• Ciel cherche: rédacteurs/trices

Webinaire via Adobe Connect

Webinaire via Adobe Connect

L’Université de Genève propose à ses collaborateur-trice-s plusieurs solutions performantes de vidéoconférence. Au nombre de celles-ci, nous trouvons deux outils de vidéoconférences principaux, Adobe Connect et CISCO Jabber. CISCO Jabber permet aux collaborateur-trice-s de communiquer et collaborer à distance, entre collègues et à travers le monde. Adobe Connect, plus précisément, SWITCH Interact Web Meeting via l’outil visioconférence Adobe Connect, permet d’organiser des réunions en ligne captivantes pour améliorer la collaboration, organiser des classes virtuelles ou des e-séminaires d’envergure. Comparé à Cisco Jabber, Adobe Connect propose plus de fonctionnalités pour répondre aux besoins pédagogiques. La salle de classe virtuelle se compose d’un tableau blanc et de divers outils permettant de gérer les interactions entre le professeur et les étudiant-e-s (son, vidéo, « chat », individuellement ou par groupe, etc.). L’enseignant-e peut aussi afficher des documents ou partager l’écran de son ordinateur avec le groupe. Cependant, pour assurer la fluidité de la séance, il est conseillé de limiter les webcams des participant-e-s et, en même temps, accepter plus de personnes.

Les membres des hautes écoles abonné-e-s à SWITCHinteract peuvent utiliser le service gratuitement avec leur Login AAI. Celui-ci n’est nécessaire que pour lancer SWITCHinteract et inviter des participant-e-s. L’invité-e à une conférence reçoit un lien et peut y accéder directement. A l’Université de Genève, tout-e-s les collaborateur-trice-s peuvent profiter du service de SWITCHinteract pour organiser un webinaire via y Adobe Connect. Dans ce billet, nous présentons comment créer un webinaire avec Adobe Connect et présentons ses fonctionnalités pédagogiques.

Créer un webinaire via Adobe Connect

1. Pour lancer un webinaire via Adobe Connect, allez sur le site SWITCH ( https://www.switch.ch/interact/  )2. Ensuite, cliquez « Login » pour vous connecter sur la page https://collab.switch.ch et installez le plug-in demandé. Cela prend 2 minutes …

3. …jusqu’à la page d’accueil ci-dessous. Pour créer un webinaire, cliquez sur « Create New Meeting »

4.  et vous verrez apparaître l’information sur le webinaire :

Attention aux choix pour donner accès aux participants:

  • “Only registered users may enter the room” : accessible aux participant-e-s enregistré-e-s chez SWITCH
  • “Only registered users and accepted guests may enter the room” : accessible aux participant-e-s enregistré-e-s chez SWITCH et aux invité-e-s
  • “Anyone who has the URL for the meeting can enter the room”: accessible à toute personne qui a reçu le lien du webinar (conseillé quand il y a des participant-e-s externes)

Il est conseillé d’ouvrir le webinaire 30 minutes en avance pour permettre aux participant-e-s de vérifier qu’il n’y a pas de problèmes techniques.

4. Laissez par défaut les rubriques restantes et cliquez sur « Finish »

5. En cliquant sur le lien, la fenêtre du webinaire s’ouvre et vous pouvez accéder à l’interface du webinaire. Si c’est la première fois que vous utilisez Adobe Connect, vous devez installer le plug-in, cela va prendre quelques minutes.

6. Sur le menu en haut de la page, vous pouvez cliquer sur “Invitations” pour générer une invitation. Cliquez sur “Send Email” en bas à droite

7. Une invitation est alors envoyée à votre compte e-mail Institutionnel :

8. Vous pouvez ensuite transférer ce message aux participant-e du webinaire. De leur côté, il n’auront qu’à cliquer sur le lien pour le rejoindre.

