• bbs
    BBS Mise en œuvre d’une démarche inductive pour caractériser les perceptions de présence des pairs dans le cadre d’activités collectives en groupe et à distance

Tag : innovation pédagogique

Plateforme d’innovations pédagogiques : la créativité à l’honneur!

La pandémie actuelle n’a fait que le révéler : les enseignantes et enseignants de l’Université de Genève ne manquent pas de créativité et d’engagement lorsqu’il s’agit d’innover en matière de pédagogie! Depuis fin 2019, la Commission d’Innovations Pédagogiques (CIP) a mis en place une plateforme permettant de recenser les projets d’innovations pédagogiques mis en place au sein de l’institution. Une véritable vitrine sur les outils, les méthodes, la conceptualisation et les démarches créatives favorisant l’apprentissage des étudiantes et étudiants.

La plateforme d’innovations pédagogiques permet aujourd’hui de consulter plus d’une centaine de projets. Ces projets sont classés par problématiques et thématiques pédagogiques auxquelles sont exposées chaque enseignant-e. Il est également possible de faire une recherche libre. Au-delà de l’aspect « catalogue », l’objectif de cette plateforme est également de favoriser le partage d’expérience à grande échelle. Si vous avez une activité dans l’enseignement à l’UNIGE, vous pouvez vous inspirer de ces projets et contacter l’enseignant-e responsable afin d’échanger, demander des conseils et élaborer votre propre projet pédagogique.

Dans le prolongement de cet objectif, le Pôle SEA organise régulièrement des sessions de partages d’expérience sur l’enseignement et continue d’alimenter la plateforme avec de nouveaux projets. Si vous aussi vous innovez dans votre enseignement et souhaitez partager votre projet, vous pouvez contacter le Pôle SEA (sea@unige.ch) pour mettre en avant votre créativité et inspirer vos collègues!



Les 7 choses que vous devriez savoir sur … l’instruction par ses pairs (peer instruction)

1. Qu’est-ce que c’est ?

La force de l'instruction par ses pairs

C’est une méthode d’enseignement interactive en grand groupe qui incite les étudiant∙e∙s à réfléchir sur des questions conceptuelles posées par l’enseignant∙e et à convaincre leur pairs sur leur choix de réponse (peer instruction). Cette méthode a été développée dans les années 1990 par Eric Mazur, professeur de physique à Harvard (réf. 2).

 



Brainstorming autrement

La technique du « brainstorming » est devenue tellement courante dans les pratiques de l’enseignement, qu’il suffit qu’unŸ•e enseignante dise : «On va faire un brainstorming » pour que tout le monde comprenne qu’il s’agit de participer activement à une activité où, tour à tour, chaque apprenantŸ•e, devra proposer des mots ou des idées concernant le sujet dont il est question.

On pourrait croire que cette technique se résume à réunir un certain nombre de concepts différents formulés par des personnes appartenant à un groupe pour que l’on puisse parler de « brainstorming ». Combien de fois n’ai-je pas entendu des enseignantes dire : « Pour commencer mon cours,  je compte faire un brainstorming de 5 à 10 minutes maximum ». Celui-ci est, en effet, très souvent utilisé pour introduire un nouveau sujet dont l’enseignantŸe voudrait faire ressortir les représentations qu’il évoque ou avoir une idée de ce que les participants peuvent apporter.

C’est pour cette raison qu’avant de parler d’un autre type de « brainstorming », intéressons-nous à mieux savoir en quoi consiste la méthode et quels en sont les potentiels.