• bbs
    BBS 24 mai - Pollution, Environnement et Santé: Enjeu global et local de l’exposome des populations en Haïti

Une approche à trois niveaux pour soutenir la transformation numérique de la formation continue

Une approche à trois niveaux pour soutenir la transformation numérique de la formation continue

Ce billet est proposé par la Dr. Patrizia Birchler Emery et la Dr. Jue Wang Szilas du CFCD.

La transformation numérique des programmes de formation continue à l’Université de Genève date de bien avant la pandémie de COVID et de son effet de catalyseur sur l’enseignement à distance. En effet, le public s’intéressant aux programmes de formation continue est composé avant tout de professionnel-les actifs, pour qui une plus grande flexibilité et autonomie dans le parcours d’apprentissage constitue une véritable plus-value, permettant d’éviter la multiplicité des déplacements, ainsi que les frais et le temps perdu qui en découlent.  

C’est pour cette raison que dès 2015, le Centre pour la formation continue et à distance (CFCD) a introduit une véritable dynamique de transformation numérique, pour les nouveaux programmes surtout, mais aussi pour ceux existant déjà, car une telle transformation donne aussi la possibilité de repenser un programme et de mettre en place une conception efficace de l’apprentissage.  

Dès 2018, l’annonce de la fermeture de la plateforme Chamilo, qui avait précédé l’adoption de Moodle par l’institution, a précipité les choses. Il nous a semblé que ce passage d’une plateforme d’enseignement à une autre pouvait offrir aux programmes concernés une opportunité pour réfléchir au scénario pédagogique d’un cours ou d’un programme, pour structurer ou restructurer le contenu du cours de manière plus pédagogique.  

C’est pourquoi le pôle Programme, Pédagogie et Partenariats du CFCD a développé en 2018-2019 une stratégie pour faciliter le passage de Chamilo à Moodle et la numérisation des programmes en général. Environ 200 programmes de formation ont ainsi été transférés sur Moodle.  



Dynamiser un cours de langue hybride avec des activités interactives par H5P et Learningapps

Ce billet est co-proposé par Jue Wang Szilas du CFCD et Roberto Paternostro de la Maison des langues

La Maison des Langues de l’Université de Genève a conçu un dispositif hybride d’enseignement-apprentissage appelé « FLE (Français Langue Etrangère) Pré Mobilité », destiné à préparer les étudiant-es d’échange ayant un niveau de français débutant et élémentaire à s’intégrer à l’environnement linguistique et socio-culturel genevois et suisse romand avant leur arrivée à l’Université de Genève. Ce projet a obtenu le soutien de la Commission informatique de l’Université de Genève (COINF) pour l’année 2019.

Ce dispositif hybride permet aux étudiant-es d’acquérir rapidement les bases du français et d’entrer en contact avec le milieu socio-culturel et universitaire genevois et suisse romand avant même d’arriver sur place.

Il comporte deux parties, qui articulent distanciel (asynchrone et synchrone) et présentiel. La première partie se déroule à distance, grâce à une plateforme interactive où les étudiant-es travaillent en autonomie. De plus, ils/elles sont accompagné-es par un-e enseignant-e en visioconférence une à deux fois par semaine. La deuxième partie du cours se déroule sur place, à l’Université de Genève. Par le travail en présentiel, les étudiant-es consolident ce qu’ils/elles ont appris à distance et sont ainsi prêt-es pour leur immersion à l’Université de Genève.

Le cours en ligne s’organise autour de 10 situations relatives à la vie quotidienne et académique (par exemple, la présentation, l’orientation en ville, les achats, le logement, les démarches administratives, les sorties, etc.). Chaque situation comporte des vidéos et des activités interactives, des exercices, des documents explicatifs, qui permettent aux étudiant-es de travailler la compréhension orale et écrite, la grammaire, le vocabulaire ainsi que la prononciation. Lors des visioconférences avec l’enseignant-e et les autres participant-es, ils/elles pratiquent l’expression orale.