Gérer une séance de webinaire

Une fois dans l’interface d’un webinaire , vous voyez l’interface de l’organisateur :

  • Menu Meeting : permet la gestion de la réunion
  • Menu Layouts : permet de changer la disposition de la partie centrale de la réunion
    • Mode Sharing : met l’accent sur le partage de contenu
    • Mode Discussion : met en avant les fonctions de « chat » avec les participant-e-s
    • Mode Collaboration : donne accès à un whiteboard avec possibilité de dessiner/écrire
  • Menu Pods : permet d’activer/désactiver les différents modules de la partie gauche
  • Menu Audio : permet d’activer tous les micro en un clic

Dans la partie gauche, dans la liste des participant-e-s (Attendee List), l’organisateur peut autoriser ces derniers à activer leurs micros/caméras, demander le partage de leurs écran ou de retirer ces autorisations.

L’interface des participant-e-s est plus limitée. La barre supérieure permet d’activer  les éléments que l’organisateur a autorisés (l’icône devient verte). Les icônes blanches représentent des options disponibles mais pas activées.

Communication via Chat

L’outil « chat » permet aux organisateur-trice-s et/ou aux présentateur-trice-s de communiquer entre eux ou avec les apprenants, individuellement ou collectivement. Il y a trois modes de « chat »:

  • « Chat » avec tout le monde

  • « Chat » entre l’organisateur-trice et le présentateur-trice

  • « Chat » avec un-e étudiant-e

Enregistrer un webinaire

L’organisateur-trice peut aussi enregistrer un webinaire via l’outil « Record Meeting ». Pour commencer, allez sur le menu « Meeting » et cliquez sur « Record Meeting ».

Sur la fenêtre qui s’affiche sur l’écran, un titre est proposé pour l’enregistrement de la séance. Vous pouvez le garder ou le modifier.

Cliquez « OK » pour lancer l’enregistrement. Vous voyez un point rouge en haute à droite qui indique l’enregistrement en cours. Les fonctions « pause » et « stop » sont proposées pour gérer l’enregistrement.

Quand l’enregistrement est terminé, il est stocké dans le compte de l’organisateur-trice. Vous le retrouvez dans votre espace « Meeting »

Cliquez sur le nom de l’enregistrement. Le lien vers la séance enregistrée apparaît. L’organisateur-trice peut envoyer ce lien à tous les participant-e-s de la séance.

Références

  1. Macedo-Rouet, M. (2009). La visioconférence dans l’enseignement. Distances et savoirs, 7(1), 65-91.
  2. Travailler avec SWITCHinteract – Adobe Connect, Faculté de biologie et de médecine – Wiki – Informatique


eTandem et télécollaboration : des échanges exolingues en ligne pour développer des compétences linguistiques et interculturelles

Du fait des avancées des technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement (TICE) et de leur usage généralisé dans le monde académique, les tandems sont redevenus une pratique courante dans l’apprentissage des langues médiatisé par les technologies (ALMT), où ils sont inclus dans le terme plus large de télécollaboration.

L’apprentissage des langues en tandem existe depuis longtemps. Selon TANDEM Fondazioa, aussi appelé TANDEM city, l’emploi délibéré de ce mode d’échange à des fins didactiques remonte aux « séjours linguistiques binationaux » de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) en 1971. Le terme ‘tandem’ commençait alors à être utilisé et cette manière d’apprendre était adoptée par nombre d’enseignant·e·s de langues. Suite à cela, le Réseau international tandem (RIT) fut établi en 1994. Le RIT hébergeait un serveur qui permettait aux étudiant·e·s universitaires de plusieurs pays d’apprendre des langues en tandem à distance, et le projet a reçu des subventions de l’Union européenne dans le cadre des programmes LINGUA, ODL, SOCRATES ILCLINGUA-D, ou encore CULTURA (initié par l’Institut des technologies du Massachusetts ou MIT). En Suisse, l’Université de Fribourg et l’Université de Lausanne sont des partenaires de ce réseau. Le RIT est maintenant également ouvert aux apprenant·e·s en dehors du cadre universitaire.



Chinese-French eTandem language course

Telecollaboration language learning has been going on for more than 10 years. However, experiments involving non European languages are not common (Belz, 2003). Projects involving Chinese language learning are very rare.

