• hack ta fac 2020

Tag : bibliographie

Travailler en groupe avec Zotero

Zotero est un logiciel libre de gestion des références bibliographiques qui dispose de nombreuses fonctionnalités utiles pour travailler en groupe sur une liste de références. Ce billet détaille les principales astuces à connaître pour en tirer profit lors de la gestion d’une bibliographie dans un travail académique réalisé à plusieurs. Pour une introduction générale au logiciel Zotero, il est conseiller de se référer à la documentation et aux ateliers proposés par la Bibliothèque.

Prérequis

Pour créer une bibliothèque de groupe, il faut au préalable se créer un compte sur le site web de Zotero et, de préférence, synchroniser sa bibliothèque Zotero avec ce compte.

Remarque : le stockage sur Zotero étant un service Cloud fourni par la Corporation for Digital Scholarship, un organisme à but non lucratif, les données sont stockées à l’étranger et il est donc recommandé de ne pas fournir de données personnelles ou sensibles.

Créer une bibliothèque de groupe

Pour créer une bibliothèque de groupe, on clique sur l’icône « Nouvelle bibliothèque » du logiciel Zotero, puis sur « Nouveau groupe… », ce qui ouvrira une page de web de connexion à son profil Zotero en ligne.
Une fois connecté, Zotero propose 3 types de bibliothèques de groupe :

Visibilité du groupe sur le site web Zotero (page de recherche par groupe)
Membres
Public, Open Membership Le groupe est visible pour tous (même sans connexion Zotero) N’importe qui (avec un compte Zotero) peut devenir membre du groupe
Public, Closed Membership Le groupe est visible pour tous (même sans connexion Zotero) Les membres du groupe sont invités par le créateur/la créatrice ou font une demande pour rejoindre le groupe
Private Membership Seuls les membres peuvent voir le groupe en ligne Les membres du groupe sont invités par le créateur/la créatrice

Le choix n’est pas définitif et peut être modifié par la suite dans « Group Settings » → « Library Settings ». Dans ces paramétrages, il est possible de préciser, quel que soit le type générique de groupe choisi, qui peut lire et éditer les références (tous les membres du groupe ou seulement ceux définis comme « admin »).

Le créateur ou la créatrice du groupe peut ensuite inviter les membres depuis le site web de Zotero, dans « Group Settings » puis « Member settings ».

Dès que le groupe est créé ou que l’invitation est approuvée, tous les membres voient la bibliothèque du groupe dans leur logiciel Zotero en-dessous de leur bibliothèque personnelle (la 1ère fois, il faut lancer manuellement la synchronisation avec la flèche verte).

La bibliothèque de groupe peut être alimentée de diverses manières :

  • par importation directe dans Zotero depuis un navigateur web avec un connecteur adapté
  • par glisser-déposer dans Zotero depuis sa bibliothèque personnelle
  • par la page web du groupe : cette solution ne nécessite pas l’installation ni la synchronisation du logiciel Zotero, mais elle est plus laborieuse ; dans ce cas, il est donc conseillé d’utiliser au minimum le bookmarklet de Zotero pour importer les références

Les références… et les fichiers associés

Il est possible de joindre aux références bibliographiques des documents comme le texte intégral des articles en format PDF qui seront également synchronisés et partagés entre les membres du groupe. Deux éléments sont à prendre en compte si l’on veut partager les pièces jointes dans un groupe :

  • Le stockage des fichiers n’est pas possible dans les groupes de type « Public, Open Membership ». Dans les autres types de groupes, le créateur ou la créatrice peut autoriser ou non le stockage des fichiers sur le groupe dans « Group Settings » → « Library Settings ».
  • Les fichiers stockés dans la bibliothèque de groupe sont comptabilisés dans le quota d’espace disponible de son propriétaire. Zotero fournit gratuitement 300 Mb à chacun-e. Si l’on a besoin de plus d’espace, il est possible d’en acquérir chez Zotero ou alors de stocker les fichiers sur un serveur webdav. Les membres des universités suisses peuvent utiliser par exemple SwitchDrive en suivant cette procédure.

Bonnes pratiques d’organisation

Comme pour toute bibliothèque Zotero, il est conseillé d’appliquer quelques bonnes pratiques afin de garantir l’efficacité du projet :

  • Vérifier soigneusement et « nettoyer » toutes les références bibliographiques importées
  • Utiliser les collections et/ou les marqueurs (tags) pour organiser les références
  • Expliquer dans une note indépendante à la racine de la bibliothèque la logique de travail et de classement adoptée
  • Penser à sauvegarder la bibliothèque de groupe à intervalles réguliers ou à chaque changement majeur

Citer les références dans un document

Les références ajoutées dans une bibliothèque de groupe peuvent être citées dans un document Word ou LibreOffice/OpenOffice à l’aide du plugin Zotero, de même que les références de sa bibliothèque personnelle. Cependant, pour un travail de groupe, il peut être plus pertinent de travailler avec Google Docs qui intègre également les fonctionnalités de citation de Zotero et limitera les risques de conflits de versions.

Utilisation pédagogique

Les groupes Zotero peuvent être un moyen de demander aux étudiant-e-s de réaliser une bibliographie collaborative. S’il ne s’agit pas de données confidentielles, les étudiant-e-s peuvent opter pour un groupe de type « Public, Closed Membership » et, au terme de leur travail, transmettre l’URL de la bibliothèque de groupe à l’enseignant-e pour correction. Il/elle pourra alors commenter non seulement la pertinence des références choisies, mais également les choix opérés pour leur organisation. Il/elle peut également demander aux étudiants d’utiliser les notes pour commenter les références directement dans Zotero au lieu d’utiliser un document Word pour produire une bibliographie commentée.

