• Journée d’études sur la vidéoformation
  • Ateliers de formation Moodle – juin 2019

Tag : Open Access

Un jeu de plateau pour sensibiliser à l’Open Access

Dans le but de poursuivre ses actions de sensibilisation des chercheur-euse-s aux enjeux de l’Open Access, la Bibliothèque de l’UNIGE a conçu un jeu de plateau sur cette thématique.

Création

La création de cette ressource pédagogique a débuté pendant l’été 2018 par une Game Jam d’une journée réunissant une douzaine de bibliothécaires spécialistes en Open Access et/ou en formation aux compétences informationnelles. Après avoir testé plusieurs jeux de société grand public ou créés par d’autres bibliothèques, les participant-e-s se sont mis à la recherche d’un concept original adapté à l’objectif. Cette journée de création collective a permis de choisir la mécanique du jeu, d’en définir les caractéristiques principales et d’entamer la rédaction du contenu (quizzes, règles…). À la suite de cette Game Jam, une équipe de volontaires a finalisé l’univers, les contenus et coordonné la production finale du jeu.

Le jeu

Intitulé « Escape the Lab » , le jeu reproduit l’univers d’un laboratoire dans lequel les joueur-euse-s ont été enfermé-e-s par un professeur, qui a aussi oublié de remettre un couvercle sur la boîte de Petri contenant des bactéries s’attaquant aux capacités cognitives des humains. Pour s’en sortir, les prisonnier-ère-s doivent ouvrir les cadenas qui ferment la porte du laboratoire au moyen de quatre clés de couleurs différentes avant que les bactéries ne se soient toutes échappées de la boîte. Chaque couleur de clé correspond à une catégorie de questions : Université de Genève, Édition, Open Access, Généralités.
Matériel du jeu "Escape the lab"

Utilisation

« Escape the Lab » a été inauguré lors de l’Open Access Week organisée entre le 29 octobre et le 2 novembre 2018. Des stands dans les différents bâtiments de l’UNIGE ont permis aux personnes intéressées de tester leurs connaissances en matière d’Open Access au moyen de ce jeu.
Depuis, il a été utilisé dans plusieurs formations dispensées par la Bibliothèque, aussi bien à destination des chercheur-euse-s qu’à l’interne auprès des bibliothécaires. Toujours très apprécié par les participant-e-s, « Escape the Lab » permet d’introduire une dimension ludique tout en les sensibilisant à une thématique toujours plus importante pour la communauté scientifique.

Si vous souhaitez également mettre en place une formation sur l’Open Access pour vos étudiant-e-s (master, doctorat) ou votre équipe, prenez contact avec l’équipe de la Bibliothèque en charge de l’Open Access : openaccess@unige.ch.
Par ailleurs, les fichiers sources d’ « Escape the Lab » , sous licence Creative Commons CC-BY 4.0, peuvent être téléchargés à cette adresse : https://github.com/dis-unige/escape-the-lab



Unpaywall : un outil pour localiser et obtenir des articles scientifiques en libre accès

Face à la masse toujours plus importante de publications scientifiques et la difficulté parfois rencontrée pour en retrouver le texte intégral, voici Unpaywall : un outil qui vous permettra de retrouver facilement sur le Web la version en accès libre, disponible légalement, des articles scientifiques.

Unpaywall est une application qui s’installe directement sur votre navigateur (Firefox ou Chrome).

Lorsqu’un article recherché ne peut être obtenu directement, par exemple sur le site web d’un éditeur qui ne permet l’accès que contre paiement ou à partir d’une base de données, si une version libre existe ailleurs, celle-ci sera signalée par Unpaywall grâce à un logo vert qui s’affiche sur la droite de l’écran.

Un clic sur ce logo conduira vers la version libre hébergée sur l’une des plateformes (de répertoires ou d’éditeurs Open Access) existantes et repérées par Unpaywall. Ce sont plus de 50’000 sources dans lesquelles cet outil va rechercher les textes librement accessibles. Plus de 22,5 millions d’articles sont actuellement ainsi repérés et mis à disposition via Unpaywall. A noter que des sources comme Sci-Hub ou ResearchGate dont la légalité peut être mise en doute ne sont pas prises en compte.

Cela fait d’Unpaywall un outil assez simple à utiliser, permettant de localiser et d’obtenir rapidement le texte intégral d’articles scientifiques, selon un même procédé depuis des interfaces web d’éditeurs ou de base de données différentes.

Lancé en 2017, Unpaywall est géré par Impactstory, un organisme à but non lucratif qui se consacre à rendre le savoir plus accessible à chacun.

Trouvez plus d’informations sur le site web de la Bibliothèque.