Based on the result of a pilot research on pedagogical designing of an eTandem Chinese-French writing course in the year 2009 (Wang et al., 2011), aChinese-French eTandem language course was conducted by the Chinese Unity of the University of Geneva, Switzerland and the French Department of Hubei University, China in the academic years of 2010-2011 and 2011-2012. The course included theme-based learning activities on Moodle as well as task-based oral communication via Skype. The participants were the second year students from both sides (49 in the academic year of 2010-2011, 81 in the academic year of 2011-2012). Teachers from both universities worked collaboratively to coordinate course planning that included deciding course hours, choosing themes, identifying classroom learning and online learning content, designing oral tasks for each theme as well as guiding students to provide peer-correction as native speakers and managing tandem partners. The purpose of this course is not only to develop linguistic competence, but also to improve intercultural competence. (the project description in French can be found here: the project description at http://elearning.unige.ch/projets/projetsUnige/2011/projet19.pdf ? )

The course is design-based, iterative and progressive, an approach that the course designers consider as essential as soon as practical findings are targeted. The course design has followed the three main phases proposed by Cobb et al. (1990) I “Preparing for a Design Experiment”, II “Conducting a Design Experiment”, and III “Conducting Retrospective Analysis”. Moreover, each design cycle consists of analysis, design or redesign, development, implementation and evaluation (ADDIE). Based on the analysis of the result of the pilot project in 2009 (supported by the Continuous Training Department of the University of Geneva), pre-course preparation, fixed course schedule, and tutoring were proposed in the designing for the large scale course in 2010, while the writing activity was eliminated for lacking of evaluation standard. Following that, the course in 2011 was credited in the University of Geneva based on the statistic analysis of the learning platform presence and students’ participation in online exercises, etc. The normalization of the course in Hubei University is under negotiation.

The course is closely related to the ongoing curriculum of both universities. The carefully chosen themes correspond to what the students from both universities have learnt or are learning. The registered students log in Moodle to do theme-based online listening and translation exercises and get precise oral communication instructions in the forum. There are generally there type of oral tasks : theme-based description or narration (vocabulary learning and practice, peer correction), discussion (communication skills and intercultural awareness), and forum feedback (students benefit from the feedback / resume written by their tandem in their mother language. ).

After each Skype communication, the students should fill in an auto-evaluation questionnaire. There is an oral test at the end of each semester. The course was evaluated by the University of Geneva in 2011 and 2012. Almost all students reported in the interviews of having benefited from this course, both linguistically and culturally. They enjoyed the learning procedure and were satisfied with the learning result.

The three-year eTandem course experience shows that formal eTandem language learning between two languages with big cultural differences like Chinese and French can be realized under careful design and coordination. (Wang et al. 2011). However, a lot of research questions as how to “normalize” the course (O’Dowd 2010), how to evaluate the oral exchange, how to train teachers etc.remain to be solved in the long run. The course designers,Mrs. Claudia Berger (Claudia.Berger@unige.ch) and Mrs. Jue Wang Szilas (Jue.WangSzilas@unige.ch) are ready to share more eTandem language course experience with whoever is interested in this domain.

References:

  1. Belz, J. A.: “From the special issue editor”; Language learning & technology, 7,2 (2003), 2-5.
  2. Cobb, P., Confrey, J., diSessa, A., Lehrer, R., & Schauble, L.: “Design Experiments in Educational Research”; Educational Researcher, 32, 1, (2003), 9-13.
  3. O’Dowd, R.: “Online Foreign Language Interaction: Moving from the Periphery to the Core of Foreign Language Education?” Language Teaching, (2010), 1-13
  4. Wang, J., Berger, C. & Szilas, N.: “Pedagogical Design of a Chinese-French Writing Course” in Proceedings of the Red-Conference: Rethinking Education in the Knowledge Society (Ascona, Switzerland, 7-10 March 2011), Lugano (Switzerland): Università della Svizzera italiana [ISBN: 978-88-6101-010-9] (2011), 323-336