• MT180 finale UNIGE
    Finale UNIGE du concours ma thèse en 180 secondes | jeudi 11 avril à 18h30 | Rejoingnez-nous!
  • Lunch and Learn
    Lunchs Pédagogiques : venez partager sur des thématiques vives dans l'enseignement !
  • Makeiteasy
    Une plateforme pour tester et améliorer vos compétences numériques à votre rythme
  • Ciel cherche: rédacteurs/trices

Tag : LMS

Mise en oeuvre de l’anonymisation des plateformes d’examen

Selon l’article 18A de la Loi sur l’Université, entré en vigueur le 10 décembre 2022, l’Université fixe des modalités d’examens qui garantissent un traitement équitable des étudiantes et étudiants. Dans la mesure du possible, l’évaluation des examens écrits est anonymisée.

Pourquoi anonymiser ?

Lors du processus d’évaluation d’une copie d’examen, les enseignant-es ou évaluateurs/trices peuvent être involontairement influencé-es par le fait de connaître l’identité de l’étudiant-e évalué-e. Des biais cognitifs peuvent survenir.

Il a donc été décidé que tous les examens nécessitant une correction manuelle de la part des évaluateurs/trices devraient être anonymisés afin d’apporter une solution à ces problématiques. Ceci pourrait venir à être généralisé aux autres types d’examens sur ordinateur.

La solution proposée devait également prendre en considération la directive adoptée le 9 janvier 2023 par le Rectorat de l’Université de Genève.

L’anonymisation des examens écrits se base sur trois principes :

  • Acceptabilité : la mise en œuvre doit être fonctionnelle pour l’ensemble des parties prenantes soit le corps enseignant, le personnel administratif et technique et le corps étudiant
  • Présomption d’honnêteté : l’enjeu n’est pas de lutter contre d’hypothétiques malveillances mais contre les biais involontaires d’évaluation
  • Simplicité de la mise en œuvre pour l’ensemble des parties prenantes

Comment cela a-t-il été réalisé techniquement ?

La solution à proposer devait se baser sur le numéro SIUS (Système d’Information Universitaire Suisse) de chaque étudiant-e, numéro unique attribué à un-e étudiant-e immatriculé-e. Elle devait, en résumé, garantir que ce numéro était visible à toutes fins de vérification de l’étudiant-e, et que ses données personnelles (prénom, nom, email ou autres) étaient invisibles aux évaluateurs/trices.

Nous avons ensuite ajouté la possibilité de gérer le cas d’étudiant-es non immatriculé-es ou à statut particulier, en utilisant leur numéro temporaire en place et en lieu du numéro SIUS.

Pour arriver à cet objectif, nous avons configuré notre LMS (Learning Management System) Moodle de la façon suivante :
– Le « Prénom Nom » des étudiant-es a été remplacé par « Student {N° SIUS/N° Temporaire} »
– L’adresse email a été définie comme un champ appartenant à l’identité des personnes
– Nous avons retiré la permission aux « évaluateurs » de voir l’identité des personnes
– Nous avons maintenu la permission aux « gestionnaires » de voir l’identité des personnes

Le système de saisie des notes en ligne de l’Université de Genève a été mis à jour pour permettre aux évaluateurs/trices de soumettre des listes de numéros d’étudiant-es au lieu des adresses e-mail, qui révélaient auparavant l’identité des étudiant-es.

Comment cela a-t-il été organisé puis été généralisé ?

Nous avons débuté par la réalisation d’un pilote en Faculté de Psychologie et Sciences de l’éducation en 2023 afin de valider le concept et avant de le généraliser à l’ensemble des facultés et des types d’examen sur ordinateur.

Le projet a commencé en novembre 2022 par une pré-étude, le paramétrage de plateformes Moodle dans des environnements d’essai, la réalisation de tests et la rédaction d’une méthodologie et de diverses documentations.

Le premier examen pilote a eu lieu en janvier 2023. Pendant cette session d’examens, huit examens ont été conduits de cette manière sur une plateforme Moodle spécifique et dédiée aux évaluations anonymes.

À la suite de ce pilote, qui s’est déroulé sans problème, le rectorat de l’Université de Genève a décidé de généraliser ce processus à toutes les facultés.