Unpaywall a fait l’objet de plusieurs publications, dont les suivantes :

 

Outil similaire à Unpaywall, Kopernio propose sur le même principe (application à installer sur votre navigateur Firefox ou Chrome) la localisation d’articles disponibles librement mais aussi ceux payants disponibles grâce à un abonnement pris en charge par la bibliothèque.

Kopernio est développé par Clarivate Analytics, le même producteur que Web of Science.

Pour plus d’informations : https://kopernio.com/faq, https://clarivate.com/products/web-of-science/open-access



Centre de compétence pour le droit numérique: une initiative innovatrice en Suisse

ccdl

Aujourd’hui, la grande majorité des personnes travaillant dans les hautes écoles suisses utilisent au quotidien des médias numériques et des ressources en ligne. Afin d’en garantir l’utilisation dans le respect du droit d’auteur, il s’avère nécessaire de mieux faire connaître les réglementations (suisses) en vigueur.

Du fait de l’évolution rapide des technologies et de la prochaine révision du droit d’auteur, ainsi que de celle sur la protection des données, il y a un besoin accru de former, renseigner, et conseiller les collaborateurs/-trices des hautes écoles suisses sur ces problématiques.

Dans ce contexte, un groupe de travail issu de différentes universités suisses (USI, UNIBAS,  UNINE, UNIGE) a bénéficié d’un financement de Swissuniversities CUS-P2 (information scientifique: accès , traitement et sauvegarde) dans le but de mettre en place un centre de compétence pour le droit numérique (alias CCDL). (suite…)



Archive ouverte et patrimoine scientifique

Qu’est-ce que l’Archive ouverte UNIGE ?

Le projet Archive ouverte UNIGE a été initié par le Rectorat suite à la parution d’une directive du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) en 2007. Son objectif principal est de rassembler, sous forme électronique, l’ensemble de la production scientifique de l’Université afin d’augmenter la visibilité des auteurs et de l’institution, tout en favorisant l’accès libre à cette information de qualité. Il rejoint en cela les principes de l’Open Access qui visent à ouvrir les résultats de la recherche financée par de l’argent public.

De manière sommaire, l’Archive ouverte peut se définir comme un outil informatique en ligne couvrant quatre champs d’action distincts :

  1. la récolte des publications des membres de la communauté universitaire;
  2. l’organisation des fichiers et des métadonnées descriptives;
  3. l’archivage pérenne de toutes les soumissions;
  4. la diffusion des documents dans le respect du copyright.

Ouverte à l’automne 2008, l’Archive n’a été totalement complétée qu’à la fin du projet en 2011. La Division de l’information scientifique (DIS), en collaboration avec la Division du système et des technologies de l’information et de la communication (DSTIC), prévoit d’ores et déjà de nouveaux développements.

Que trouve-t-on dans l’Archive ?

Actuellement, plus de 18’500 références figurent dans l’Archive, dont 82% accompagné du texte intégral. Si quelques documents datent du 19e siècle, la majorité des publications est récente (2000->), composée surtout d’articles parus dans des revues scientifiques (12’800), de thèses de doctorat (1’500), de chapitres de livres (1’100), de chapitres d’actes, de rapports…

Le néologisme « Archive » n’est pas galvaudé, car tous les documents déposés sont conservés de manière pérenne, ce qui veut dire que l’Université assure non seulement la conservation à long terme des fichiers, mais aussi des accès (les URL). Il est important de signaler que dans le cadre d’une collaboration avec la Bibliothèque Nationale Suisse, les thèses de doctorat recevront un identifiant international électronique unique, l’URN (Uniforme Resource Name).

Qui peut déposer une publication ?

L’Archive ouverte est un serveur de documents institutionnel (Institutional Repository). Ainsi par définition, toutes les publications y figurant ont été écrites, ou coécrites, par un membre de la communauté universitaire genevoise. Pour l’anecdote, c’est grâce à cette appartenance que les œuvres complètes de Calvin, numérisées par la Bibliothèque de Genève, y trouvent place.

Le dépôt d’un document se fait au travers d’un formulaire web qui déclenche un processus de validation au cours duquel la conformité des métadonnées et le respect des directives sont vérifiés. En effet, la politique de dépôt est régie par des directives facultaires, elles-mêmes découlant d’une Directive institutionnelle. Celle-ci mentionne, soit dit en passant, que toute publication réalisée sous l’égide de l’Université doit être déposée par son/ses auteur/e/s.

Les autres publications d’un auteur UNIGE peuvent également être déposées, ceci afin de permettre la génération de listes bibliographiques complètes.

Pour aller plus loin

Cet article est une présentation rapide de l’Archive. Un prochain billet entrera plus dans les détails et traitera, par exemple, de la question des droits d’auteur ou de la façon de mettre à jour automatiquement sa page web avec sa liste de publications.

En attendant, vous trouverez sur la page Contacts de l’Archive le nom des différentes personnes qui peuvent répondre à vos questions. N’hésitez pas à les solliciter !