• coronavirus

Préparer et passer ses examens à distance: conseils, astuces et stratégies

La session d’examens qui s’approche se déroulera à distance en raison des circonstances particulières que nous vivons encore suite à la crise sanitaire du COVID-19. Cette situation générant du stress et des incertitudes en cette période de préparation d’examens, voici une sélection de sites et billets de blog présentant toute une batterie de conseils et astuces pour vous soutenir et vous aider dans cette situation inhabituelle, portant sur l’organisation et les méthodes de révision, ainsi que sur les outils utilisés pour le passage des examens en ligne.

 

J'apprends à distance

Page dédiée à l’apprentissage et aux examens à distance du pôle SEA: https://unige.ch/dife/enseigner-apprendre/soutien-apprentissage/japprends-distance

Réussir ses études

Espace moodle du pôle SEA pour le soutien à l’apprentissage: https://moodle.unige.ch/course/view.php?id=2139

Préparer et réussir votre session d’examens : les 10 astuces incontournables

Réviser avec les Flashcards

 

Bonne révision et tous nos voeux de réussite!



2ème étape de la migration Chamilo@UNIGE vers Moodle@UNIGE

Le projet d’Unification des plateformes d’enseignement, initié en 2018, se termine cet été. L’objectif est de migrer l’ensemble des cours de Chamilo@UNIGE vers Moodle@UNIGE, qui deviendra la seule plateforme utilisée à l’UNIGE. La moitié des cours a été migrée durant l’été 2019. La seconde moitié le sera cet été. Cela concerne les facultés de Droit, SdS, GSEM, FTI, ainsi que l’ISE, l’IUFE et le GSI. Chamilo@UNIGE sera définitivement archivée fin septembre 2020.

 

Prochaines étapes:

– les enseignant·e·s qui utilisent encore Chamilo@UNIGE peuvent demander la migration automatique de leurs espaces de cours en remplissant le formulaire de demande envoyé par leur faculté avant le 1er juillet 2020,

– en juillet 2020, les cours signalés seront migrés automatiquement sur Moodle@UNIGE et la plateforme sera mise à jour,

– des ateliers de formation à Moodle seront organisés fin août-début septembre pour aider les nouveaux utilisateurs et nouvelles utilisatrices à prendre en main la plateforme,

– fin septembre 2020, Chamilo@UNIGE sera archivée, enseignant·e·s et étudiant·e·s pourront continuer à accéder à leurs anciens espaces de cours pendant 10 ans, mais l’ensemble des cours 2020-2021 se déroulera sur Moodle@UNIGE.



Enseigner à travers une vitre: un Lightboard à l’UNIGE

Le lightboard en quelques mots

Dans un élan de renouvellement et d’adaptation aux besoins des équipes, la Cellule MOOC a récemment introduit un lightboard au sein des murs de l’Université. Il s’agit d’un tableau de verre transparent sur lequel on peut écrire à l’aide de feutres. Un chemin de lampes LED encadre le panneau de verre et la lumière générée fait ressortir les traits de feutre. L’enseignant·e est filmé·e, face caméra, à travers le panneau de verre. L’image filmée est ensuite simplement inversée, de sorte que les mots rédigés apparaissent à l’endroit pour l’apprenant·e.

Des apports pédagogiques et techniques

Sur un plan pédagogique, l’usage d’un tableau pourrait paraître “démodé”, notamment lorsque l’on évoque l’enseignement à distance ou les tutoriels vidéo actuels. Pourtant, intégrer l’utilisation d’un lightboard dans ce type de dispositifs numériques peut s’avérer très intéressant pour plusieurs raisons.



Les plateformes d’écriture collaborative

C’est dans le cadre d’un Rendez-vous de l’info scientifique organisé par la Bibliothèque de l’UNIGE que nous nous sommes intéressés aux outils d’écriture collaborative.

