• Ciel cherche: rédacteurs

Catégorie : Evénements

Welcome Days 2017

Comme il est de coutume avant le début de l’année académique, l’Université de Genève a organisé ses Welcome Days. Les nouveaux étudiant·e·s de chaque faculté ont ainsi reçu durant une journée les informations importantes sur les services qui sont à leur disposition.

Les services numériques (portail administratif, emails, Chamilo, Moodle, etc.) ont pour leur part été introduits sous deux formes : une présentation et des ateliers. La présentation avait pour objectif de fournir les informations sur les outils et les services numériques indispensables. Cette présentation est disponible ci-dessous et les réponses aux questions sont accessibles sur le padlet.

 

Outre les informations de base, un atelier de 30 minutes proposé aux étudiant·e·s les aidait à installer sur leur ordinateur portable (Mac ou PC/Windows) 4 services de base, à savoir : le Wi-Fi, le VPN, le système d’impression et de numérisation uniFLOW et le poste de travail virtuel VDI. L’installation des 4 outils s’est effectuée en suivant les guides disponibles sur la page suivante. Au sortir des ateliers, les étudiant·e·s pouvaient se concentrer sur l’essentiel: leurs études. Pour cela ils/elles ont été sensibilisé·e·s aux enjeux de la transition du collège (ou autre activité) à l’université. Ils/elles ont appris qu’il y a beaucoup de changements et que les méthodes de travail qui ont été très utiles pour réussir au collège peuvent être différentes pour réussir à l’université.



BARCAMP CIEL DES RENDEZ-VOUS DE L’ENSEIGNEMENT 2017

jour-ens-2017_new

La 3ème édition des Rendez-vous de l’enseignement de l’Université de Genève, aura lieu jeudi 11 mai 2017 à Uni-Mail. Organisée par la Commission d’Innovation Pédagogique, la thématique sera «INNOVER DANS L’ENSEIGNEMENT UNIVERSITAIRE GRÂCE AUX RESSOURCES LIBRES».

Un BarCamp Ciel se tiendra dans le hall d’Uni-Mail entre 13h45 et 15h30. Le programme fait écho aux ateliers qui suivront :

Utilisez le prêt-à-porter en simulations: PhET et Merlot

par Pierre Lehmann

Pourquoi (re)créer, pour vos cours, des simulations ou animations sur des thèmes scientifiques, alors que des ressources existent sur la toile ? Surtout si celles-ci sont librement accessibles et utilisables ? Nous passerons en revue quelques sites, verrons des exemples, discuterons des particularités, des coûts associés et des freins susceptibles de conditionner leur utilisation.

Intégrez des clips vidéos dans son cours

par Sadegh Nashat

Youtube, Vimeo, Dailymotion font partie des sites les plus visités sur Internet et sont une ressource incontournable de contenus pédagogiques qui peuvent renforcer vos cours et séminaires. Ils contiennent plus de 10 millions  de vidéos identifiées comme pédagogiques. L’utilisation de clips vidéo permet d’enrichir l’enseignement, fournir un support visuel aux thèmes abordés et rendre l’enseignement classique moins monotone.
Lors du BarCamp, les participant∙e∙s auront l’occasion de découvrir comment créer des playlists, intégrer des clips vidéo à l’enseignement et proposer des activités pédagogiques. Des illustrations seront données en lien avec l’enseignement des sciences humaines.

Utilisez des OERs dans un cours en ligne

par Patrizia Birchler Emery

Les ressources éducatives libres (cours et conférences en ligne, vidéos, reconstitutions 3D, démonstrations, présentations Powerpoint) foisonnent sur la toile. La tentation est grande d’utiliser ce qui existe déjà lors de la réalisation d’un cours en ligne. Lors du BarCamp, nous verrons si cela est possible, opportun, facilement réalisable et quels moyens mettre en œuvre pour intégrer efficacement ces ressources dans un scénario pédagogique de formation à distance.

