• Journée du digital
  • Ciel cherche: rédacteurs

Tag : apprentissage

Faire des vidéos d’apprentissage low-tech: c’est possible et cela favorise l’engagement des étudiants !

Notamment grâce à la diffusion des Mooc’s, les vidéos d’apprentissage sont devenues un medium à part entière dans l’enseignement supérieur. Dans un Mooc, elles sont le vecteur principal de l’information. Dans l’enseignement en présentiel, les vidéos sont intégrées au cours et sont notamment utilisées dans l’approche de la classe inversée.

L’un des défis que pose ce nouveau medium est l’engagement étudiant. En effet, le risque est de reproduire un enseignement exclusivement magistral dont on sait aujourd’hui qu’il est moins productif en termes d’apprentissage qu’un enseignement actif (PNAS 2014). Dans la classe inversée, l’exposition au contenu précède le temps en classe. Le temps en classe est alors dédié à l’interactivité. Afin que l’étudiant∙e s’engage sur le contenu à retenir avant la classe, la vidéo se doit donc d’être engageante.

A cet égard, une étude exploratoire (Guo & al. 2014) à propos de quatre Mooc’s hébergés sur la plateforme Edx de l’Université de Stanford donne quelques pistes intéressantes. L’étude croise deux ensembles de variables. D’une part, les styles de vidéo a) leçon filmée b) enseignant∙e parlant, dont on voit la moitié supérieure du corps c) démonstration sur tablette interactive popularisée par la Khan academy d) présentation PowerPoint avec voix off ; de l’autre, le temps que les participant∙e∙s passent sur la vidéo ainsi que le taux d’engagement et de réussite de ceux-ci aux activités proposées après le visionnement de la vidéo (principalement des questions à choix multiples). L’étude n’a pas valeur scientifique en ce sens qu’elle n’a pas été effectuée avec des groupes de contrôle. Elle a été toutefois complétée avec des interviews de membres de l’équipe de production d’EDX. En tous les cas, elle apporte des constats intéressants pour les personnes qui souhaitent se lancer dans la production de vidéo d’apprentissage.

(suite…)



Les 7 choses que vous devriez savoir sur … l’instruction par ses pairs (peer instruction)

1. Qu’est-ce que c’est ?

La force de l'instruction par ses pairs

C’est une méthode d’enseignement interactive en grand groupe qui incite les étudiant∙e∙s à réfléchir sur des questions conceptuelles posées par l’enseignant∙e et à convaincre leur pairs sur leur choix de réponse (peer instruction). Cette méthode a été développée dans les années 1990 par Eric Mazur, professeur de physique à Harvard (réf. 2).

 
(suite…)



Learning by doing: Drones

Learning by doing – Apprendre en faisant

DSCN1301Les médias se sont fait l’écho de ces nouveaux engins qui désormais semblent sillonner le territoire, y compris les zones interdites de survol. Un aspect sans doute moins connu en est leur utilisation à des fins d’apprentissage. Voyons un peu pourquoi et comment.

La motivation

« Donnez à l’enfant le désir d’apprendre et toute méthode lui sera bonne » Jean-Jacques Rousseau (l’Emile, 1762).

Les jouets techniques exercent, depuis toujours, une fascination indéniable sur un large public: ils sont donc tout désignés pour être utilisés dans un cursus d’apprentissage, sachant que la motivation en est un facteur important, voire essentiel. Cette motivation se développe aussi bien lors de la planification, de la construction, de la mise au point et, finalement, lors de l’exploitation. (suite…)



Comprendre et dégager l’essentiel de ses notes de cours avec les cartes conceptuelles

Les difficultés de la prise de notes pour les étudiant∙e∙s

La prise de notes tient une place prépondérante dans la vie des étudiant∙e∙s qui en prennent massivement durant leurs cours et lors de la lectures des textes recommandés par leurs professeur∙e∙s. La prise de notes, activité incontournable pour conserver une trace de ce qui a été dit ou lu, servira de base à la mémorisation et à la préparation des examens. Cette activité est toutefois plus complexe qu’elle n’en a l’air. Elle requiert une attention de la part de l’étudiant∙e, qui doit à la fois écouter le discours, comprendre l’essentiel des informations, sélectionner ce qu’il ou elle veut noter et écrire (ou saisir sur l’ordinateur).

Un grand nombre d’entre vous éprouvent des difficultés liées à la prise de notes et sollicitent notre aide (www.unige.ch/dife/reussir). Parmi les difficultés récurrentes que nous discutons avec vous, citons celle de cerner l’essentiel du discours et de mettre en évidence la structure des informations. Beaucoup se perdent dans les détails et n’arrivent plus à prendre de la distance par rapport au contenu. Les détails doivent souvent être mémorisés, mais la structure est cruciale pour la mémorisation car il est préférable d’aller du général au particulier pour fixer les informations en mémoire.  On mémorise d’abord la structure puis,  au fur et à mesure, on ajoute les détails.

(suite…)



To mediaserver or not to mediaserver? That is the question! (2/3)

Dans le billet précédent portant sur cette thématique, nous avons discuté les bénéfices de participer aux cours versus écouter les cours sur Mediaserver, sans y assister. Nous avons conclu que la présence aux cours est cruciale et avons argumenté cette position.

Il arrive toutefois que, pour des raisons indépendantes de votre volonté, vous ne puissiez pas vous rendre aux cours. Mediaserver peut, dans ce cas, être un recours très utile et un moyen sûr d’obtenir une trace complète de ce qui a été présenté et discuté en votre absence. Dans cette deuxième partie nous nous demanderons donc comment utiliser Mediaserver efficacement pour rattraper un cours manqué, sans que cette activité ne devienne chronophage. (suite…)