Dans ce billet, nous montrons quelques exemples de ces activités interactives qui proposent un apprentissage ludique et motivant, construites grâce à l’outil H5P et à l’application Learningapps.



5 idées d’activités pour « réveiller » vos étudiants derrière leurs écrans

(ce billet est proposé par Jue Wang Szilas et Nicolas Szilas)

C’est jeudi… déjà plus de trois jours devant son écran à écouter les profs parler depuis Zoom… le bureau est plus grand, la chaise est plus confortable, mais quand même, on attend de l’université une activité un peu plus stimulante !

En enseignement à distance et en direct, en visio-conférence, le cours donné quasiment à l’identique pour des élèves à distance est un pis-aller (nous l’écrivions dans un précédent billet). Mais alors que faire de ces périodes de cours, si on ne fait pas cours ? Dans ce billet, nous vous proposons cinq idées, certaines pour de grandes classes, d’autres pour de plus petites, qui tendent à montrer qu’être à distance présente, malgré les idées reçues, des avantages certains pour la formation. Alors pourquoi s’en priver ?

1.   Travail de groupe : les bienfaits de la téléportation

Que votre interlocuteur soit dans la pièce à côté ou sur un autre continent, cela ne change pas grand-chose dans la communication virtuelle, seule compte la topologie du réseau d’interconnexion entre les personnes d’une classe. Et cette topologie peut changer d’un coup de baquette magique. Ainsi, alors que la disposition spatiale de la classe (une estrade unique et de nombreuses tables/chaises) est conçue pour une topologie en étoile, la communication virtuelle permet d’adopter d’autres topologies, notamment en îlots, qui est celle du travail de groupe. Et surtout, de passer instantanément d’une configuration à l’autre.

Finis les grincements de chaise, les inévitables « chahuts » lors de la réorganisation de la classe, vous pouvez facilement alterner travail de groupe et travail en classe entière, et ce même pour des grandes classes. Sur Zoom par exemple, il est possible de créer des sous-groupes manuellement (voir par exemple ce court tutoriel), mais aussi automatiquement. On peut aussi préparer la constitution des groupes avant le démarrage du cours.



Rendez vos cours sur Moodle plus créatifs et interactifs à l’aide de H5P

(Ce billet est proposé par Jue Wang Szilas avec la contribution de Patrizia Birchler Emery et Patrick Roth)

H5P devient un outil de plus en plus intéressant pour créer, partager et réutiliser du contenu d’apprentissage interactif. Le Pôle e-learning de l’Université de Genève, après une période d’essai, a installé cet outil sur la plateforme Moodle institutionnelle et encourage les enseignant-es à l’utiliser depuis juillet 2019. Dans ce billet, nous vous présentons quelques-unes des fonctionnalités de H5P retenues pour l’intégration dans moodle@UNIGE: Interactive Video, Drag and Drop, Drag the Words, QCM, et l’outil Presentation.

H5P : qu’est-ce c’est ?

  • H5P est l’abréviation de HTML5 Package : il s’agit d’un logiciel libre de création de contenu interactif (licence MIT).
  • Que peut-on faire avec H5P ? Le site h5p.org met à disposition 43 types de « contenus », dont 28 sont des outils pour des quiz et 13 peuvent être insérés dans l’outil Interactive video.
  • L’un des avantages évidents de ce logiciel est de pouvoir être inséré ou intégré dans un certain nombre de plateformes et LMS (Moodle, Drupal, Canvas, Blackboard, WordPress).
  • H5P dans moodle : quels avantages ? En effet, la plateforme Moodle met déjà à disposition des outils de quiz et l’outil leçon, qui a la même fonction que Presentation de H5P. En fait, H5P met beaucoup plus d’outils à disposition, permettant ainsi une plus grande variation dans l’interactivité, les auto-évaluations et les évaluations formatives. Les outils H5P sont aussi plus agréables visuellement et plus simples à utiliser par les apprenant-es. De plus, leur insertion directe sur la plateforme permet à Moodle d’inclure tous les résultats de quiz dans le suivi des étudiant-es (onglet « Notes »), répondant ainsi aussi aux directives en matière de protection des données des utilisateurs et utilisatrices.