Liens



BarCamp Ciel: comment mieux gérer l’information?

bandeau_barcamp5

 

Pour sa 6ème édition, le BarCamp Ciel vous propose de discuter autour de la question « Comment mieux gérer l’information » ?

Venez découvrir les services et outils de l’UNIGE qui vous permettent de mieux gérer l’information, et partager un moment de convivialité!

Programme :

  • Archive ouverte: pour qui ? pourquoi?”
    Jean-Blaise Claivaz (DIS) et Patrizia Birchler Emery (Lettres)
  • “Faire enregistrer et mettre en ligne ses cours avec Mediaserver
    Marc Meury (DIS) et Cédric Bontron (DiSTIC)
  • “Mesurer le plagiat: méthodes et outils”
    Mallory Schaub-Geley (FormEv) et Hélène de Ribaupierre (CUI)
  • “Le droit d’auteur dans l’enseignement”
    Pierre-Yves Burgi (DiSTIC)
  • “Gérer sa bibliographie avec Endnote et Zotero
    Dominique Vallée et Laure Mellifluo (DIS)
  • “Découvrir les ebooks de l’UNIGE”
    Pedro Nari et Delphine Bongard (DIS)

La formule : C’est une rencontre informelle sous forme de tables rondes participatives et d’un apéritif convivial. Le BarCamp est une non-conférence ouverte : tou·te·s les participant·e·s sont invité·e·s à contribuer, à apporter quelque chose au BarCamp. Il y aura 4 sessions de 20 minutes, une fois le temps écoulé vous serez invité·e à changer de table.

Qui est invité ? Le BarCamp est ouvert à tous et toutes, et plus particulièrement à la communauté universitaire de l’UNIGE.

Quand ? Le jeudi 30 octobre 2014, de 18h à 20h

Où ? Hall d’Uni-Mail (espace Agora)

Comment participer ? Pour des raisons d’organisation, nous vous remercions d’annoncer votre présence à cette manifestation en vous inscrivant à l’aide du formulaire avant le 28 octobre.



Votre liste des publications toujours à jour

La mise à jour d’une liste de publications sur votre page web peut être une tâche fastidieuse, chaque nouvelle publication exigeant plusieurs manipulations sur votre site personnel et/ou sur celui de votre groupe. Ne parlons pas du risque de se tromper dans le formatage de la notice ou d’introduire des incohérences par rapport aux précédentes références.

Si cette description vous parle, c’est que vous ne savez probablement pas qu’il existe un outil pour faire automatiquement ce travail de mise à jour, sur plusieurs pages à la fois, et sans erreurs de formatage.

L’Archive ouverte UNIGE propose depuis quelques mois un générateur de bibliographie qui vous permet de choisir entre divers paramètres (langue, format, nombre de notices…) et de visualiser les effets de ces choix, avant de vous fournir le code html à insérer dans la page web à l’endroit où doit apparaître votre liste bibliographique. A peine aurez-vous déposé une nouvelle publication dans l’Archive ouverte que sa référence apparaîtra sur votre page web.

Disponible depuis le menu de gauche de l’Archive, ce générateur fonctionne de la même manière pour les bibliographies personnelles, pour celles des groupes de recherche ou pour les structures académiques.

Vous disposez par ailleurs de la possibilité d’exporter vos références pour les récupérer en format texte ou pour les injecter dans un outil de gestion bibliographique comme Endnote ou Zotero.

Pour plus d’information, les correspondant-e-s Archive ouverte sont à votre disposition (cf. page Contact).



Zotero ou comment gérer ses documents, ses citations et ses bibliographies.

Vous souhaitez constituer facilement votre base de données personnelle d’articles et autres documents,  au fur et à mesure de vos lectures ?
Vous rêvez de citer les références bibliographiques dans votre travail de master ou dans vos articles, sans avoir à les réécrire ?
Vous aimeriez en rédiger la bibliographie en un ou maximum deux clics et dans le style choisi?
Vous avez besoin de travailler avec votre base de données personnelle sur plusieurs ordinateurs ?
Vous travaillez en groupe et souhaitez partager une base de données de références ?

Adoptez        

Zotero, gratuit et OpenSource, est un module complémentaire du navigateur Mozilla Firefox.

Pour les amateurs de Google Chrome et Safari, une version « standalone » de Zotero a été développée. L’application fonctionne avec les systèmes d’exploitation Windows, Mac et Linux.

Pour vous permettre une prise en main  rapide, 6 vidéos en français de 2 à 5 minutes ont été réalisées par la Bibliothèque universitaire de médecine à Lausanne et celles de la Haute Ecole de Santé et de la Faculté de médecine à Genève.

Ces tutoriaux vous expliquent comment  :

1.  installer Zotero
2.  collecter les références
3.  organiser sa bibliothèque
4.  utiliser la barre d’outils, rechercher et trier ses références
5.  créer une bibliographie et des citations
6.  sauvegarder, synchroniser et partager sa bibliothèque

Les vidéos sont également accessibles sur  Mediaserver,  ainsi que sur la page web de la Bibliothèque de la Faculté de médecine.  Pour les amateurs de lecture sur papier, un aide-mémoire de 2 pages complète cette documentation.

Deux mots encore au sujet de l’aspect technique de cette réalisation : ces vidéos ont été conçues avec le logiciel Camtasia Studio, actuellement en test à la Faculté de médecine de l’Université de Genève. Ce logiciel permet de capturer le contenu de l’écran, enregistrer des commentaires et de la musique, ajouter des effets visuels  et des légendes, enfin monter et produire le tout assez facilement, même pour des néophytes.