• Ateliers pratiques en enseignement - automne 2021
    Ateliers pratiques en enseignement - Dès le 15 octobre 2021 - Inscriptions ouvertes!
  • bbs
    BBS 7décembre - La question de la vie privée du point de vue des médias sociaux : enjeux publics et politiques

Votre liste des publications toujours à jour

Votre liste des publications toujours à jour

La mise à jour d’une liste de publications sur votre page web peut être une tâche fastidieuse, chaque nouvelle publication exigeant plusieurs manipulations sur votre site personnel et/ou sur celui de votre groupe. Ne parlons pas du risque de se tromper dans le formatage de la notice ou d’introduire des incohérences par rapport aux précédentes références.

Si cette description vous parle, c’est que vous ne savez probablement pas qu’il existe un outil pour faire automatiquement ce travail de mise à jour, sur plusieurs pages à la fois, et sans erreurs de formatage.

L’Archive ouverte UNIGE propose depuis quelques mois un générateur de bibliographie qui vous permet de choisir entre divers paramètres (langue, format, nombre de notices…) et de visualiser les effets de ces choix, avant de vous fournir le code html à insérer dans la page web à l’endroit où doit apparaître votre liste bibliographique. A peine aurez-vous déposé une nouvelle publication dans l’Archive ouverte que sa référence apparaîtra sur votre page web.

Disponible depuis le menu de gauche de l’Archive, ce générateur fonctionne de la même manière pour les bibliographies personnelles, pour celles des groupes de recherche ou pour les structures académiques.

Vous disposez par ailleurs de la possibilité d’exporter vos références pour les récupérer en format texte ou pour les injecter dans un outil de gestion bibliographique comme Endnote ou Zotero.

Pour plus d’information, les correspondant-e-s Archive ouverte sont à votre disposition (cf. page Contact).



Archive ouverte et patrimoine scientifique

Qu’est-ce que l’Archive ouverte UNIGE ?

Le projet Archive ouverte UNIGE a été initié par le Rectorat suite à la parution d’une directive du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) en 2007. Son objectif principal est de rassembler, sous forme électronique, l’ensemble de la production scientifique de l’Université afin d’augmenter la visibilité des auteurs et de l’institution, tout en favorisant l’accès libre à cette information de qualité. Il rejoint en cela les principes de l’Open Access qui visent à ouvrir les résultats de la recherche financée par de l’argent public.

De manière sommaire, l’Archive ouverte peut se définir comme un outil informatique en ligne couvrant quatre champs d’action distincts :

  1. la récolte des publications des membres de la communauté universitaire;
  2. l’organisation des fichiers et des métadonnées descriptives;
  3. l’archivage pérenne de toutes les soumissions;
  4. la diffusion des documents dans le respect du copyright.

Ouverte à l’automne 2008, l’Archive n’a été totalement complétée qu’à la fin du projet en 2011. La Division de l’information scientifique (DIS), en collaboration avec la Division du système et des technologies de l’information et de la communication (DSTIC), prévoit d’ores et déjà de nouveaux développements.

Que trouve-t-on dans l’Archive ?

Actuellement, plus de 18’500 références figurent dans l’Archive, dont 82% accompagné du texte intégral. Si quelques documents datent du 19e siècle, la majorité des publications est récente (2000->), composée surtout d’articles parus dans des revues scientifiques (12’800), de thèses de doctorat (1’500), de chapitres de livres (1’100), de chapitres d’actes, de rapports…

Le néologisme « Archive » n’est pas galvaudé, car tous les documents déposés sont conservés de manière pérenne, ce qui veut dire que l’Université assure non seulement la conservation à long terme des fichiers, mais aussi des accès (les URL). Il est important de signaler que dans le cadre d’une collaboration avec la Bibliothèque Nationale Suisse, les thèses de doctorat recevront un identifiant international électronique unique, l’URN (Uniforme Resource Name).

Qui peut déposer une publication ?

L’Archive ouverte est un serveur de documents institutionnel (Institutional Repository). Ainsi par définition, toutes les publications y figurant ont été écrites, ou coécrites, par un membre de la communauté universitaire genevoise. Pour l’anecdote, c’est grâce à cette appartenance que les œuvres complètes de Calvin, numérisées par la Bibliothèque de Genève, y trouvent place.

Le dépôt d’un document se fait au travers d’un formulaire web qui déclenche un processus de validation au cours duquel la conformité des métadonnées et le respect des directives sont vérifiés. En effet, la politique de dépôt est régie par des directives facultaires, elles-mêmes découlant d’une Directive institutionnelle. Celle-ci mentionne, soit dit en passant, que toute publication réalisée sous l’égide de l’Université doit être déposée par son/ses auteur/e/s.

Les autres publications d’un auteur UNIGE peuvent également être déposées, ceci afin de permettre la génération de listes bibliographiques complètes.

Pour aller plus loin

Cet article est une présentation rapide de l’Archive. Un prochain billet entrera plus dans les détails et traitera, par exemple, de la question des droits d’auteur ou de la façon de mettre à jour automatiquement sa page web avec sa liste de publications.

En attendant, vous trouverez sur la page Contacts de l’Archive le nom des différentes personnes qui peuvent répondre à vos questions. N’hésitez pas à les solliciter !