Le renforcement des compétences numériques est le premier point du plan d’action de la stratégie numérique de l’Université de Genève et représente l’un des programmes soutenus par swissuniversities.

Le Centre pour la formation continue et à distance de l’Université de Genève (CFCD) travaille actuellement à la réalisation d’un référentiel des compétences numériques liées à la mise sur pied et à la gestion d’un programme de formation continue en ligne, ou partiellement en ligne. L’objectif principal est de proposer un outil d’auto-positionnement, permettant aussi bien aux équipes enseignantes, de coordination et aux apprenants en formation continue d’évaluer leurs compétences numériques. Le CFCD s’est concentré spécifiquement sur les compétences numériques liées à l’enseignement et à la coordination.

Les enjeux d’une identification précise des compétences numériques pour la formation continue

Les programmes de formation continue à l’UNIGE sont des programmes universitaires. Les dispositifs mis en place pour l’enseignement à distance doivent donc répondre aux exigences qualité d’une haute école en termes de pédagogie et d’évaluation. Actuellement, de plus en plus de programmes de formation continue sont conçus avec une composante en ligne dès le départ. D’autres, plus anciens, se convertissent graduellement au e-learning. Pour réussir cette transition numérique, il est nécessaire d’équiper tous les acteurs des compétences requises.

La qualité des dispositifs de formation en ligne, l’autonomie des équipes enseignantes et de coordination, ainsi que l’encadrement des apprenants sont donc les enjeux principaux de ce projet.

Sur la base de son projet de référentiel, le CFCD souhaite accomplir deux objectifs : Dans un premier temps, proposer aux équipes enseignantes et de coordination un outil d’auto-positionnement leur permettant d’évaluer leurs compétences. Dans un deuxième temps, permettre à ces équipes de s’auto-former et combler d’éventuelles lacunes au moyen de « capsules » d’enseignement leur permettant d’acquérir les compétences souhaitées selon un programme personnalisé, en fonction de leurs rôles respectifs dans un dispositif de formation. En effet, les compétences ou niveaux de compétences initiaux et souhaités varient de manière considérable selon les collaborateurs et les modalités de leurs programmes de formation continue.

Le référentiel proposé par le CFCD

Notre proposition de référentiel combine le DigComp 2.1 et le JISC en l’adaptant au contexte de la formation continue de l’UNIGE.

Le DigComp 2.1 comprend 21 compétences regroupées en cinq champs thématiques :

  • Littératie de l’information et des données
  • Communication et collaboration
  • Création de contenu numérique
  • Sécurité
  • Résolution de problèmes

Les niveaux associés à chaque compétence sont au nombre de quatre, chacun étant décliné en deux demi-niveaux numérotés de 1 à 8:

  • base (foundation)
  • intermédiaire (intermediate)
  • avancé (advanced)
  • hautement spécialisé (highly specialised)

Le DigComp donne ensuite des exemples de compétences acquises correspondant à ces différents niveaux.

Notre approche s’est inspirée de celle du DigComp et notre référentiel décline les compétences en se basant sur les tâches que doivent effectuer les différents acteurs des équipes enseignantes et de coordination. Pour renforcer cette approche, nous avons organisé une consultation interne à l’occasion d’ateliers durant lesquels les collaborateurs des programmes ont pu contribuer à l’identification des tâches à réaliser et des compétences – et niveaux de compétences –  requis.

Exemple

Un exemple : des exemples de tâches à effectuer pour le domaine de compétences 3 ‘Création de contenu numérique’, plus spécifiquement la compétence 3.1. ‘Développer du contenu’ ont été listées dans un tableau. En comparant avec le DigComp, on constate que le niveau de compétence souhaité pour la coordination administrative est le 2 (= base élevé), pour l’enseignement 3 (= intermédiaire normal), pour la techno-pédagogie 6 (= avancé élevé).

La réalisation du référentiel est en bonne voie, mais demande encore quelques ajustements. Sa finalisation prochaine permettra de passer à la deuxième phase du projet, la réalisation d’un outil d’auto-positionnement et son articulation avec de possibles futures capsules d’auto-formation.

Article rédigé par Patrizia Birchler Emery, Sophie Huber et Raphaël Zaffran

DigComp 2.1: The Digital Competence Framework for Citizens with eight pro – ciency levels and examples of use, European Commission, Carretero, S.; Vuorikari, R. and Punie, Y. (2017).  EUR 28558 EN, doi:10.2760/38842

Customization for teachers of all levels of education (including higher education): Digital Competence Framework for Educators (DigCompEdu) 2017

Customization for education and training institutions: European Framework for Digitally-Competent Education Organizations (DigCompOrg) 2015

JISC 2014 : http://web.archive.org/web/20141011143516/http://www.jiscinfonet.ac.uk/infokits/digital-literacies/