• Ciel cherche: rédacteurs

Webinaire via Adobe Connect

L’Université de Genève propose à ses collaborateur-trice-s plusieurs solutions performantes de vidéoconférence. Au nombre de celles-ci, nous trouvons deux outils de vidéoconférences principaux, Adobe Connect et CISCO Jabber. CISCO Jabber permet aux collaborateur-trice-s de communiquer et collaborer à distance, entre collègues et à travers le monde. Adobe Connect, plus précisément, SWITCH Interact Web Meeting via l’outil visioconférence Adobe Connect, permet d’organiser des réunions en ligne captivantes pour améliorer la collaboration, organiser des classes virtuelles ou des e-séminaires d’envergure. Comparé à Cisco Jabber, Adobe Connect propose plus de fonctionnalités pour répondre aux besoins pédagogiques. La salle de classe virtuelle se compose d’un tableau blanc et de divers outils permettant de gérer les interactions entre le professeur et les étudiant-e-s (son, vidéo, « chat », individuellement ou par groupe, etc.). L’enseignant-e peut aussi afficher des documents ou partager l’écran de son ordinateur avec le groupe. Cependant, pour assurer la fluidité de la séance, il est conseillé de limiter les webcams des participant-e-s et, en même temps, accepter plus de personnes.

Les membres des hautes écoles abonné-e-s à SWITCHinteract peuvent utiliser le service gratuitement avec leur Login AAI. Celui-ci n’est nécessaire que pour lancer SWITCHinteract et inviter des participant-e-s. L’invité-e à une conférence reçoit un lien et peut y accéder directement. A l’Université de Genève, tout-e-s les collaborateur-trice-s peuvent profiter du service de SWITCHinteract pour organiser un webinaire via y Adobe Connect. Dans ce billet, nous présentons comment créer un webinaire avec Adobe Connect et présentons ses fonctionnalités pédagogiques.

Créer un webinaire via Adobe Connect

1. Pour lancer un webinaire via Adobe Connect, allez sur le site SWITCH ( https://www.switch.ch/interact/  )2. Ensuite, cliquez « Login » pour vous connecter sur la page https://collab.switch.ch et installez le plug-in demandé. Cela prend 2 minutes …

3. …jusqu’à la page d’accueil ci-dessous. Pour créer un webinaire, cliquez sur « Create New Meeting »

4.  et vous verrez apparaître l’information sur le webinaire :

Attention aux choix pour donner accès aux participants:

  • “Only registered users may enter the room” : accessible aux participant-e-s enregistré-e-s chez SWITCH
  • “Only registered users and accepted guests may enter the room” : accessible aux participant-e-s enregistré-e-s chez SWITCH et aux invité-e-s
  • “Anyone who has the URL for the meeting can enter the room”: accessible à toute personne qui a reçu le lien du webinar (conseillé quand il y a des participant-e-s externes)

Il est conseillé d’ouvrir le webinaire 30 minutes en avance pour permettre aux participant-e-s de vérifier qu’il n’y a pas de problèmes techniques.

4. Laissez par défaut les rubriques restantes et cliquez sur « Finish »

5. En cliquant sur le lien, la fenêtre du webinaire s’ouvre et vous pouvez accéder à l’interface du webinaire. Si c’est la première fois que vous utilisez Adobe Connect, vous devez installer le plug-in, cela va prendre quelques minutes.

6. Sur le menu en haut de la page, vous pouvez cliquer sur “Invitations” pour générer une invitation. Cliquez sur “Send Email” en bas à droite

7. Une invitation est alors envoyée à votre compte e-mail Institutionnel :

8. Vous pouvez ensuite transférer ce message aux participant-e du webinaire. De leur côté, il n’auront qu’à cliquer sur le lien pour le rejoindre.

