• Ciel cherche: rédacteurs

Tag : carte conceptuelle

Le Mind Mapping

Lors du cursus universitaire, les réussites et les échecs jalonnent notre parcours d’étudiant. La réussite provoque un effet galvanisant qui nous motive à persévérer. L’échec en revanche marque des pauses et nous amène à réfléchir.

Cette réflexion peut déboucher sur une remise en question interne et très personnelle, on va s’interroger sur sa place à l’Université, sur ses futurs choix professionnels, ses capacités d’apprentissage.

Suis-je fait pour des études universitaires ? La branche que j’ai choisie me convient-elle ? Est-ce que j’ai les capacités pour suivre le rythme des cours ?

 Cette réflexion peut également être plus superficielle et axée sur des facteurs externes. On va alors avoir tendance à imputer nos échecs à un manque de temps ou à des conditions particulières.

Si seulement j’avais eu encore un ou deux jours de plus pour réviser cet examen ! De toute façon ce cours, je n’ai pas eu le temps d’y aller ! Si le professeur bien expliqué cette thématique en cours j’aurais réussi l’examen !

Au-delà de ces considérations, il y a un questionnement plus rare, mais pourtant essentiel :

Les méthodes d’apprentissage que j’utilise sont-elles efficaces ?

Actuellement, aucun enseignement n’est consacré aux techniques d’apprentissage, autrement dit à « apprendre à apprendre ». Chacun façonne sa propre méthode bon an, mal an au fil de son parcours d’étude. Or, il est important de savoir que toutes ces méthodes ne se valent pas, certaines étant plus efficaces que d’autres ! Ainsi on assiste à des situations paradoxales où certains étudiants révisent pendant des heures, mais échouent aux examens alors que d’autres réussissent brillamment après un simple bachotage la veille des épreuves.

Trouver une bonne méthode d’apprentissage à l’Université est essentiel pour votre réussite !

Ne restez pas focalisé sur une méthode rigide et chronophage si elle ne vous donne pas entière satisfaction, soyez ouvert et prêt à tester de nouvelles techniques. Le temps passé à découvrir de nouvelles méthodes sera largement rentabilisé pour la suite de vos études.

Une méthode, parmi tant d’autres que vous nous proposons ici est le mind mapping (ou carte heuristique en français). Par l’utilisation de mots-clés, cette technique consiste à extraire et organiser des informations afin de favoriser la réflexion et la compréhension autour d’une idée ou d’un cours. Une mind map peut être définie comme un outil mental holistique visuel et graphique qui, comme son nom l’indique, s’apparente au niveau de la mise en forme davantage à une carte qu’a un texte. Contrairement à la prise de note linéaire qui consiste uniquement à réécrire plus ou moins mot pour mot les idées de manière linéaire, cette méthode permet de se libérer du carcan de la linéarité (une dimension) pour progresser vers une prise de note multidimensionnelle.

Comment procéder ? Nous allons vous montrer les différentes étapes pour passer d’un texte à une mind map en nous appuyant sur un résumé de cours de Psychologie cognitive.

ÉTAPE I : EXTRACTION DES MOTS-CLÉS

L’objectif du mind mapping est d’identifier les concepts importants (mots-clés), nous allons donc les détecter pour les extraire de notre texte (en rouge).

Figure 1. Extraction des mots-clés en rouge

ÉTAPE II : PLACEMENT D’UNE IMAGE CENTRALE

On va commencer par mettre au centre de notre page, une image qui représente le cours que nous allons aborder. Dans l’exemple, pour « psychologie cognitive » nous choisissons l’image d’un cerveau.

Figure 2. Placement de l’image centrale

ÉTAPE III : STRUCTURE ET MISE EN FORME

Une fois que nous avons identifié les mots-clés et leurs relations, nous allons pouvoir les organiser dans notre carte mentale. À partir d’une image centrale reflétant le cours abordé (Figure 2). La mind map s’élabore en ajoutant les idées-forces clés (ex. thématiques), puis en rajoutant des ramifications de deuxième (ex. sujets) et de troisième niveau (ex. détails), voir Figure 3. Aucune limite ne restreint le nombre de branches, l’arborisation de la mind map est sans limites. Au fur et à mesure de l’élaboration de la mind map il est également recommandé d’établir des relations entre les différentes branches. Ces relations peuvent se matérialiser sous forme de liens, d’images, de flèches ou de couleurs.