Résolvez vos questions de droit d'auteur avec CCDL

par Pierre-Yves Burgi & Bineta Ndiaye

Présenté dans un précédent billet, le CCDL  a pour objectif d’offrir aux collaborateurs et collaboratrices des hautes écoles suisses (enseignant∙e∙s, chercheurs, bibliothécaires, informaticien∙ne∙s, membres des services juridiques et administratifs) un support pour les problèmes légaux liés à la numérisation, aux nouveaux médias et aux nouvelles technologies et de les sensibiliser aux risques découlant de la législation en vigueur.

Le centre de compétence cible pour l’instant la thématique du DROIT D’AUTEUR. D’autres domaines s’y ajouteront peu à peu, en particulier le droit de la personnalité, la protection des données, les contrats de licences, etc. Le centre de compétence met à disposition une BASE DE CONNAISSANCE (comprenant des FAQ, des textes illustrant le droit et des ÉTUDES DES CAS INTERACTIVES, un large éventail de FORMATIONS et des CONSEILS PERSONNALISES.

A notre table du BarCamp vous comprendrez mieux les tenants et aboutissants du projet CCDL. Vous découvrirez la plateforme CCDL et son offre de services qui vous permettront d’actualiser vos connaissances et vos pratiques dans le domaine du droit d’auteur, afin d’utiliser avec plus de sérénité des ressources électroniques dans vos enseignements et recherches.

Découvrez la contribution sur Wikipedia avec le Wikimooc

par Natacha Rault & Antoine Lamielle

 Wikimooc Aprenez à contribuer
Le Wikimooc est un cours en ligne libre et gratuit pour apprendre à contribuer sur Wikipedia, avec un certificat de participation pour les personnes parvenant en fin de cours à la rédaction revue et corrigée d’un article sur un sujet de leur choix.

Cette année voit de se terminer la deuxième session, hebergée par la plateforme FUN (France Université Numérique). On compte parmi l’équipe pédagogique, outre des bénévoles du mouvement wikipédien, des développeurs et un professeur de l’université de Lorraine, qui utilise la plateforme du MOOC en cours avec ses étudiant·e·s.
Notre équipe de deux wikipédien·n.e.s présentera l’intérêt du Wikimooc pour pouvoir apprendre à ses étudiant·e·s comment fonctionne la contribution sur Wikipedia. Wikipedia est largement utilisée dans le public, mais pour pouvoir en tirer le plus grand bénéfice connaître son fonctionnement ainsi que la genèse des articles permet de l’utiliser de façon judicieuse.

D’un point de vue pédagogique l’intérêt est multiple: questionner la fiabilité des sources utilisées, savoir quelles discussions  ont structuré la genèse d’un article, évaluer la notoriété d’un sujet grâce aux statistiques de consultation, analyser l’historique des modifications permet aux participant·e·s de questionner et vérifier les informations distillées dans les articles, ainsi que de s’exercer à différentes techniques rédactionnelles.

Enfin le mode participatif wikipédien permet, pour toute personne apprenant à contribuer, d’évoluer dans un milieu participatif en faveur du libre partage des connaissances, avec des méthodes de gouvernance basées sur la recherche du consensus et de la négociation, et d’obtenir des connaissances basiques en matières de droit d’auteur et de partage sous licence libre. En dernier lieu, les aspects techniques et collaboratifs de la prochaine version du Wikimooc peuvent intéresser le personnel enseignant car c’est l’occasion de se former aux nouvelles technologies participatives de pédagogie en ligne pour toute personne intéressée par la prochaine mouture du Wikimooc.

La formule : C’est une rencontre informelle sous forme de tables rondes participatives et d’un apéritif convivial. Le BarCamp est une non-conférence ouverte : tout∙e·s les participant·e·s sont invité·e·s à contribuer, à apporter quelque chose au BarCamp. Il y aura 3 sessions de 20 minutes, une fois le temps écoulé vous serez invité·e à changer de table.

Qui est invité ? Le BarCamp est ouvert à tous et toutes, et plus particulièrement à la communauté universitaire de l’UNIGE.