Techniquement, la configuration de la plateforme Moodle anonyme a été propagée aux autres plateformes Moodle d’examens. Une documentation a été fournie à chaque faculté.

Problèmes rencontrés et défis

Voici un aperçu des défis rencontrés durant la conception et la mise en œuvre de ce projet. Certains de ces problèmes ont été entièrement résolus, comme par exemples les points 1 et 3, d’autres sont en phase d’implémentation, comme les points 4 et 5, tandis que le reste est encore en phase de discussion et de conception, comme le point 2.

Ces défis spécifiques ont été identifiés dans le cadre de la mise en œuvre de l’anonymisation des examens sur ordinateur à l’Université de Genève :

  1. La gestion des cas d’étudiant-es spéciaux qui ne disposent pas de numéro d’immatriculation SIUS.
    1. En utilisant à la fois le numéro interne à l’UNIGE d’un-e étudiant-e, lorsque celui-ci ne possède pas un numéro SIUS, nous avons ouvert la possibilité de réaliser des examens anonymes avec l’ensemble des étudiant-es de l’UNIGE.
  2. Les adaptations nécessaires pour les étudiant-es à besoins particuliers, où certains aspects (comme le temps supplémentaire ou l’utilisation d’une salle séparée) ne peuvent pas être dissimulés.
    1. Les examens sur ordinateur pour étudiant-es à besoins particuliers étaient une exception aux examens nécessaires d’anonymiser.
      Le défi d’anonymiser ces examens se situe autour du fait que la copie de ces étudiant-es se distingue en général facilement de celle des autres (format, support, temps disponible, etc.)
  3. Les erreurs potentielles des étudiant-es en inscrivant leur numéro d’identification sur les feuilles d’examen, particulièrement dans le cadre des examens Offline Quiz1 / Test Hors Ligne1, et l’absence d’une méthode de vérification secondaire.
  4. La difficulté rencontrée par les surveillant-es pour vérifier l’identité et la présence des étudiant-es tout en maintenant l’anonymat.
    1. Un pilote (cf. « prochaines étapes ») est en cours à la faculté de GSEM et nous avons pour but de le généraliser.
  5. Les documents (par exemple, des fichiers Microsoft Word) créés sur des ordinateurs authentifiés au nom de l’étudiant-e, dans le contexte d’examens devraient être anonymes.
    1. Une solution intermédiaire a été trouvée. Afin d’anonymiser correctement ces documents, nous faisons face à des problématiques liées à la licence du logiciel.

1 Offline Quiz / Test Hors Ligne est une activité Moodle existante, permettant aux enseignant-es de créer des examens sur ordinateur, qui sont ensuite imprimés et remplis par les étudiant-es sous la forme de cases à cocher. Les copies sont ensuite numérisées, puis automatiquement corrigées par Moodle. Pour plus d’informations, veuillez consulter la page suivante.

Prochaines étapes

Pour les prochaines étapes du projet, plusieurs objectifs ont été définis :

  • Le projet vise à améliorer l’automatisation pour la création d’espaces d’examen et l’inscription des étudiant-es d’une manière anonyme, à continuer à développer et améliorer la création et le paramétrage automatique des examens (gabarits SEB2 et API Moodle3) et de l’envoi des notes depuis Moodle vers le système de gestion d’informations des étudiant-es de l’Université de Genève (« SI-ETU »).
  • Le projet prévoit également d’élargir l’application d’un pilote déjà mis en place à la Geneva School of Economics and Management (GSEM). Ce pilote utilise une application mobile pour vérifier la présence et l’identité des étudiant-es, ainsi que pour s’assurer que les copies d’examen sont correctement rendues, tout en maintenant l’anonymat des étudiant-es. Cette initiative vise à améliorer l’intégrité et l’efficacité du processus d’examen, en utilisant la technologie mobile pour faciliter la gestion des évaluations anonymes.

Ces étapes visent à renforcer l’efficacité, la fiabilité et l’intégrité du processus d’examen à l’Université de Genève, en tirant parti des technologies modernes et des méthodes d’automatisation.