Figure 3. Exemple de mise en forme et de structure d’une mind map

ÉTAPE IV : RENDRE SA CARTE HEURISTIQUE MÉMORABLE

Basé sur le texte proposé, voilà un exemple de mind map pouvant être réalisée. Pour faciliter votre compréhension et mémorisation du contenu, n’hésitez pas à ajouter des couleurs, des liens et des images personnalisées. Ne réfléchissez pas trop sur vos images, souvent les plus mémorables sont celles qui vous viennent spontanément à l’esprit.

Figure 4. Exemple de carte heuristique

Vous pouvez élaborer vos mind maps à la main en utilisant des feutres de couleurs et des feuilles A4 ou A3 à l’horizontale. Vous pouvez également utiliser des plateformes en ligne ou des logiciels dédiés. En voilà deux exemples gratuits :

Framindmap: https://framindmap.org

Free mind: http://freemind.sourceforge.net/wiki/index.php/

Si vous souhaitez plus d’informations sur la méthode outre les informations que vous pourrez trouver gratuitement sur Internet, nous vous recommandons la lecture de ce livre :

Buzan, T. (2005). The Ultimate Book of Mind Maps: Unlock Your Creativity, Boost Your Memory, Change Your Life. London: Thorsons.

Bonne découverte!



10ème BarCamp: 6 outils pour apprendre efficacement – le 6 décembre 2016

barcamp_10Chaque semestre, le groupe Ciel invite la communauté universitaire à participer à un BarCamp Ciel sur la thématique des technologies éducatives et de l’innovation pédagogique. Le BarCamp du semestre d’automne 2016 s’adressera plus spécifiquement aux étudiant·e·s et portera sur 6 outils pour apprendre efficacement. Comment réviser et organiser vos cours? Comment trouver une méthode de travail efficace pour mener à bien vos études universitaires? Comment développer votre propre méthode de travail? Comment citer vos sources facilement? Telles sont les questions auxquelles nous aimerions répondre avec vous.

Venez découvrir 6 outils pour apprendre efficacement à travers 6 tables rondes participatives, et partager un moment de convivialité !

Programme :

Maîtrisez l’information avec InfoTrack

Aurélie Vieux et Laure Mellifluo (DIS)

Venez découvrir InfoTrack, la nouvelle plateforme de formation aux compétences informationnelles proposée par la Bibliothèque de l’UNIGE. Sur 24 épisodes vidéo, on suit Anna et Fred, deux étudiants de l’UNIGE qui tentent avec humour de trouver des réponses à leurs questions de méthodes pour mener à bien leurs études universitaires.
Chaque étape de réalisation d’un travail académique est abordée: recherche documentaire, tri de l’information, fiabilité et pertinence des sources, citation ou encore plagiat. La maîtrise de ces compétences méthodologiques est un gage de réussite pour la rédaction et la présentation des travaux universitaires.

Révisez vos cours avec les flashcards

Patrick Roth (DiSTIC/NTICE)

Les Flashcards sont des outils efficaces pour réviser les notions clés de vos cours. Ils vous permettent de produire facilement sur votre ordinateur ou votre smartphone des cartes recto-verso virtuelles pour ensuite vous entraîner à mémoriser une matière. Lors du BarCamp, nous vous ferons découvrir 2 logiciels de Flashcards (Quizlet et AnkiApp) et nous vous expliquerons comment les utiliser efficacement.

Organisez vos cours grâce aux cartes conceptuelles

Mirjam Mekhaiel (DIFE/SEA)

Chaque étudiant·e traite l’information différemment. La logique du fil conducteur de la présentation de l’information (dans un enseignement ou dans les textes) ne correspond pas toujours à la logique de l’étudiant·e.
Travailler avec une carte conceptuelle (en anglais Concept Map) peut être une solution pour adapter la façon dont une information a été présentée, à la logique propre de l’étudiant·e.
Lors du BarCamp, je vous présenterai brièvement la technique de la carte conceptuelle sur papier et sur ordinateur, ainsi que des pistes pour renforcer votre apprentissage.