Quand ? Le jeudi 11 mai 2017 , de 13h45 à15h30

Où ? Hall d’Uni-Mail

Comment participer ? Pour des questions d’organisation, la participation au BarCamp (13h45 et aux ateliers (15h30) se fait sur inscription. Inscrivez-vous dès maintenant au BarCamp et/ou à un atelier en suivant ce lien.



Technologie, contenu et pédagogie : la numérisation en formation continue

Le séminaire d’automne 2016 Digitalisation in university continuing education: technology, content and pedagogy organisé à Barcelone par eucen | European University Continuing Education Network en collaboration avec EDEN | European Distance and E-Learning Network s’est centré sur les enjeux et sur les changements apportés par la numérisation dans l’enseignement universitaire, et plus particulièrement en formation continue. Plus de 80 participant∙e∙s d’universités européennes et internationales se sont réuni∙e∙s autour de cette thématique d’une brûlante actualité.

Des enjeux complexes pour les universités

Albert Sangrà, Directeur académique de l’Université ouverte de Catalogne et détenteur de la chaire en éducation et technologie pour le changement social de l’UNESCO  a commencé par décliner les innombrables opportunités que représente la numérisation pour l’éducation et pour tout un chacun, comme par exemple l’accessibilité de la formation (en particulier pour les pays en développement), l’augmentation potentielle du nombre d’étudiant∙e∙s pour les universités, la flexibilité des parcours de formation, la multitude d’occasions d’auto-formation et les possibilités d’acquisition de compétences transversales augmentant l’employabilité. Pour compléter le paysage, il a explicité plusieurs risques importants liés à cette évolution, dont il est important d’avoir conscience, notamment :

  • la massification de l’éducation et les Big data : comment assurer la protection de la vie privée avec l’existence de cette multitude de données sur les étudiant∙e∙s?
  • le risque d’«ubérisation» de la formation : qui produit le savoir, pour qui et comment ? la numérisation ouvre la porte à d’innombrables prestataires de service et introduit le risque d’une perte de professionnalisme et de qualité dans l’offre de formation. Citons par exemple le rôle de l’enseignant∙e qui se trouve bouleversé, et la différence entre information et formation toujours plus ténue.

(suite…)



10ème BarCamp: 6 outils pour apprendre efficacement – le 6 décembre 2016

barcamp_10Chaque semestre, le groupe Ciel invite la communauté universitaire à participer à un BarCamp Ciel sur la thématique des technologies éducatives et de l’innovation pédagogique. Le BarCamp du semestre d’automne 2016 s’adressera plus spécifiquement aux étudiant·e·s et portera sur 6 outils pour apprendre efficacement. Comment réviser et organiser vos cours? Comment trouver une méthode de travail efficace pour mener à bien vos études universitaires? Comment développer votre propre méthode de travail? Comment citer vos sources facilement? Telles sont les questions auxquelles nous aimerions répondre avec vous.

Venez découvrir 6 outils pour apprendre efficacement à travers 6 tables rondes participatives, et partager un moment de convivialité !

Programme :

Maîtrisez l’information avec InfoTrack

Aurélie Vieux et Laure Mellifluo (DIS)

Venez découvrir InfoTrack, la nouvelle plateforme de formation aux compétences informationnelles proposée par la Bibliothèque de l’UNIGE. Sur 24 épisodes vidéo, on suit Anna et Fred, deux étudiants de l’UNIGE qui tentent avec humour de trouver des réponses à leurs questions de méthodes pour mener à bien leurs études universitaires.
Chaque étape de réalisation d’un travail académique est abordée: recherche documentaire, tri de l’information, fiabilité et pertinence des sources, citation ou encore plagiat. La maîtrise de ces compétences méthodologiques est un gage de réussite pour la rédaction et la présentation des travaux universitaires.

Révisez vos cours avec les flashcards

Patrick Roth (DiSTIC/NTICE)

Les Flashcards sont des outils efficaces pour réviser les notions clés de vos cours. Ils vous permettent de produire facilement sur votre ordinateur ou votre smartphone des cartes recto-verso virtuelles pour ensuite vous entraîner à mémoriser une matière. Lors du BarCamp, nous vous ferons découvrir 2 logiciels de Flashcards (Quizlet et AnkiApp) et nous vous expliquerons comment les utiliser efficacement.