SEB (ou « Safe Exam Browser ») est « un environnement de navigation web permettant de réaliser des évaluations électroniques en toute sécurité. Le logiciel transforme temporairement n’importe quel ordinateur en poste de travail sécurisé. Il contrôle l’accès aux ressources telles que les fonctions du système, les autres sites web et les applications, et empêche l’utilisation de ressources non autorisées pendant un examen. » Les gabarits SEB sont des fichiers spécifiant quels sites internet et quels logiciels sont autorisés dans un scénario d’examen et mis à disposition des enseignant-es à travers la plateforme Moodle. Plus d’informations.

Moodle est un système de gestion de l’apprentissage (LMS) libre et gratuit. Moodle est utilisé pour l’apprentissage mixte, l’enseignement à distance, les classes inversées et d’autres projets d’apprentissage en ligne dans les écoles, les universités, les lieux de travail et d’autres secteurs. L’API de Moodle permet de gérer la plateforme, les contenus et leurs paramétrages de manière automatisée et à travers des outils informatiques.



Une nouvelle fenêtre s’ouvre sur Moodle 4.

En mars de cette année, ici même au Blog Ciel, nous vous avions donné quelques indications et une ébauche de notre passage à Moodle 4.1.

Prenez note, le 17 juillet sera le jour J, où vous vivrez vos premiers pas dans Moodle 4.1.

Maintenant, une question se pose, est-ce que je vais me retrouver dans Moodle 4.1 ?

Notre réponse, brève et concise, est oui ; car c’est un pas vers une meilleure ergonomie d’utilisation, un Moodle qui se retrouve dans l’air du temps.

En plus de la nouvelle navigation plus intuitive et simplifiée (voir le billet du 16 mars 2023), des notifications à tous vos participants lorsque vous mettez à jour votre contenu sur Moodle et de l’amélioration de la gestion de la banque de questions, voici encore quelques nouveautés :

Favoriser l'apprentissage

En réduisant les défilements et les clics multiples grâce à la navigation et les zones de blocs. Ces éléments permettent de visualiser la structure du cours en un coup d’œil.

Personnalisez votre tableau de bord.

Avec Moodle 4, vous avez maintenant un tableau de bord que vous pouvez personnaliser selon vos besoins, avec les éléments qui vous semblent important. Ainsi vous pouvez retrouver vos cours et vos informations à chaque fois que vous vous connectez à Moodle.

Nous sommes aussi là pour vous accompagner dans Moodle. A partir du mois d’août, des sessions de formations vont être organisées afin de vous aider à maitriser la plateforme et créer votre espace de cours.

Prenez note des formations suivantes.

  • (1) Webinaire : Différences, point communs, nouvelle navigation - Moodle 4

    Dates :
    Mardi 22 août      – 9h et/ou 12h15.
    Jeudi 24 août       – 9h et/ou 12h15.
    Mercredi 30 août  – 9h et/ou 12h15.

  • (2) Webinaire : Créer et gérer son espace de cours - Gérer son espace, les inscriptions et les participants.

    Dates :
    Mardi 5 septembre        – 9h et/ou 12h15.
    Jeudi 7 septembre         – 9h et/ou 12h15.

  • (3) Webinaire : Gérer son espace de cours - Communiquer, ressources, devoirs.

    Dates :
    Mardi 19 septembre      – 9h et/ou 12h15.
    Jeudi 21 septembre       – 9h et/ou 12h15.
    Mercredi 27 septembre  – 9h et/ou 12h15.

Nous aimerions également profiter de cette occasion pour vous inviter à rejoindre notre plateforme de test pour Moodle 4.1. Votre opinion et retour d’expérience utilisateur est importante pour nous.

Moodle 4 - Platforme de test

Rendez- vous sur la platforme Moodle 4.

Connectez-vous comme sur le Moodle actuel, et commencez à naviguer, tester et créer. Si vous avez des commentaires, n’hésitez pas à écrire à moodle@unige.ch

Pour conclure cette note, nous vous invitons à visionner une petite vidéo, qui vous présente brièvement Moodle 4.1

Vidéo Moodle 4

La mise à jour de Moodle représente un pas en avant dans notre engagement envers nos apprenants et nos enseignants. Nous nous réjouissons de vous retrouver sur Moodle 4.1.