Développez votre propre méthode de travail grâce au coaching

Gaëlle Auge-Freytag (Faculté de Sciences)

La Faculté des sciences propose depuis mars 2015 du coaching pour les étudiant·e·s. Les étudiant·e·s qui font appel au service de coaching le font entre autres raisons parce qu’ils/elles souhaitent se sentir motivé·e·s et mieux réussir leurs études en trouvant une méthode de travail efficace. Grâce au coaching, ils/elles développent une meilleure compréhension de ce que sont leurs forces et talents, se débarrassent de leurs doutes et élaborent des stratégies de travail qui leur sont propres. A notre table, vous découvrirez plus précisément ce qu’est le coaching et je répondrai avec plaisir à toutes vos questions.

Partagez vos notes sur Baripedia

Simon Perdrisat (BARI)

Baripedia est un projet collaboratif par et pour les étudiant∙e∙s permettant le partage de notes sous forme ‘encyclopédique’. Fonctionnant sur la même base que Wikipédia, les étudiants sont libres d’ajouter, de modifier, de corriger ou d’améliorer le contenu des cours à disposition.

Citez vos sources avec Zotero

Sandrine Vinçonneau et Dimitri Donzé (CRBAS & CRMAI)

Des citations correctement formatées et une bibliographie cohérente sont indispensables à un travail académique de qualité. Zotero est un logiciel libre, gratuit et très simple d’utilisation qui vous permet d’optimiser ce processus et donc de gagner un temps précieux !

Venez découvrir comment l’utiliser efficacement et nous poser toutes vos questions.

La formule : C’est une rencontre informelle sous forme de tables rondes participatives et d’un apéritif convivial. Le BarCamp est une non-conférence ouverte : tou·te·s les participant·e·s sont invité·e·s à contribuer, à apporter quelque chose au BarCamp. Il y aura 3 sessions de 20 minutes, une fois le temps écoulé vous serez invité·e à changer de table.

Qui est invité ? Le BarCamp est ouvert à tous et toutes, et plus particulièrement à la communauté universitaire de l’UNIGE.

Quand ? Le mardi 6 décembre 2016, de 16h30 à 18h30

Où ? Hall d’Uni-Mail

Comment participer ? L’événement est limité à 100 inscriptions, merci de vous inscrire en ligne avant le 5 décembre 2016.

Enregistrer

Enregistrer



Comprendre et dégager l’essentiel de ses notes de cours avec les cartes conceptuelles

Les difficultés de la prise de notes pour les étudiant∙e∙s

La prise de notes tient une place prépondérante dans la vie des étudiant∙e∙s qui en prennent massivement durant leurs cours et lors de la lectures des textes recommandés par leurs professeur∙e∙s. La prise de notes, activité incontournable pour conserver une trace de ce qui a été dit ou lu, servira de base à la mémorisation et à la préparation des examens. Cette activité est toutefois plus complexe qu’elle n’en a l’air. Elle requiert une attention de la part de l’étudiant∙e, qui doit à la fois écouter le discours, comprendre l’essentiel des informations, sélectionner ce qu’il ou elle veut noter et écrire (ou saisir sur l’ordinateur).

Un grand nombre d’entre vous éprouvent des difficultés liées à la prise de notes et sollicitent notre aide (www.unige.ch/dife/reussir). Parmi les difficultés récurrentes que nous discutons avec vous, citons celle de cerner l’essentiel du discours et de mettre en évidence la structure des informations. Beaucoup se perdent dans les détails et n’arrivent plus à prendre de la distance par rapport au contenu. Les détails doivent souvent être mémorisés, mais la structure est cruciale pour la mémorisation car il est préférable d’aller du général au particulier pour fixer les informations en mémoire.  On mémorise d’abord la structure puis,  au fur et à mesure, on ajoute les détails.



Cartographier un sujet

 

Pour concevoir et structurer un cours ou une présentation ou encore pour prendre des notes d’une manière schématisée, utilisez un logiciel de cartes heuristiques.

Gratuit,  XMind http://www.xmind.net/ est facile d’utilisation, souple et propose plusieurs formes de graphismes et de cartes (organigrammes, diagrammes, etc.). Il offre différents formats d’exportation : pdf, powerpoint, word, images, page web, afin d’insérer les cartes dans une présentation, un travail de recherche ou un site.

Pour vous faire une idée, regardez ces exemples réalisés avec XMind :

Réaliser la carte d’un sujet en début de recherche est également un excellent processus pour mieux cerner ses différents aspects :

Cerner un sujet - CALIS

« Check-list pour vous aider à cerner votre sujet » du didacticiel de recherche documentaire CALIS SES.

 

 

 

 

D’autres schémas et plus d’informations sur EduTechWiki.