• bbs
    BBS 7décembre - La question de la vie privée du point de vue des médias sociaux : enjeux publics et politiques

Au-delà de Zoom : interaction et socialisation en ligne dans des espaces virtuels

Au-delà de Zoom : interaction et socialisation en ligne dans des espaces virtuels

Ce billet est proposé par Patrizia Birchler Emery (CFCD) et Laurent Moccozet (CUI).

Dans le sillage des produits de vidéoconférence comme Zoom, de nouvelles offres sont en train d’émerger. L’objectif principal est de permettre une forme de socialisation en dehors de la tenue des conférences et d’améliorer les interactions entre les participant-es.

Elles présentent toutes les mêmes caractéristiques:

  • La possibilité pour l’équipe organisatrice d’utiliser ou construire un « espace », en général sur le modèle d’un bâtiment organisé en halls, salles, couloirs, voire parc ou lounge, où les participant-es vont pouvoir se déplacer. Chaque espace se voit attribuer un rôle: des amphithéâtres pour les conférences traditionnelles, des salles de discussion, des cafétérias ou parcs pour les discussions libres.
  • Chaque participant-e est représenté-e par un avatar, qui peut prendre plusieurs formes: une simple photo du visage, prise à la webcam au moment de l’arrivée dans l’application, un personnage de jeu choisi et personnalisé, un petit personnage coloré.
  • Chaque participant-e peut déplacer librement son avatar dans les différentes parties de l’espace, en le dirigeant avec la souris et/ou les flèches du clavier.
  • La possibilité de « voir » les autres participant-es dans l’espace et de localiser/rejoindre une personne.

Le principe de socialisation se fait sur la proximité des avatars: quand deux avatars sont proches, il leur est proposé de se rencontrer et de discuter. La discussion prend en général la forme d’une mini-vidéoconférence. D’autres participant-es peuvent se joindre à la discussion en rapprochant leurs avatars.



La flexibilisation : un nouveau paradigme pour l’enseignement ?

Suite au passage en ligne abrupt du printemps 2020 dû à la crise du COVID-19, il est beaucoup question de la redéfinition de nos conceptions sur l’éducation (voir par exemple la série de webinaires EDEN – European Distance Education Network, portant sur l’Education in time of a new normal). On parle aussi beaucoup de flexibilité, surtout dans l’enseignement universitaire, en rangeant sous ce terme toutes sortes d’innovations, d’ajustements et de changements ou estimant que le passage en ligne est la réponse à la demande ou au besoin de flexibilité. Mais la flexibilité dans l’enseignement va bien au-delà et demande des réponses plus variées que le seul passage en « remote teaching ».

5 types de flexibilisations

Dans l’un de ses articles en ligne post-covid, teachonline.ca (plateforme canadienne de ressources, informations et réflexions sur l’enseignement à distance, destinée aux enseignant-es du post-secondaire) définit 5 types de flexibilité :

 

Flexibilité dans le scénario de cours et options de calendrier

Par exemple : offrir un cours en ligne sur une période de 12 mois et pas un semestre, ou avec date de début ouverte ; choix entre versions courte ou longue ; ressources d’apprentissage et devoirs à option, pour permettre à l’étudiant-e un parcours d’apprentissage personnalisé, adapté à ses besoins et intérêt.

Flexibilité dans la reconnaissance des acquis et l’attribution de crédits

Par exemple : mieux utiliser les apprentissages antérieurs, ou permettre aux étudiant-es de passer l’examen sans avoir à suivre le cours en entier ; évaluer plus les compétences.

Flexibilité dans l'achèvement du programme

Par exemple : mieux utiliser les crédits transférables, réduire ou éliminer l’obligation de résidence.

Flexibilité dans l’évaluation

Par exemple: donner la possibilité à l’étudiant-e de passer les examens à la demande ; donner un feedback rapide pour les évaluations formatives et un feedback approfondi et détaillé pour les évaluations sommatives.

Flexibilité du parcours

Par exemple: créer et rendre plus accessibles des passerelles entre apprentissage, travail et diplômes.

Un exemple de flexibilisation du parcours d’apprentissage : le modèle Hyflex

Comme exemple de flexibilisation de l’enseignement, on peut citer un modèle hybride flexible connu sous le nom de Hyflex, dont l’objectif est de donner aux étudiant-es le plus grand choix possible dans le cadre d’un programme d’apprentissage formel. Au cœur de ce modèle se trouve le principe selon lequel l’apprentissage est équivalent, quel que soit le mode.



Comment les étudiants de l’UNIGE ont-ils vécu l’enseignement à distance d’urgence?

Le e-Journal de l’Université de Genève a relayé dans ses pages les résultats de l’enquête menée par l’Observatoire de la vie étudiante (OVE) auprès des étudiant-e-s de l’UNIGE, dans le but de connaître leurs réactions et leur vécu suite aux mesures d’urgence mises en place pour permettre l’enseignement à distance d’urgence.

Si les étudiant-e-s dans leur majorité ont jugé positivement la qualité de l’enseignement mis en place à l’UNIGE, ils-elles considèrent cependant que leur charge de travail a augmenté durant cette période. Ils-elles font état également de leurs difficultés d’organisation, des problèmes liés au manque de place de travail et de leur sentiment d’isolement.

Même si la plus grande partie a trouvé cette découverte de nouveaux modes d’enseignement intéressante, beaucoup se réjouissent de retrouver l’enseignement en présence, avec des vrais contacts et les discussions spontanées qui en découlent.

Rapport de l’OVE: disponible ici.



Préparer et passer ses examens à distance: conseils, astuces et stratégies

La session d’examens qui s’approche se déroulera à distance en raison des circonstances particulières que nous vivons encore suite à la crise sanitaire du COVID-19. Cette situation générant du stress et des incertitudes en cette période de préparation d’examens, voici une sélection de sites et billets de blog présentant toute une batterie de conseils et astuces pour vous soutenir et vous aider dans cette situation inhabituelle, portant sur l’organisation et les méthodes de révision, ainsi que sur les outils utilisés pour le passage des examens en ligne.

 

J'apprends à distance

Page dédiée à l’apprentissage et aux examens à distance du pôle SEA: https://unige.ch/dife/enseigner-apprendre/soutien-apprentissage/japprends-distance

Réussir ses études

Espace moodle du pôle SEA pour le soutien à l’apprentissage: https://moodle.unige.ch/course/view.php?id=2139

Préparer et réussir votre session d’examens : les 10 astuces incontournables

Réviser avec les Flashcards

 

Bonne révision et tous nos voeux de réussite!



Coronavirus: priorité à l’enseignement à distance!

⚠️ Face à la propagation du coronavirus, l’Université de Genève donne une priorité absolue à l’enseignement à distance. Elle passe aujourd’hui de 250 cours enregistrés par semaine à 250 cours par jour. Dès lundi, tout le corps enseignant aura la possibilité de rendre les contenus de cours accessibles en ligne.

🚨 Suivant les recommandations des autorités sanitaires fédérales et cantonales, l’UNIGE insiste sur le respect de la distance sociale de 2 mètres permettant de se protéger soi-même et de protéger les autres.⠀

Toutes les infos sur ➡️ www.unige.ch/coronavirus

Pour l’enseignement à distance : informations et tutoriels disponibles à partir de la page https://www.unige.ch/coronavirus/fr/collaborateurs-trices/enseignement-distance/

 

unige.ch/coronavirus

HOTLINE Office fédéral de la santé publique
7/7 24/24
058 463 00 00

HOTLINE Genève – 7/7 de 10h à 22h
0800 909 400