Intégrer H5P dans Moodle

«Moodle est la plate-forme d’apprentissage la plus populaire au monde et cette nouvelle intégration apportera des centaines de millions de nouveaux utilisateurs-trices à H5P. H5P est déjà l’extension de contenu la plus populaire parmi les utilisateurs-trices de Moodle et l’intégration plus étroite et le support officiel propulseront les deux projets vers leurs objectifs.  » a déclaré Sander Bangma, chef de produit pour Moodle LMS.

Depuis juillet 2019, le pôle e-Learning de l’Université de Genève a installé cet outil sur Moodle avec des fonctionnalités les plus populaires. Comment ajouter une activité H5P dans un espace du cours ?

Dans un espace de cours, activez le mode d’édition, puis cliquez sur « Ajouter une activité ou ressource ». Choisissez H5P dans le menu puis choisissez un type d’activité, comme un exemple ici « Interactive Video ». Vous pouvez ensuite mettre un ligne une vidéo ou le lien vers cette vidéo et puis ajouter les interactions.

Quel est-l’intérêt d’intégrer H5P dans Moodle ?

L’intégration de H5P dans Moodle permet non seulement de tracer l’historique de l’apprentissage des étudiant-es, mais aussi de noter les exercices intégrés dans l’activité H5P.

Voici quelques exemples pratiques que nous avons réalisé dans le cadre de notre accompagnement en termes de e-Learning que nous proposons au Centre pour la formation continue et à distance (CFCD). Dans chaque exemple, nous montrons brièvement comment créer ce type de contenu H5P et comment ce se présente pour les apprenant-es.

Exemples 1. Interactive Video

Ce type d’activité permet de construire une vidéo interactive, à partir d’une vidéo importée ou d’un service en ligne d’hébergement de vidéo (Mediaserver ou You Tube). Il est ainsi possible de chapitrer la vidéo, d’insérer des images, des indications écrites, des liens et d’émailler le visonnement de questions (QCM, phrases à trous). Dans cet exemple, il y a une question QCM insérée au milieu d’une vidéo YouTube. L’objectif de la question QCM est de vérifier si les apprenant-es ont bien compris le contenu abordé dans la vidéo. Il a été utilisé dans un atelier H5P organisé par l’Université de Genève lors des Eduhub Days 2019.

  • Comment ajouter un QCM dans une vidé? Nous vous invitons à consulter ce tutoriel si vous voulez aller plus loin.

  • Comment cela se présente pour les apprenant-es

Exemple 2. Drag and Drop (Glisser-déposer)

Ce type d’activité permet d’associer deux ou plusieurs éléments et d’établir des connexions logiques de manière visuelle. L’auteur-trice crée des questions en utilisant à la fois du texte et des images. Il-elle prend en charge les relations une à une, une à plusieurs, plusieurs à une et plusieurs à plusieurs entre les questions et les réponses. En plus, il-elle peut aider à mémoriser des mots, des expressions, des phrases, etc.  L’exemple ci-dessous est tiré d’un module du “Master of Advanced Studies in European and International Governance”.

  • Comment créer une activité Drag and Drop? Pour aller plus loin, consultez ce document très pratique.

  • Comment cela se présente pour les apprenant-es

Exemple 3. Course Presentation

Ce type d’activité permet de créer une présentation sous forme de diapositives en ligne très interactive. Des éléments tels que les titres de diapositives, les liens, les images, les clips audio et vidéo, ainsi que des types de question peuvent être intégrés de manière transparente directement dans la présentation, résultant en une expérience d’apprentissage enrichissante pour l’apprenant-e. Des pistes pédagogiques restent à explorer : construire un module sur une partie du cours, utiliser en classe inversée, approfondir une notion spécifique, etc. L’exemple suivant a été construit pour une partie d’un module du cours en FLE pour les étudiant-es d’échange de l’Université de Genève.

  • Comment créer un Course Presentation? Ce document pourrait vous intéresser si vous voulez aller plus loin

  • Types de questions ajoutés dans la présentation: choix multiple, glisser-déposer et une série de questions choix multiple.