Gérer une séance de webinaire

Une fois dans l’interface d’un webinaire , vous voyez l’interface de l’organisateur :

  • Menu Meeting : permet la gestion de la réunion
  • Menu Layouts : permet de changer la disposition de la partie centrale de la réunion
    • Mode Sharing : met l’accent sur le partage de contenu
    • Mode Discussion : met en avant les fonctions de « chat » avec les participant-e-s
    • Mode Collaboration : donne accès à un whiteboard avec possibilité de dessiner/écrire
  • Menu Pods : permet d’activer/désactiver les différents modules de la partie gauche
  • Menu Audio : permet d’activer tous les micro en un clic

Dans la partie gauche, dans la liste des participant-e-s (Attendee List), l’organisateur peut autoriser ces derniers à activer leurs micros/caméras, demander le partage de leurs écran ou de retirer ces autorisations.

L’interface des participant-e-s est plus limitée. La barre supérieure permet d’activer  les éléments que l’organisateur a autorisés (l’icône devient verte). Les icônes blanches représentent des options disponibles mais pas activées.

Communication via Chat

L’outil « chat » permet aux organisateur-trice-s et/ou aux présentateur-trice-s de communiquer entre eux ou avec les apprenants, individuellement ou collectivement. Il y a trois modes de « chat »:

  • « Chat » avec tout le monde

  • « Chat » entre l’organisateur-trice et le présentateur-trice

  • « Chat » avec un-e étudiant-e

Enregistrer un webinaire

L’organisateur-trice peut aussi enregistrer un webinaire via l’outil « Record Meeting ». Pour commencer, allez sur le menu « Meeting » et cliquez sur « Record Meeting ».

Sur la fenêtre qui s’affiche sur l’écran, un titre est proposé pour l’enregistrement de la séance. Vous pouvez le garder ou le modifier.

Cliquez « OK » pour lancer l’enregistrement. Vous voyez un point rouge en haute à droite qui indique l’enregistrement en cours. Les fonctions « pause » et « stop » sont proposées pour gérer l’enregistrement.

Quand l’enregistrement est terminé, il est stocké dans le compte de l’organisateur-trice. Vous le retrouvez dans votre espace « Meeting »

Cliquez sur le nom de l’enregistrement. Le lien vers la séance enregistrée apparaît. L’organisateur-trice peut envoyer ce lien à tous les participant-e-s de la séance.

Références

  1. Macedo-Rouet, M. (2009). La visioconférence dans l’enseignement. Distances et savoirs, 7(1), 65-91.
  2. Travailler avec SWITCHinteract – Adobe Connect, Faculté de biologie et de médecine – Wiki – Informatique


Diffusion en direct de tous les cours/conférences sur nos ordinateurs et téléphones

Retour d’expérience d’un usager des moyens audio-visuels mis en place lors d’un cycle de conférence FOSDEM à l’Université Libre de Bruxelles, permettant de suivre en direct n’importe quelle conférence parmi une trentaine à tout moment.

(suite…)



Utiliser OneNote pour ses études : débuter avec OneNote

Les étudiant·e·s utilisent de plus en plus souvent l’ordinateur pendant leurs études. C’est en particulier le cas pendant les cours, la prise de notes se faisant principalement sur ordinateur.

Ce billet présente les bases de OneNote, logiciel dédié à la prise de  note.

Particularité et versions du logiciel

OneNote est un logiciel de la suite Microsoft Office, qui permet de prendre des notes et d’organiser l’information. Il existe en deux formats : application installée (version complète) et app (version très limitée). L’application fonctionne uniquement sur PC, l’app sur PC,  MacOS, iOS et Androïd.

La distinction entre l’application installée et l’app est présentée ci-dessous :

Pourquoi préférer OneNote ?

OneNote permet de prendre des notes et de faire des brouillons, rapidement et facilement. On peut cliquer n’importe où dans la page pour insérer facilement des espaces et ajouter des éléments par la suite, mais aussi intégrer des diapositives PowerPoint et des textes à apprendre en vue de les annoter.

La plupart des étudiant·e·s utilisent plutôt PDF ou Word (un autre logiciel de Microsoft Office). Ces logiciels sont intéressant si on doit travailler sur des textes, mais ne sont pas adaptés pour travailler sur des contenus et des formats que l’on ne connais pas par avance.

