• Ciel cherche: rédacteurs

Spectre et Meltdown

 

Non, il ne s’agit pas là d’organisations criminelles issues des films de James Bond. En réalité, il s’agit des noms donnés aux failles de sécurité qui ont été récemment découvertes au niveau de l’architecture des processeurs. A l’instar des ennemis de James Bond, elles pourraient cependant bien mettre le monde en péril…

(suite…)



Exemple d’utilisation du e-portfolio à l’UNIGE : la formation en enseignement primaire (FEP)

La formation en enseignement primaire (FEP) est une formation professionnalisante, organisée conjointement par l’IUFE et la faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de l’Université de Genève. La dernière année de formation de la FEP se déroule en alternance : elle est constituée de trois stages et de séminaires d’analyse de la pratique qui regroupent une centaine d’étudiant∙e∙s et une dizaine de formateurs et formatrices.

C’est dans ce cadre que l’équipe enseignante a choisi d’intégrer le e-portfolio. Les étudiant∙e∙s de dernière année sont invité∙e∙s à constituer leur portfolio en y collectant d’une part les rapports et les documents concernant le suivi des stages, d’autre part leurs réflexions rédigées individuellement ou en groupe. Les étudiant∙e∙s y relatent ce qu’ils vivent en stage, les difficultés auxquelles ils sont confrontés, et leurs constats sur le terrain. Ce matériau sert de base à l’organisation des travaux effectués dans les séminaires.

Le portfolio est utilisé comme outil de développement professionnel et d’apprentissage, il reste personnel et son contenu ne fait pas l’objet d’une évaluation. L’interfaçage Moodle / Portfolio permet aux étudiant∙e∙s de rendre ou de composer facilement leurs travaux sur la plateforme en puisant dans le contenu de leur portfolio. Ils peuvent également importer d’un clic dans leur portfolio leurs différentes productions réalisées sur Moodle (devoirs, messages postés dans un forum ou un glossaire, etc.). Les étudiant∙e∙s sont formé∙e∙s à l’utilisation de ces deux plateformes en début d’année.

Cet automne, l’usage du portfolio sera généralisé l’ensemble de la formation, dès la 1ère année. Les prochains enjeux concernent également la pérennité des portfolios : les possibilités d’exportation pour pouvoir continuer son portfolio en formation continue, pour soi ou dans le cas d’une reprise de formation.

Merci à Walther Tessaro, formateur de la FEP, pour ce partage d’expérience.



Prendre des notes et organiser ses tâches avec Google Keep

Keep est une application de prise de note développée par Google. Facile d’usage, cet outil vous permet de créer rapidement des notes de cours sous différentes formes : texte, image, etc. Elle vous permet également d’y ajouter des messages vocaux comme sur un dictaphone. Vos notes peuvent être ensuite partagées avec d’autres personnes et/ou intégrées (par le biais d’un glisser-déposer) sur d’autres outils Google tels que Google Doc, Google Slides, etc.

Outre la prise de notes, Google Keep peut être utilisé comme gestionnaire de tâches. Il vous suffit pour cela d’ajouter chaque tâche dans liste et d’y joindre une alerte. Cette dernière vous sera envoyée par email.

Disponible sur iOS, Android et sous forme d’extension Chrome et Firefox, Google Keep peut être vu comme une bonne alternative à Evernote ou OneNote.

 



Un outil souple pour la gestion de projet en groupe

Trello fait partie des outils de gestion de productivité visuel en ligne souples qui ont émergé récemment. Leur intérêt est de proposer des mécanismes de gestion de projet en groupe légers, mais efficaces. Ils peuvent aussi bien être utilisés individuellement, comme une to-do-list, que pour gérer des projets à réaliser en petites équipes, comme un projet en groupe pour un cours à l’Université

Le recours à des outils de communication simples du type messagerie avec des groupes WhatsApp par exemple permet de faciliter la communication entre les membres du groupe de projet en créant un canal d’échanges dédié au projet. Il reste cependant limité dans les capacités à coordonner et synchroniser les activités du projet. Les outils du type Trello proposent une solution légère et souple. (suite…)



Les ateliers de la stratégie numérique de l’Université

« Dans un contexte d’innovation technologique et sociale, l’Université de Genève a l’ambition de promouvoir les innovations en matière de numérique. »

Le numérique est l’un des quatre axes de la vision 2025 du Rectorat pour l’Université de Genève. Pour répondre aux défis de la transformation numérique et en tenir compte dans le cadre de ses missions, il a créé le Bureau de la stratégie numérique (BSN), chargé de définir et piloter des initiatives numériques dans les domaines de l’enseignement, de la recherche et en lien avec les services à la Cité (http://unige.ch/numerique/fr/).

Le BSN a invité l’automne passé les étudiant∙e∙s, collaborateurs, collaboratrices et partenaires de l’UNIGE à quatre ateliers pour dialoguer, participer et faire des propositions dans le cadre de l’élaboration de la stratégie numérique de l’institution. Les thèmes des ateliers déclinaient quatre aspects du numérique à l’UNIGE: enseignement, recherche, services à la cité, risques et opportunités.

Chaque participant∙e pouvait proposer un sujet de discussion s’inscrivant dans le thème général de l’atelier. Les sujets présentés ont fait ensuite l’objet de discussions par groupes, pour aboutir enfin à la publication à la rédaction d’une synthèse des interventions sur la plateforme en ligne de la stratégie numérique.

La discussion se poursuit en ligne: jusqu’à fin janvier, la communauté universitaire est invitée à consulter et commenter les premiers projets, ainsi qu’à proposer de nouveaux sujets de discussion dans l’un des quatre thèmes ouverts. Le processus devrait aboutir en cours d’année avec la publication d’une Stratégie Numérique pour l’Université de Genève.