 

  • Comment cela se présente pour les apprenant-es dans Moodle

Conclusion

Ce billet, à travers l’exploration de quelques exemples, permet d’avoir un aperçu des possibilités offertes par H5P. L’intégration de cet outil dans la plateforme Moodle de l’UNIGE représente une opportunité à saisir pour rendre les activités d’apprentissage plus variées et interactives. Le Centre pour la Formation Continue et à Distance (CFCD) organisera des ateliers à partir de janvier 2021 pour les intervenants des programmes de formation continue, afin de les accompagner dans la prise en main de l’outil et à son intégration dans les espaces de cours en ligne.



Les outils Moodle pour scénariser

Scénariser, c’est formaliser, structurer l’enseignement et les activités d’apprentissage. C’est aussi permettre de partager et de réutiliser : l’exercice est essentiel non seulement pour les apprenant∙e∙s, mais aussi pour les enseignant∙e∙s et pour la communication entre tous les acteurs/actrices de la formation. Il est incontournable dans un contexte de formation à distance où le mode de communication choisi nécessite, en amont, un travail de réflexion et de conception de contenu, de choix et d’organisation des ressources et de planification des activités afin d’accompagner au mieux l’apprentissage (plus de détails sur la scénarisation pédagogique dans edutech wiki).

Une fois le scénario établi, il faut le transposer dans un espace numérique ou plateforme d’enseignement et choisir les outils numériques permettant de le mettre en œuvre.

La plateforme Moodle, utilisée à l’UNIGE pour les formations en ligne, propose trois outils permettant de développer des scénarios d’apprentissage simples : le suivi d’achèvement, l’outil livre et l’outil leçon.

Le suivi d'achèvement

Le suivi d’achèvement permet de définir la progression à travers les activités et les ressources du cours. Il permet ,par exemple, d’attendre que l’étudiant·e ait rendu son devoir avant de lui proposer un corrigé, ou de lui demander de répondre à une question posée dans un forum de discussion avant de passer à l’activité suivante, etc. .

Cette méthode présente donc l’avantage de s’adapter à la progression de l’étudiant·e, laquelle peut être visualisée grâce aux coches qui s’affichent en face de chaque ressource et activité. Elles peuvent être cochées soit manuellement par l’étudiant·e, soit automatiquement une fois les conditions d’achèvement réunies.

Cliquez ici pour accéder à la documentation Moodle sur le suivi d’achèvement.

Le Livre

La ressource Livre permet de présenter du contenu à travers un ensemble de pages HTML, organisées entre elles par chapitre. La navigation se fait ensuite soit de manière linéaire à l’aide des flèches, soit à l’aide de la table des matières créée automatiquement. Bien qu’il ne soit pas interactif, vous pouvez enrichir votre livre en insérant des éléments multimédia (audio, vidéo) ou en renvoyant vers d’autres activités Moodle.

Les étudiant·e·s peuvent imprimer le livre, en entier ou par chapitre.

Cliquez ici pour accéder à la documentation Moodle sur le Livre.

La Leçon

L’activité Leçon présente une série de pages HTML à l’étudiant·e, qui doit procéder à un choix qui le/la mènera à une page spécifique dans la leçon. Dans la forme la plus simple de page d’une leçon, l’étudiant·e peut cliquer sur un bouton « Continuer » au bas de la page, afin d’accéder à la page suivante.

Il existe deux types de pages de base pour une leçon : les pages de questions et les pages de contenu. Il y a aussi plusieurs pages de navigation avancées qui peuvent répondre à des besoins plus spécifiques de l’enseignant·e. L’activité Leçon a été conçue pour s’adapter aux réponses de l’étudiant·e et proposer un chemin d’apprentissage spécifique à celui/celle-ci.

Cliquez ici pour accéder à la documentation Moodle sur la Leçon.

Cet article a été rédigé collaborativement par Patrizia Birchler Emery, Jue Wang Szilas et Elsa Sancey.