Du nouveau sur Moodle

Cet été, les utilisateurs et utilisatrices de Moodle@UNIGE découvriront la nouvelle version de la plateforme Moodle. Celle-ci a été réorganisée et certaines pages ont été simplifiées afin d’en faciliter l’utilisation. Il est à noter que certaines adaptations ont été réalisées en tenant compte des retours d’un panel d’étudiant-e-s et enseignant-e-s de l’UNIGE.

Voyons maintenant les nouveautés principales de la plateforme :

Nouvelle navigation

L’un des éléments-clés de cette nouvelle version repose sur une navigation simplifiée vers les espaces de cours. Ces derniers peuvent être présentés soit sous la forme d’une liste (figure de gauche ci-dessous) soit par des cartes (figure de droite ci-dessous).

Présentation des cours sous forme de liste

Présentation des cours sous forme de cartes

La navigation a également été repensée dans les espaces de cours où il sera plus facile de se déplacer entre les différentes sections en utilisant pour cela un menu situé à gauche, comme nous le montre l’image ci-dessous.

Présentation dans un espace de cours

Amélioration de la banque de questions

Afin de répondre aux nombreuses critiques des usagers/ères concernant l’activité « Test » et plus particulièrement la création de questions, le plugin de la banque de question a été également repensé. Il sera entre autres possible de facilement afficher ou masquer certaines options comme les commentaires.

Présentation de la banque de questions comprenant l’affichage du statut

Il sera également possible d’informer sur l’état d’une question (par ex. « Brouillon » ou « Prête ») ainsi que de voir l’historique de ses versions.

Notification lors de la mise à jour de contenus

Une fonctionnalité également très demandée par les étudiant-e-s est la notification lorsqu’un nouveau contenu a été ajouté par l’enseignant-e dans l’espace de cours.

Option permettant l’envoi d’une notification lors de l’ajout d’un nouveau contenu

Pour obtenir une liste détaillée des nouveautés, veuillez-vous rendre sur la page suivante.

Une plateforme de test sera proposée aux enseignant-e-s d’ici la fin du semestre de printemps afin de leur permettre de tester et de se familiariser avec la future plateforme.



Partager ses questions, QTI un language pivot?

De nombreux outils proposent la fonction de création de tests, que ce soient les outils dédiés – LimeSurvey, Hot Potatoes – ou les outils génériques comme les LMS (Learning Management System) – Moodle, Chamilo.

La question du partage des données se pose dès que de nombreux outils proposent cette même fonction. Quoi de plus frustrant, en effet, que de devoir ressaisir manuellement son travail, simplement parce que la nouvelle application ne supporte pas le format de l’ancienne? Si le problème est simple les solutions, elles, le sont beaucoup moins. On peut diviser les problèmes rencontrés en deux grandes catégories: la question du format et celle des fonctionnalités.



Cet été, Dokeos devient Chamilo !

Depuis sa mise en ligne en 2004, la plateforme Dokeos de l’Unige connaît un succès croissant. Mais la version actuelle commence à montrer ses limites et il est temps pour elle de faire peau neuve.

Suite aux dernières enquêtes de satisfaction et aux tests réalisés auprès d’un panel d’utilisateurs/trices, c’est la plateforme Chamilo 1.9 (prononcer [kamilo]) qui a été sélectionnée pour remplacer Dokeos. Bien que les deux plateformes semblent très similaires, Chamilo va offrir de nombreuses nouvelles fonctionnalités, parmi lesquelles le drag&drop de documents et des nouveaux outils de travail collaboratif.

La migration aura lieu fin juin 2013. Tou·te·s les utilisateurs/trices seront informé·e·s par email prochainement.

Des séances de présentation de Chamilo seront proposées du 10 au 17 juin (présentation des nouvelles fonctionnalités et du déroulement de la migration). Cliquez ici pour vous inscrire.

  • UNI-MAIL : lundi 10 juin, 13h-14h, salle M1160
  • CMU : mardi 11 juin, 13h-14h, salle C150
  • SCIENCES II : mercredi 12 juin, 13h-14h, auditoire A100
  • UNI-MAIL : jeudi 13 juin, 13h-14h, salle M1160
  • UNI-BASTIONS : lundi 17 juin, 13h-14h, salle B214

Des ateliers de formation seront proposés les 2 et 4 juillet et 27-28 août. Cliquez ici pour plus d’information.

Plus d’information sur le site du e-learning.