immédiat: s’il s’agit d’un examen formatif, le commentaire sur la réponse peut être immédiat,
  • la correction automatique: mis à part les questions à réponse ouverte, toutes les questions dont les réponses sont basées sur un choix de l’étudiant peuvent être corrigées automatiquement,
  • l’indépendance de temps et de lieu: beaucoup d’étudiants peuvent passer l’examen en même temps et, selon les cas, quand et où ils le veulent.

Ces examens sont en général proposés aux étudiants à des fins formatives (formative assessment) pour qu’ils puissent évaluer leur degré de connaissance ou le degré de profondeur attendu. Toutefois, plusieurs facteurs empêchent l’utilisation de ce format pour les examens sanctionnés par une note (summative assessment). Les plus rédhibitoires concernent la sécurité informatique et la disponibilité de grandes salles équipées d’ordinateurs.

La suite de ce billet présente quelques initiatives prises dans les hautes écoles suisses pour faire passer des examens sanctionnés par une note sur un ordinateur.