La prise de notes pendant les cours a pour objectif de retenir les informations pertinentes et de comprendre les nouveaux contenus présentés, afin d’en faciliter la mémorisation en vue des examens. Les notes prises pendant les cours devront donc être retravaillées et restructurées à la maison pour y intégrer les notes de lecture.

Comment créer et organiser son bloc-notes ?

OneNote démarre avec l’écran ci-dessous. L’organisation de OneNote se présente comme un cahier papier avec des onglets. Il y a trois niveaux: le point rouge indique le nom du bloc-notes; à l’intérieur de votre bloc-notes, vous pouvez avoir plusieurs sections (point bleu); et enfin les sections peuvent comporter plusieurs pages, marquées d’un point vert.

Pour ajouter un nouveau bloc-notes, cliquez droit avec votre souris et sélectionnez « Nouveau bloc-notes » dans la boîte qui apparaît, comme indiqué dans l’image ci-dessous.

Pour ajouter des sections, cliquez sur l’étoile d’un nouveau onglet et nommez-le (double-clic pour changer le nom).

Pour ajouter des pages de section, cliquez sur « Nouvelle page » dans la colonne de droite. Pour donner un titre à la page, ajoutez le texte dans le cadre pointillé sur la page (marqué d’un point rouge dans l’image ci-dessous).

Voici un exemple pour organiser votre bloc-notes:

  • Bloc-notes 1: BA1
    • Section 1: branche A
      • Page 1: date premier cours
      • Page 2: date deuxième cours
    • Section 2: branche B
      • Page 1: date premier cours
      • Page 2: date deuxième cours
  • Bloc-notes 2: BA 2

et ainsi de suite.

Avant de commencer à utiliser activement OneNote cependant, il est important de préparer les pages. En principe, OneNote est un cahier numérique avec des pages sans limite de longueur. Comme vous aimerez probablement imprimer vos pages dans le cadre de vos révisions, il est important d’en limiter la taille. Il est recommandé, avant de commencer, de fixer le format de page avec lequel l’on aimerait travailler. Pour ce faire, cliquez sur « Affichage », puis « Format du papier » et ensuite sur « A4 », comme montré dans l’image suivante:

Votre bloc-notes est maintenant prêt à l’utilisation.

Comment prendre et gérer ses notes dans OneNote ?

Vous pouvez dès lors organiser la mise en page et la prise de notes. Au besoin, vous pouvez changer la couleur et les règles de votre page. Cliquez sur « Affichage » et choissisez une couleur ou réglure en cliquant sur « Couleur de la page » et/ou « Réglure »

Pour la prise de notes, allez sous l’onglet « Dessiner ».

  1. Prise de notes. Pour commencer à écrire ou après avoir utilisé une autre fonction de OneNote, il faut toujours cliquer sur ce bouton pour reprendre l’écriture. Au début cela peut être confondant, mais vous vous y habituerez vite.
  2. Effacer des parties de vos textes et/ou dessins
  3. Sélectionner des parties dans votre page
  4. « Se balader » sur votre page
  5. Des « stylos » pour dessiner ou souligner du texte
  6. Des « feutres » pour dessiner ou surligner du texte
  7. Insertion des formes, comme dans Word, p. ex.
  8. Insertion d’un espace dans la page. Cette fonction sera plus détaillé plus loin dans ce billet.

Ci-dessous deux exemples:

Comment insérer et travailler des textes dans OneNote ?

On peut insérer des textes ou des diapositives, entre autre au format PowerPoint, Word et PDF.

Pour ce faire, aller sous l’onglet « Insertion ». Etant donné que OneNote fonctionne comme un bloc-notes papier, il faut cliquer sur « Impression de fichier ». Vous copiez-collez, de cette manière, les diapositives sur la page de votre bloc-notes, un peu comme imprimer les diapositives et les coller dans votre cahier papier.