Nous avions présélectionné trois outils :

  • Fidus Writer est une plateforme gratuite open-source, simple et facile à utiliser. Cet outil Web de traitement de texte collaboratif en ligne est spécialement conçu pour les besoins des auteurs universitaires qui ont besoin d’une prise en charge des formules, des notes de bas de page et de la gestion de la bibliographie en temps réel. Il offre la possibilité de publier le texte sous différents formats : site Internet, e-book et journal : export aux formats HTML, EPUB, LaTex). Il permet de travailler en parallèle avec le logiciel libre de gestion bibliographique Zotero.
  •  Authorea appartient à la société d’édition commerciale Wiley via Atypon depuis 2018. Outre l’édition collaborative, Authorea permet aux chercheurs d’insérer des images, des figures, des équations et du code source par simple drag et drop. Cet outil permet de rendre tout document public ou entièrement privé. Si vous souhaitez conserver la confidentialité de vos travaux, il faudra passer par un abonnement payant au service. Finalement, il enregistre toutes les modifications apportées et permet de revenir sur des versions précédentes ainsi que de comparer plusieurs versions. Authorea crée un DOI pour les articles, permet une exportation en format PDF, LaTex, Markdown et Word; il permet de soumettre directement le document à une revue scientifique pour une révision. Cette plateforme est utilisée par différentes institutions : Yale, MIT, Cornell University, Cern et l’EPFL (entre autres).
  • Overleaf s’utilise à travers un navigateur web, il permet de citer, de collaborer, d’héberger des données et de publier. Overleaf se décline en trois versions : personnelle (gratuite), collaborative et professionnelle. C’est cette dernière version qui offre le plus de fonctionnalités; notamment un nombre illimité de documents pouvant être stockés, la gestion des versions et la recherche avancée. Il offre une capacité à intégrer facilement des symboles mathématiques en se basant sur le format LaTex. Cet outil offre la possibilité de proposer ses documents directement à différents éditeurs (IEEE Journal, Springer,  etc.) ou plateformes d’archives ouvertes (arXiv, engrixiv, etc.) pour une éventuelle publication. L’ETH Zürich, l’EPFL, University of Cambridge ou encore l’UNIL utilisent cet outil.

En permettant la participation, la coopération et la collaboration des étudiants, ce type de plateforme est une occasion supplémentaire pour les professeurs de placer l’intelligence collective au cœur du dispositif d’apprentissage.

Références

McKercher, Bob, et Vincent Tung. 2016. « The Rise of Fractional Authors ». Annals of Tourism Research 61 (novembre): 213‑15. https://doi.org/10.1016/j.annals.2016.06.006.

Roda, Roy. 1989. « Writing and reading hypertext: an overview ». Journal of the American Society for Information Science 40 (3): 164–171.

Wallace, Matthew L., Vincent Larivière, et Yves Gingras. 2012. « A Small World of Citations? The Influence of Collaboration Networks on Citation Practices ». PLOS ONE 7 (3): e33339. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0033339.

 



Depuis la maison, accédez à l’offre numérique de la Bibliothèque

Comme tous les bâtiments de l’UNIGE, la Bibliothèque est fermée depuis le 16 mars. Cependant, à distance, vous pouvez continuer à profiter de l’offre numérique de la Bibliothèque pour vos cours.

La porte d’entrée principale pour une recherche dans l’offre numérique est le catalogue RERO Explore Genève. Après avoir lancé votre recherche par mot-clé, utilisez le filtre « Ressources en ligne » pour limiter vos résultats aux documents accessibles à distance :

Filtre Ressources en ligne

Pour accéder à l’intégralité de ces ressources, pensez à activer le VPN de l’UNIGE sur votre ordinateur.

Plus de détails sur l’offre en ligne de la Bibliothèque sont disponibles sur cette page : www.unige.ch/biblio/fr/actus/pensez-au-numerique-acces-a-des-milliers-de-ressources-247-depuis-chez-vous

Certains contenus Open Access ou gratuits ne sont pas forcément recensés dans le catalogue RERO Explore Genève. Pour les articles scientifiques, l’installation du plugin Unpaywall est une solution qui peut s’avérer utile.

Pour terminer, en cette période particulière pour les hautes écoles, certains éditeurs ouvrent temporairement des contenus auparavant sous abonnement. C’est le cas par exemple de JoVE (sciences et médecine) qui offre l’accès à toutes ses vidéos de la collection « Education » (sur inscription) ainsi qu’aux vidéos en lien avec la recherche sur le COVID-19. Une liste d’éditeurs ayant adopté une démarche similaire est réalisée par le consortium français Couperin.