• Présentation d'un dispositif d'enseignement hybride du swahili niveau débutant - 29 novembre

Tag : brainstorming

Brainstormez en classe avec Tricider

Vous voulez favoriser le brainstorming autour d’un problème ou d’une notion particulière et favoriser des propositions d’idées originales par vos étudiants ? Rien de plus facile avec Tricider.

Cet outil en ligne vous permet dans un premier temps d’introduire la question sur laquelle vous voulez que vos étudiants réfléchissent.

(suite…)



OEB 2015 et l’engagement des étudiant∙e∙s

OUB2015

Le maître mot de la conférence OEB 2015 qui s’est tenue à Berlin au début du mois de décembre dernier a été « l’engagement », ou comment rendre les étudiant∙e∙s plus actif/ve∙s dans les salles de cours. (suite…)



Ateliers FormEns – printemps 2015

Les ateliers FormEns sont des séances courtes qui proposent d’aborder de manière ciblée des thématiques de l’enseignement universitaire (syllabus, évaluer l’enseignement, acquis de formation, etc.) à destination des enseignant-e-s de l’Université de Genève, mais aussi des coordinateurs de programme, conseillers aux études, etc.

Les prochains ateliers sont:

Consultez toute l’offre de formation FormEv.



Au pied du mur avec Padlet

L’outil en ligne Padlet peut se ranger dans la catégorie des outils de brainstorming collectif, mais pas uniquement.

Logo Padlet

Le principe de base de Padlet est très simple: un mur vide sur lequel un ou plusieurs utilisateurs ou utilisatrices peuvent ajouter des notes à coller, style post-it.

 

post-it-notes

Padlet l’annonce d’ailleurs sur sa page d’accueil:
« Nous vous donnons un mur blanc.
Vous mettez ce que vous voulez dessus, où vous voulez.
C’est simple, mais efficace. »

C’est d’autant plus efficace que Padlet permet aussi de coller au mur toute ressource en ligne ou fichier. Ce qui permet d’utiliser Padlet comme un espace collaboratif de partage. (suite…)



Brainstorming autrement

La technique du « brainstorming » est devenue tellement courante dans les pratiques de l’enseignement, qu’il suffit qu’unŸ•e enseignante dise : «On va faire un brainstorming » pour que tout le monde comprenne qu’il s’agit de participer activement à une activité où, tour à tour, chaque apprenantŸ•e, devra proposer des mots ou des idées concernant le sujet dont il est question.

On pourrait croire que cette technique se résume à réunir un certain nombre de concepts différents formulés par des personnes appartenant à un groupe pour que l’on puisse parler de « brainstorming ». Combien de fois n’ai-je pas entendu des enseignantes dire : « Pour commencer mon cours,  je compte faire un brainstorming de 5 à 10 minutes maximum ». Celui-ci est, en effet, très souvent utilisé pour introduire un nouveau sujet dont l’enseignantŸe voudrait faire ressortir les représentations qu’il évoque ou avoir une idée de ce que les participants peuvent apporter.

C’est pour cette raison qu’avant de parler d’un autre type de « brainstorming », intéressons-nous à mieux savoir en quoi consiste la méthode et quels en sont les potentiels. (suite…)