La fonction « Joindre le fichier », quant à elle, insère un fichier en annexe comme dans un e-mail.

Comment créer des espaces ?

Un des plus grand inconvénient de la prise de notes dans Word (ou sur papier) est qu’au moment d’ajouter un élément, on doit insérer nombre de sauts de ligne dans Word ou ajouter des feuilles de papier supplémentaires.

OneNote a trouvé une solution originale pour résoudre ce problème: la fonction d’insertion d’espaces.

Vous le trouverez le bouton en deux endroits:

1. Tout à gauche sous l’onglet « Insertion »

2. Au milieu sous l’onglet « Dessiner »

Cliquez sur le bouton, puis placez le curseur à l’endroit où vous souhaitez insérer l’espace et tirez avec la souris ver le bas pour créer l’espace dont vous avez besoin:

Comment imprimer son bloc-notes ?

À terme, vous aimerez sans doute imprimer votre document OneNote. En préparant votre bloc-notes, vous avez déjà fixé la taille de la page A4 (voir plus haut).

Allez sous l’onglet « Fichier » et cliquez ensuite sur « Imprimer ».

Sélectionnez ensuite à nouveau la taille A4, si elle ne s’affiche pas automatiquement.

Au terme de ce billet, vous avez vu tous ce qu’il vous faut pour débuter avec OneNote. Vous aimeriez suivre une formation? Consultez ce lien pour plus d’information.

Bon travail!

Mirjam Mekhaiel

Soutien à l’apprentissage

Pôle de soutien à l’enseignement et l’apprentissage



Spectre et Meltdown

 

Non, il ne s’agit pas là d’organisations criminelles issues des films de James Bond. En réalité, il s’agit des noms donnés aux failles de sécurité qui ont été récemment découvertes au niveau de l’architecture des processeurs. A l’instar des ennemis de James Bond, elles pourraient cependant bien mettre le monde en péril…

(suite…)



Exemple d’utilisation du e-portfolio à l’UNIGE : la formation en enseignement primaire (FEP)

La formation en enseignement primaire (FEP) est une formation professionnalisante, organisée conjointement par l’IUFE et la faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de l’Université de Genève. La dernière année de formation de la FEP se déroule en alternance : elle est constituée de trois stages et de séminaires d’analyse de la pratique qui regroupent une centaine d’étudiant∙e∙s et une dizaine de formateurs et formatrices.

C’est dans ce cadre que l’équipe enseignante a choisi d’intégrer le e-portfolio. Les étudiant∙e∙s de dernière année sont invité∙e∙s à constituer leur portfolio en y collectant d’une part les rapports et les documents concernant le suivi des stages, d’autre part leurs réflexions rédigées individuellement ou en groupe. Les étudiant∙e∙s y relatent ce qu’ils vivent en stage, les difficultés auxquelles ils sont confrontés, et leurs constats sur le terrain. Ce matériau sert de base à l’organisation des travaux effectués dans les séminaires.

Le portfolio est utilisé comme outil de développement professionnel et d’apprentissage, il reste personnel et son contenu ne fait pas l’objet d’une évaluation. L’interfaçage Moodle / Portfolio permet aux étudiant∙e∙s de rendre ou de composer facilement leurs travaux sur la plateforme en puisant dans le contenu de leur portfolio. Ils peuvent également importer d’un clic dans leur portfolio leurs différentes productions réalisées sur Moodle (devoirs, messages postés dans un forum ou un glossaire, etc.). Les étudiant∙e∙s sont formé∙e∙s à l’utilisation de ces deux plateformes en début d’année.

Cet automne, l’usage du portfolio sera généralisé l’ensemble de la formation, dès la 1ère année. Les prochains enjeux concernent également la pérennité des portfolios : les possibilités d’exportation pour pouvoir continuer son portfolio en formation continue, pour soi ou dans le cas d’une reprise de formation.

Merci à Walther Tessaro, formateur de la FEP, pour ce partage d’expérience.