Organisez vos cours grâce aux cartes conceptuelles

Mirjam Mekhaiel (DIFE/SEA)

Chaque étudiant·e traite l’information différemment. La logique du fil conducteur de la présentation de l’information (dans un enseignement ou dans les textes) ne correspond pas toujours à la logique de l’étudiant·e.
Travailler avec une carte conceptuelle (en anglais Concept Map) peut être une solution pour adapter la façon dont une information a été présentée, à la logique propre de l’étudiant·e.
Lors du BarCamp, je vous présenterai brièvement la technique de la carte conceptuelle sur papier et sur ordinateur, ainsi que des pistes pour renforcer votre apprentissage.

Développez votre propre méthode de travail grâce au coaching

Gaëlle Auge-Freytag (Faculté de Sciences)

La Faculté des sciences propose depuis mars 2015 du coaching pour les étudiant·e·s. Les étudiant·e·s qui font appel au service de coaching le font entre autres raisons parce qu’ils/elles souhaitent se sentir motivé·e·s et mieux réussir leurs études en trouvant une méthode de travail efficace. Grâce au coaching, ils/elles développent une meilleure compréhension de ce que sont leurs forces et talents, se débarrassent de leurs doutes et élaborent des stratégies de travail qui leur sont propres. A notre table, vous découvrirez plus précisément ce qu’est le coaching et je répondrai avec plaisir à toutes vos questions.

Partagez vos notes sur Baripedia

Simon Perdrisat (BARI)

Baripedia est un projet collaboratif par et pour les étudiant∙e∙s permettant le partage de notes sous forme ‘encyclopédique’. Fonctionnant sur la même base que Wikipédia, les étudiants sont libres d’ajouter, de modifier, de corriger ou d’améliorer le contenu des cours à disposition.

Citez vos sources avec Zotero

Sandrine Vinçonneau et Dimitri Donzé (CRBAS & CRMAI)

Des citations correctement formatées et une bibliographie cohérente sont indispensables à un travail académique de qualité. Zotero est un logiciel libre, gratuit et très simple d’utilisation qui vous permet d’optimiser ce processus et donc de gagner un temps précieux !

Venez découvrir comment l’utiliser efficacement et nous poser toutes vos questions.

La formule : C’est une rencontre informelle sous forme de tables rondes participatives et d’un apéritif convivial. Le BarCamp est une non-conférence ouverte : tou·te·s les participant·e·s sont invité·e·s à contribuer, à apporter quelque chose au BarCamp. Il y aura 3 sessions de 20 minutes, une fois le temps écoulé vous serez invité·e à changer de table.

Qui est invité ? Le BarCamp est ouvert à tous et toutes, et plus particulièrement à la communauté universitaire de l’UNIGE.

Quand ? Le mardi 6 décembre 2016, de 16h30 à 18h30

Où ? Hall d’Uni-Mail

Comment participer ? L’événement est limité à 100 inscriptions, merci de vous inscrire en ligne avant le 5 décembre 2016.

Enregistrer

Enregistrer



MoodleMoot & MaharaHui francophone 2016

title

 

 

 

 

 

Du 6 au 8 juillet 2016, le centre elearning HES-SO Cyberlearn a accueilli à Sierre le Moodle Moot et Maharahui francophone. Le pôle eLearning de l’UNIGE, qui fait partie ces deux communautés à travers ses plateformes Moodle et Portfolio, était présent.

La conférence avait pour thème principal « Demain, Mon Moodle » et la centaine d’ateliers et de présentations se focalisaient sur le futur de Moodle adapté aux attentes et besoins des professeur·e·s et des étudiant·e·s. A cette occasion, plus de 300 professionnel·les (principalement enseignant·e·s, responsables TICE et informaticien·nes des hautes écoles) ont participé afin d’échanger leurs idées, partager leurs initiatives et leurs projets avec un large groupe d’experts internationaux, dont Martin Dougiamas, fondateur de Moodle.

