• Ciel cherche: rédacteurs/trices

Moodle@UNIGE: mise à jour estivale, archivage et résultats de l’enquête de satisfaction

Quelques informations importantes avant la pause estivale:

La plateforme Moodle@UNIGE sera mise à jour le lundi 18 juillet 2022. Une coupure de service est prévue ce jour-là de 8h à 12h.

Une copie des données de la plateforme à cette date sera archivée. Une fois la procédure terminée, les enseignant-es pourront réinitialiser les espaces de cours qu’ils et elles souhaitent réutiliser l’an prochain. Les liens vers les archives Moodle se trouvent dans le bandeau noir en bas de page de la plateforme Moodle. Assurez-vous cependant que les étudiant-es qui passent les rattrapages conservent l’accès au contenu, soit en attendant la fin des rattrapages pour réinitialiser, soit en les invitant à consulter les archives Moodle.

⇒ Fiche pratique pour réinitialiser son espace de cours (attention: procédure à effectuer après le 18.07.22 afin que votre espace de cours de l’année précédente soit archivé!)

L’équipe Moodle remercie très sincèrement tou-tes les répondant-es pour la pertinence et la qualité de leurs réponses à l’enquête de satisfaction réalisée durant le mois de mai. Les résultats constituent une véritable base d’informations sur laquelle l’équipe pourra s’appuyer pour orienter les nouveaux développements et améliorer l’accompagnement des utilisateurs/trices. Bravo aux 3 gagnant-es du tirage au sort qui ont remporté un mug UNIGE: Dominik G., Paula M. et Kylian B.!

⇒ Consulter le rapport sur le site du pôle eLearning.



Résilience et pédagogie: une exploration au creux de la vague

Les vacances d’été approchent et donnent envie d’oublier les vagues épidémiologiques et autres infographies pour nous plonger dans de vraies vagues bien fraîches ! Cependant, en agitant nos orteils dans le sable et en observant les bateaux qui passent, peut-être que cet horizon à nouveau plus ouvert nous permet de nous demander comment nos enseignements pourraient mieux naviguer sur une mer parfois agitée?

Post Covid

Les publications se multiplient pour documenter ce qui s’est passé dans l’enseignement supérieur pendant la pandémie du COVID-19 . La plupart des hautes écoles ont fait des sondages auprès de leurs étudiant-e-s et parfois aussi auprès des enseignant-e et se mettent en devoir de tirer des leçons de la crise. La mise à distance de tous les enseignements a eu des conséquences très variables, mais avec une constante : elle s’est faite dans l’urgence, sans laisser le temps de vérifier la qualité de l’enseignement et encore moins d’intégrer des principes d’ingénierie techno-pédagogique. Cet enseignement à distance en urgence a un nom : « Emergency Remote Teaching » (ERT) et s’il a souvent représenté une prouesse, assurant une certaine continuité de l’enseignement, le danger est de le confondre avec une pédagogie en ligne fondée et de considérer la transposition en ligne d’un cours comme du eLearning (Hodges, Moore et al. 2020) alors qu’il s’agit d’une simple bouée de sauvetage. Certains n’ont pas attendu d’être au creux de la vague pour se demander comment éviter de se retrouver à s’accrocher à une solution aussi précaire et ont réfléchi à ce que pourrait être une pédagogie résiliente.



Introduction d’un Portfolio électronique en médecine pour piloter l’acquisition des compétences.

La Suisse a introduit en 2018 un référentiel de compétences pour les études pré-graduées de médecine humaine décrit dans le document PROFILES[1] . Ce dernier présente les rôles et activités qu’un jeune médecin doit pouvoir réaliser de façon autonome et avec la confiance de sa hiérarchie dans les situations cliniques courantes rencontrées dès le début de sa pratique d’interne de première année. Ces activités sont définies dans PROFILES par les « Entrustable Professional Activities » ou EPAs.

Ces compétences sont acquises de façon intégrative tout au long du cursus de médecine, et en particulier au travers des stages en milieu clinique. Chaque étudiant doit donc être en mesure de savoir où il en est dans l’acquisition de ses compétences médicales tout au long de ces études. Un portfolio électronique est l’outil le plus adapté pour accompagner les étudiants dans cette démarche.  Il permet de documenter les activités des étudiants auprès des patients lors de leurs stages et d’évaluer la progression de leur degré d’autonomie.

[1] https://profilesmed.ch



QCMs papier avec correction automatisée

Le pôle E-learning met à disposition de toutes les facultés depuis de début de cette année un nouveau module dans Moodle qui permet de réaliser des questionnaires à choix multiples (QCM) papier. Ce module rend donc possible l’organisation d’examens sur papier avec une correction automatisée à l’aide de Moodle. Le quiz hors-ligne permet aux étudiants de répondre aux questions d’examens sur une feuille de papier (le formulaire de réponse) en salle sèche. Les formulaires de réponse des étudiants sont ensuite digitalisés et corrigés automatiquement directement dans Moodle Examens.

Par rapport à d’autres système qui sont utilisés par les facultés, le premier grand avantage de ce nouveau module est sa compatibilité de fonctionnement avec tous les copieurs et imprimantes de l’Université. Il n’est plus nécessaire d’utiliser une salle dédiée,  qui est typiquement sur-occupée durant les périodes d’examens. Un deuxième avantage, non négligeable, est la familiarité de nombreux utilisateurs, depuis la crise COVID,  avec la création de QCM en ligne avec Moodle. Le changement pour faire des QCM papier ne demande pas ou peu d’apprentissage supplémentaire. La formation des utilisateurs s’en trouve donc très simplifiée.



Le e-Portfolio Mahara comme environnement d’apprentissage

Les e-portfolios sont des systèmes de gestion de contenus (CMS) spécifiques à la création et au partage de portfolios, mais leurs affordances sont nombreuses et se prêtent bien aux usages variés des activités d’enseignement et d’apprentissage. La plateforme open source Mahara, mise à disposition institutionnellement par l’UNIGE (Portfolio@Unige.ch), est une plateforme qui peut servir d’environnement d’apprentissage personnel (EAP) aux enseignant-es et aux apprenant-es, pour créer, gérer et partager des pages web, en tant qu’individu ou membre d’un groupe. Ces pages peuvent afficher une variété de types de contenus statiques (textes, vidéos, liens, documents, images) et dynamiques (blogs internes, CV, plans de travail), et intégrer des contenus des sources externes par flux RSS (blogs, réseaux sociaux, Google Apps, médias).

Les environnements numériques d’apprentissage personnel ont la particularité de mettre l’individu au centre et non l’institution, la classe ou l’enseignant-e, comme le font les LMS du type Moodle. Dabbagh et Kitsantas (2012) ont décrit comment les diverses technologies et outils numériques offerts peuvent favoriser les processus d’autorégulation proposés par Zimmerman (2000) : la planification, la performance et la volition, et l’autoréflexion. Au niveau de la planification d’un apprentissage ou d’un projet, Mahara permet aux individus ou aux groupes de collectionner et agréger des contenus et ressources liées aux tâches ou étapes prévues. Lors de la performance et la volition (mise en œuvre), ces ressources sont organisées en pages ou collections et partagées avec l’équipe enseignante ou les pairs. Une fois une première présentation finalisée, commence le processus d’autoréflexion ainsi que la réflexion sur l’ensemble des ressources et produits liés aux tâches du cours ou au projet final. Si les auteur-es l’autorisent, les membres de la communauté peuvent les consulter et laisser des commentaires.