Cette année, deux thèmes ont retenu tout spécialement notre attention: améliorer l’ergonomie de Moodle et l’usage de Mahara comme portfolio réflexif.

Améliorer l'ergonomie de Moodle

Si un gros effort a été fourni en ce sens lors du passage de la version 1.9 à la version 2, le manque d’ergonomie de Moodle reste son principal point faible. Pourtant, il existe de nombreuses façons de l’améliorer et plusieurs ateliers et conférences ont traité ce sujet. L’Université de Tours a par exemple présenté le thème personnalisable (« habillage » du site Moodle) qu’elle a développé. Le look a été retravaillé pour rendre l’interface plus lisible tout en veillant à ce que l’affichage soit adapté aux usages mobiles.

Luigi Sansonetti de l’Université de Rennes a également rappelé qu’une réflexion devait être menée pour le côté administration de Moodle. Il est par exemple possible de ne proposer par défaut qu’un choix restreint d’activités et fonctionnalités afin d’éviter à l’enseignant·e des listes trop longues et un paramétrage fastidieux. Les dernières versions de Moodle permettent en effet de proposer une interface de base puis, selon les besoins, d’augmenter les permissions (possibilités d’actions) à certain·es utilisateurs/trices.

Enfin, l’Université de Cergy Pontoise a proposé une autre approche en développant un plugin, le bloc catalogue. Celui-ci permet d’offrir une fluidité de navigation en ouvrant une porte vers tous les outils de cours – activités, ressources, rapports, blocs – sans passer par le mode édition. Un court descriptif aide l’enseignant·e à identifier et comprendre l’usage de chaque outil. Le bloc est également personnalisable grâce à la possibilité d’y ajouter ses favoris.

Usage de Mahara comme portfolio réflexif

Une thématique très souvent abordée lors du MaharaHUI fut celle des usages réflexifs du ePortfolio Mahara.

Dans le domaine médical tout d’abord, où Mahara est utilisé pour permettre aux étudiant·e·s de la Haute École de Santé Fribourg de réfléchir sur les compétences qu’ils acquièrent tout au long de leur cursus académique. Pour identifier leurs compétences, deux solutions leur sont proposées:

  • L’usage d’un gabarit sous forme d’une collection, sur lequel chaque étudiant·e peut copier puis compléter ce dernier (exemple de gabarit type).
  • L’accompagnement des étudiant·e·s à la pratique réflexive par l’équipe enseignante.

S’agissant de l’accompagnement des étudiant·e·s à la pratique réflexive, Agnès Bourg nous a expliqué comment s’effectue la prise en main de la démarche portfolio à l’Ecole nationale supérieure des arts et métiers. Pour ce faire, un atelier de deux heures est organisé pour introduire la démarche aux étudiant·e·s. La notion de portfolio est ensuite discutée en groupe et des contenus de portfolios réflexifs sont analysés puis comparés. Un tel atelier, d’après Agnès Bourg, permet au étudiant·e·s de mieux appréhender la démarche.

Une autre forme d’accompagnement nous a également été proposée par l’Ecole supérieure du professorat et de l’éducation de Lille. Celle-ci a mis en place Mahara dans le but d’accompagner les étudiant·e·s durant leur stage en milieu scolaire. Concrètement, le suivi de l’étudiant·e est opéré par le biais d’une page Mahara que l’étudiant·e partage avec ses tuteurs et tutrices. Dans cette page, l’étudiant·e reporte régulièrement les tâches, les actions, les décisions et les problèmes auxquels il est confronté durant son stage. Les tuteurs et tutrices quand à eux fournissent leurs remarques et leurs conseils. En fin de stage, chaque étudiant·e effectue un auto-positionnement en complétant son livret de compétences. Notons que le livret de compétences est basé sur le méta-artefact « Booklet » développé par l’Université de Nantes.

Comme lors du séminaire international de la communauté du e-portfolio AAEEBL, les présentations du MaharaHUI nous ont permis de rendre compte de l’importance de l’accompagnement dans la mise en place d’activités réflexives.

 

Billet rédigé collaborativement par Elsa Sancey et Patrick Roth.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer